Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 février 2012

Sarkozy: La Finance Forte !!!

Sarkozy est candidat !  Quelle surprise me direz vous !?

Eh ben pourtant avec un bilan désastreux dans tous les domaines il faut être gonflé pour croire que les innocents qui se sont fait berner vont en redemander !

Ou alors il faut être cynique, comme tous les ultra libéraux, et penser que ces abrutis de travailleurs sont faciles a manipuler comme des enfants. Un petit coup de peur(s), un peu de mélo et ces c.. vont voter pour moi ... 

Et vu comment la campagne de Sarkozy est lancé, il ne fait pas de doute que le candidat des industriels et des financiers nous prend ouvertement  pour des c.. 

Deja, oser parler de référendums alors que le Traité européen a été voté malgré son rejet par les francais lors du référendum, c'est se moquer du monde !

Et que dire de la "réforme" des retraites ou encore de la TVA "sociale", deux mauvais coups qui vont couter très cher aux salariés, et pour lesquels Sarkozy a refusé de faire un référendum ..

Bref pour se faire réélire Sarkozy sait ne pouvoir compter que sur les votes de ses clients traditionnels (petits patrons, commercants, artisans ...) et sur la mobilisation de la droite et de l'extreme droite aux "valeurs" Pétainistes ...

Si l'on ajoute le peuple des vieux qui votent toujours conservateurs et quelques abrutis qui croient encore que les arabes qui travaillent dans le batiment pour le SMIC (ou encore moins) menacent la Patrie, ca nous fait un pénible 40% aux élections ...

En attendant le candidat Sarkozy a un slogan: La France Forte !!

Ce qui est censé dire aux travailleurs, la misère vous guette mais faites moi confiance je vais vous protéger.

Alors rectifions car le vrai slogan de Sarkozy c'est : La Finance Forte !!

 

En effet depuis cinq ans c'est la finance, les capitalistes et les spéculateurs de tous poils que Sarkozy a protégé !

Des milliards ont été prété aux banques, sous couvert de la crise, et chose peu connue l'Europe vient de déverser encore des centaines de milliards aux banques, ces derniers mois.

Avec Sarkozy la Finance est bien protégée ... et les salariés sur exploités !

Et la soit disant crise de la dette a été délibérement provoquée par la politique ultra libérale de Sarkozy et de ses pairs dans les autres pays industriels !

Mais soyons concret. Prenons un exemple en France.

1 - Le gouvernement décide de donner 3 milliards de TVA chaque année aux restaurateurs.

Un petit exemple, car d'autres cadeaux aux financiers sont beaucoup plus gros, mais qui permet de comprendre le mécanisme de la dette.

2 - Chaque année le budget présente donc un "trou" de 3 milliards, c'est mathématique (!) et il s'agit de le combler.

L'augmentation des impots ne peut convenir car ilsosnt deja très élevés (enfin je veux dire pour les travailleurs :).

Le gouvernement décide donc d'emprunter, disons 3 milliards chaque année.

3 - Mais un emprunt il faut le rembourser et surtout payer des intérets chaque année.

Or justement quels sont les bénéficiaires de ces distributions d'argent, ce sont les preteurs, c'est a dire  en general les plus aisés, les hoteliers et restaurateurs par exemple ...

4 - Ce circuit infernal coute des sous et accroit le "trou" dans le budget du pays.

Finalement le gouvernement doit trouver de l'argent, pas beaucoup par les impots, mais plutot en rognant sur les dépenses publiques dont bénéficiaent les salaries (social, chomage, education nationale, formation, services publics ...)

5 - Et comme pendant ce temps on a effectué de nouveaux cadeaux aux plus riches (en exonérations d'impots, en subventions, en baisse des "charges" ...) la boucle est bouclée ...

C'est exactement ce mécanisme que la Grece applique, mais depuis plus longtemps que la France ce qui explique pourquoi nous ne sommes pas encore totalement en faillite

Néanmoins cinq ans de plus de Sarkozy et de cette politique neoliberale vont nous conduirre directement vers la déroute ... à nous les licenciements massifs de fonctionnaires et la baisse du salaire minimum

 

Avec Sarkozy pendant encore cinq ans c'est la misère générale pour les salarié(e)s !!

 

Par contre, c'est vrai, le slogan La Finance Forte n'aura jaais été aussi vrai !

 

Moi je serais un riche spéculateur je voterai Sarko, c'esr sur !

Mais bon vu mes finances ce sera plutot NPA :)

 

Les commentaires sont fermés.