Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16 août 2012

Amiens: L'ordre neoliberal !

Comme tout le monde le sait maintenant, le liberalisme n'a jamais fait bon menage avec les libertes publiques.

Les gouvernements liberaux soutiennent les dictatures sans etat d'ame: de Pinochet aux dictateurs africains, des maffieux russes a leur collegues chinois, tant que c'est bon pour le business ...

Et le role de l'Etat n'est jamais que de permettre aux exploiteurs de faire leurs profits tranquillement tandis que la police (ou l'armee !) s'occupe des perturbateurs !

Le cas des quartiers pauvres dans notre pays, alias zones sensibles, est caricatural.

Au lieu d'imposer une collaboration population-police pour neutraliser les quelques voyous inevitables dans ce contexte de misere et de chomage massif, nos gouvernements misent tout sur la violence aveugle.

Descentes massives de policiers violents, interpellations arbitraires y compris d'enfants, perquisitions de masses, gazages sans necessite, tazers, flashball ...

Il ne manque plus que d'eriger une cloture electrifiee autour des "quartiers" ...

Les evenements d'Amiens en sont en exemple: la cause n'en est pas une rebellion des jeunes ou une poussee de delinquance

Au contraire, a Amiens il ne s'est rien passe qui puisse conduire a un affrontement

Les emeutes ont ete provoquees par les exces de la police !!

(A propos, on est en democratie, se faire controler 20 fois par jours est ce encore acceptable ?! Quand va venir cette loi sur le recipisse des controles d'identite effectues ??)

 

Et loin d'en tirer les lecons, et de revenir a la mise en place d'une action population -police afin de pacifier ces quartiers, les gouvernements Sarkozy puis Hollande en rajoutent dans la violence gratuite !

Et pour faire des exemples, ils prennent quasiement au hasard des "coupables" qui seront condamnes a la prison "pour l'exemple" et qui transformeront a coup sur des jeunes rebelles en criminels chevronnes !

La solution est pourtant bien simple. Des commissariats de quartier, des comites d'habitants et un travail de renseignement serieux et dans la duree ..

Mais non ! Trop cher, selon les "marches financiers" qui regissent nos vies !!

Il faut el-im-in-er les voyous (c'est a dire en fait les enfants pauvres !) a moindre cout.

Tant pis pour les bavures.

Et si ca derape c'est pas grave, on est organise pour cela, la justice couvre les exactions, la police redouble de violence ...

 

Ce n'est pas un probleme de morale, juste de choix politiques (neoliberaux).

L'argent on prefere le distribuer aux banques plutot que pour ameliorer la vie des citoyens.

Un choix de societe ... mais le mauvais  !!