Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 mai 2013

Quand les machos font de l'alpinisme !!

Il ne se passe plus de semaines qu'un ou deux gros blaireau monte sur une grue ou un toit d'église, puis appelle les médias pour clamer sa détresse de divorcé malheureux !

Si j'étais vulgaire - ce que je ne suis évidemment pas ! - je dirais que depuis que ces pauvres types sont privés de monter, ils compensent en se mettant à l'escalade :)

Mais plus sérieusement ces manifestations de "pères malheureux" sont profondément choquantes.

Tout d'abord leur problème c'est qu'ils contestent une décision de justice qui leur est défavorable.

Et de plus en utilisant des méthodes illégales au lieu de recourir aux voies de droit qui sont ouvertes à tous les citoyens.

C'est que le fonds du problème est bien la : ce qu'ils veulent c'est qu'on change la loi qui accorde les mêmes droits aux hommes et aux femmes.

Et qu'on mette en place une loi qui favoriserait les pères, les hommes et le patriarcat en général !

J'imagine que dans leur reves secrets, ils espèrent voir mis en oeuvre en France la partie du droit musulman qui concerne les femmes. La Charia : le bonheur du macho francais :)

Parce que si on regarde de plus près leurs récriminations, ce qu'on y voit n'est pas très joli. Et même franchement nauséabond !

Lors du divorce, le juge a confié la garde des enfants à la mère. Mais après avoir entendu toutes les parties et leurs arguments et surtout après avoir examiné les faits concrets.

Que la mère soit plus souvent désignée pour garder les enfants n'est pas vraiment un scandale quand on sait que 80% des femmes se coltinent toutes les taches ménagères dans un couple !!

Qui est vraiment le plus qualifié pour élever des enfants, celui parade avec sa belle auto et qui va boire un coup avec les copains, ou bien la mère de famille qui travaille, va chercher les gosses à l'école, les soigne et surveille leur éducation ?

Bonne question. Et poser la question c'est déjà y répondre.

Mais le pire c'est que dans la plupart des cas de "pères désespérés", la motivation profonde n'est pas vraiment le souci du bien être de leurs enfants.

On y trouve les motivations les plus sordides.

L'un se bat pour avoir les enfants afin de nuire à leur mère, ou parce qu'il n'accepte pas qu'elle choisisse de le quitter (bien belle mentalité !)

Les enfants sont un moyen de pression dans un combat personnel ... et débile !

Parfois aussi, plus prosaiquement, le père veut les enfants pour éviter de verser une pension alimentaire. Mesquin, mais un sous c'est un sous !

Tout cela sent mauvais et si j'étais féministe je m'inquièterais un peu de ce courant d'opinion réactionnaire qui vise à remettre en cause l'égalité homme femme !

Il ne manquerais plus que l'un de ces blaireaux se casse la gueule en montant à l'échelle.

On en ferait un martyr.

Alors qu'il s'agit juste d'un salaud ordinaire !!

Les commentaires sont fermés.