Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 avril 2007

Goelands. La Pub !

Pas de politique pour aujourdhui. Et comme je sais qu'il est interdit de critiquer la ligne editoriale du Midi Libre je vais demarrer doucement. Car tout commence par un article du Midi Libre de la semaine derniere, edition du 8 avril 2007, et qui titre en page une sur ... les goelands !!

Cette nuisance du monde moderne, s'il faut en croire les articles qui pullulent en ce moment sur le sujet. Il y a meme eu un entrefilet publie par RTL qui se plaignait de la presence du goeland ... en Ardeche !!

Alors je me paie, enfin le Midi Libre me l'offre gracieusement, une pleine page de publicite pour tenter de rehabiliter cet oiseau magnifique :)

Le Goeland dont il s'agit est le Goeland Leucophee (Larus Michaellis), qui se distingue a peine du Goeland Argente (Larus argentatus). Le notre, le Goeland Leucophee, a les pattes jaunes (et son nom anglais est d'ailleurs Yellow Legged Gull), pour le reste la taille et le plumage sont sensiblement identiques.

A tel point que la classification des oiseaux n'a cree l'espece "Michaellis" que depuis peu, autrefois on ne considerait que le Goeland Argente. Voir le CINFO et la CAF.

Parfois encore on confond le Goeland et la Mouette, ce qui se comprend car en dehors du bec qui est tres different, on a souvent l'impression que la Mouette est en Goeland en miniature. Mais la difference d'envergure, plus de 1 metre pour le Leucophee, ne permet aucune hesitation lorsqu'ils volent.

En pratique on rencontre le Goeland un peu partout en France, generalement le long des cotes, avec deux ou trois zones principales : la region Mediterranenne, le littoral Atlantique et les regions cotieres du Nord. Liste non limitative.

Autour de Marseille on estime les populations a plusieurs dizaines de milliers d'oiseaux, repartis entre la zone cotiere et les Iles et aussi dans les grandes villes comme Marseille.

Et c'est la que le bat blesse !! Animal rusé, patient, presque intelligent et d'une rare adaptabilite, le Goeland a su parfaitement s'adapter a la vie urbaine !!

Ici a Marseille on le surnomme le "gabian", sans doute tire de l'italien "gabiano" qui signifie goeland. C'est presque un animal fetiche dont la RTM, le metro marseillais, avait fait sa mascotte sous le nom de Gaby (le gabian).

Il est aussi tres apprecie des marins auxquels il annonce la terre et qui le remercient volontiers de quelques dechets poissonniers a l'occasion. Tous les matins sur le Vieux Port une nuee de Goelands vient faire son marche, a peine au dessus des chalands "reguliers", mais avec souvent moins de bonheur il faut l'avouer :)

Et pour ceux qui voudraient en savoir plus il vient d'etre realise un film admirable : "Les nouveaux Goelands", realise avec le concours d'universitaires marseillais et qui raconte la vie du goeland urbain.

Cest un film tres agreable que l'on peut se procurer en ligne (VOD) pour environ 4 euros : Par exemple ici

Et pour tout dire le ciel bleu d'une ville Mediterraneenne serait bien triste sans les vols majestueux de ces grands oiseaux blancs !!

Parfois le soir en sortant du travail je rencontre une petite bande de ces pirates et si j'ai garde quelque chose a manger pour eux c'est l'occasion d'une petite fete animee, un peu trop meme pour le voisinage. Et a l'issue du festin il y en a toujours deux ou trois pour me raccompagner au metro. Un geste sans doute pas tres desinteresse mais touchant quand meme :)

Comment je sais ou trouver mes pirates ? Eh bien je sais qu'a cette heure la ils sont souvent en train de faire un "braquage" dans une rue voisine. Pendant que l'un semble tenir en respect le chat du quartier, resigne, l'autre goeland en profite pour lui vider sa gamelle :)

D'une facon generale, et je ne suis pourtant pas feru d'ornithologie, l'observation du goeland est toujours interessante ! On trouvera un expose complet sur le Goeland dans le livre de Niko Tinbergen (prix Nobel) : "L'univers du Goeland Argente" publie vers 1975 et que l'on ne trouvera plus que chez les bouquinistes.

Alors que leur reproche t-on ? Le principal probleme c'est le nombre de ces oiseaux qui semble augmenter. L'explication est simple, d'une part la nourriture est - relativement - abondante et surtout l'absence de predateurs des nids permet aux oeufs d'eclore facilement. Une etude recente montrait que la probabilite de "survie" d'un oeuf est environ 10 fois plus forte en milieu urbain qu'en milieu naturel ...

Mais il existe differentes techniques pour diminuer la reproduction, par exemple la neutralisation des oeufs dans les nids, une solution un peu couteuse mais efficace. Il faut ajouter que l'effarouchement des Goelands a des periodes ciblees serait aussi une solution, encore moins couteuse. En cherchant un peu on pouvoir ameliorer cela sans en faire un drame ...

Un autre reproche frequent, mais a mon sens moins fonde, ce sont les nuisances provoquees par les dejections des animaux. Pourtant je peux temoigner qu'a Marseille, ou vivent quelques centaines de goelands (intra muros) on est rarement ennuye par le "guano", parfois sur un rebord de fenetre ou sur le capot d'une voiture sans plus.

Les nuisances sur les toits sont probablement plus importantes. Surtout que le Goeland a un comportement dit d'arrachage qui le pousse a tirer sur tout ce qui ressemble a une ficelle lors de conflits entre animaux .. L'impact financier est toutefois reduit car de toute facon sur les immeubles a toits plats il faut renouveler le revetement du toit regulierement, tous les 10 ans par exemple. Avec le Goelands ce sera tous les 9 ans, rien d'une depense extraordinaire.

Finalement, si l'on excepte les maniaques, ceux qui haissent les pigeons et que le cri d'un moinillon empeche de vivre, la cohabitation humain - goelands se passe plutot bien. Et meme tres bien si l'on est un brin ecolo :)

Il y aurait encore tant de choses a dire sur la vie du Goeland urbain, qui est un oiseau sauvage, mais qui s'habitue remarquablement bien aux societes humaines. C'est d'ailleurs un oiseau tres social, qui ne peut vivre qu'en societe et dont l'organisation sociale presente -mutatis mutandis- des similitudes etonnantes avec le mode de vie et de pensee des humains. Mais d'un autre cote je ne peux pas faire une "note" de 10 pages sur le sujet :)

Voila j'espere avoir demystifier un peu le phenomene Goeland et avoir fourni quelques materiaux a ceux qui voudraient en savoir plus.

Et aussi donner envie de lever les yeux aux ciel et de regarder differemment ces oiseaux superbes !!


PS.
Fin de la parenthese ecolo.
Demain je me remets a l'etude du nuisible, du vrai, du grave : Sarkozy, le Thatcher au petit pied :)

21:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

09 avril 2007

Congés payés.

De retour d'une semaine de vacances, oui j'y ai droit depuis 1936, cela m'a fait penser a un aspect bien peu connu du programme economique et social propose par le MEDEF et par Sarkozy son porte parole a peine officieux.

Travailler plus pour gagner plus ?

En bon francais cela veut dire, en effet, que les salaries qui veulent un salaire decent devront travailler plus.

Mais tout le monde pense immediatement a une reforme qui modifierait l'actuel regime des heures supplementaires.

Certes, Sarkozy, l'exaspere au karcher, n'a pas invente la poudre !!

Cependant, et meme si Sarkozy n'a jamais ete reellement un salarie, il doit bien se douter que les heures supplementaires ont deja ete inventees !!

Alors que peut signifier la proposition "Travailler plus" ?

Pour bien comprendre il faut revenir aux bases du discours sarkozyste : les propositions du MEDEF, dont le programme s'intitule joliment "Besoin d'air", car on est tres poete chez les patrons :)

Et la on voit bien que ce qui interesse vraiment le patronat c'est la suppression de toutes ces lois tracassieres et inutiles qui grevent les charges des entreprises et qui empechent les "zentrepreneurs" de donner toute leur mesure.

Ainsi pourquoi obliger, car c'est odieux, les salaries qui veulent travailler le dimanche a respecter le "Jour du seigneur" ?

Alors qu'ils pourraient travailler plus, bien plus, et aussi gagner plus. Enfin au moins au debut, car ensuite quand le travail le dimanche deviendra la norme la petite incitation financiere ne sera plus vraiment utile !

Maizalor pourquoi obliger, car c'est encore plus odieux, les salaries qui accepteraient de travailler pendant leux conges payer, a respecter un mois de conges payes !!??

Diantre !!

C'est que travailler un mois de plus par an cela peut vous rapporter pres de 10% de salaries en plus !!

Ce qui n'est pas negligeable quand on sait que le salaire moyen tourne autour de 1500 euros par mois ....

Alors pourquoi ne pas donner de l'air aux entreprises et un peu plus d'argent aux salaries qui renonceraient, librement, a leurs conges payes ?

N'est ce pas que c'est une bonne idee que nous proposent Sarkozy et ses petits camarades du MEDEF ??

Vraiment je ne comprends pas pourquoi ils n'en font pas davantage de publicite ?!

De grands timides peut etre ??

Ou alors de petits espiegles qui nous reservent des surprises ??

mdr :)


PS.
Et pour eliminer les surprises, notamment les plus douteuses, on fait le "bon choix" : Besancenot.

01 avril 2007

Thatcheriser la France ?

Citation attribuee a Franck Tapiro, conseiller en communication de Sarkozy : (video)

"On n'a pas besoin de karcheriser la France, on a besoin de thatcheriser la France"

Remarquons en passant que l'un n'empeche pas l'autre. Thatcher a reellement "karcherise" les droits des salaries, les syndicats et l'ensemble du systeme social britannique.

Avec des trouvailles, comme la Poll Tax : l'impot local egalitaire pour tous. Que vous soyez proprietaire d'une masure ou d'un chateau sur plusieurs hectares vous payez exactement le meme impot !!

Voila la realite du neoliberalisme.

Et d'ailleurs c'est exactement ce que propose Sarkosy dans ce domaine.

Comme le fait remarquer le blog Rassembler a gauche, il existe en France trois impots progressifs : l'impot sur le revenu, l'ISF, les droits de succession.

Sarkozy propose de "karcheriser" les trois a la fois !!

Mais c'est le volet social qui est le plus redoutable. Sous couvert de denoncer les "profiteurs", mais uniquement parmi les plus pauvres, c'est l'ensemble de notre systeme de protection sociale qui est remis en cause.

Les retraites :

- trop cher pour les patrons (pour eux, payer pour aider les vieux a survivre c'est une "charge"),
- et puis il y aurait des profiteurs dans les entreprises publiques comme EDF ou SNCF (bizarrement les retraites monstrueuses des elus ne sont pas un abus)
- bref il faut remettre en cause tout cela et remplacer tout par une assurance vieillesse (privatisee)

La secu :

- trop cher pour les patrons (pour eux, payer pour soigner leurs salaries c'est une "charge"),
- et puis il y aurait tant d'abus comme les arrets maladies injustifies (bizarrement les arnaques des industriels de la pharmacie ne sont jamais citees :)
- bref il faut tout remettre en cause et faire cotiser les malades a des assurances privees

Et c'est un discours bien rode, repetitif, demagogique, visant a diviser les salaries et a les exciter les uns contre les autres, s'acharnant haineusement contre les plus fragiles

Et tous les aspects de la societe, education, droit du travail, vie familiale, devraient etre reorganises en fonction des interets des patrons et des financiers !

Pour memoire apres une decennie de ce traitement - pour le bien des travailleurs - certaines banlieues britanniques ressemblaient à Beyrouth apres une visite des avions israeliens :)

Et ce sera la France d'apres si l'excité au karcher est elu !!

Parfois j'ai vraiment l'impression que certains electeurs, emportes par leurs emotions, ne realisent pas bien ce qui les attend !

A trois semaines des elections, et comme en 2002, sous une avalanche de propagande anti-pauvres, anti-sociale, et "securitaire" il faut encore et toujours expliquer comment c'est vraiment le neoliberalisme dans les pays qui en sont victimes. Avant qu'il ne soit trop tard !

Une autre "affaire" Sarkozy ?

Le journal Le Monde publie un article qui donne a reflechir sur notre phare de la pensee securitaire :

La vente de la salle Pleyel.

On savait deja que lors de son passage au ministere des Finances, Sarkzoy avait arrange le coup pour un certain nombre de ses amis que tracassaient certains services de l'Etat.

Et c'est bien normal de faciliter la vie de l'elite et des gens bien :)

Mais on oublie souvent qu'en France, comme ailleurs, les champions de l'ordre et de la morale ne negligent pas de se servir eux meme au passage.

Apres l'acquisition douteuse d'un appartement dans la ville dont il etait le maire, apres des interrogations serieuses sur la fraude a l'ISF, voila maintenant des doutes sur une combine financiere lorsqu'il etait ministre des finances

Et surtout aucune de ces accusations n'a fait l'objet d'un recours en justice pour diffamation !


Ca laisse songeur sur la sincerite de certaines declarations fracassantes destinees aux honnetes gens.


Ah Sarkozy a bien raison de fustiger la racaille !!


PS.
Mais ne l'accablons pas !
C'est surement la mauvaise influence de son entourage.
Que voulez vous, avec les exemples de Johnny et de Doc Gyneco autour de soi, c'etait fatal que SArkozy soit entraine sur la mauvaise pente .... mdr