Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 mars 2009

La chasse aux pauvres est ouverte.

Ces derniers jours, dans la plupart des grandes villes, des dizaines de milliers (chiffre officiel et très en dessous de la réalité) de bénéficiaires d'aides sociales ont vu leur versements supprimés.

Ce qui crée des situations inextricables : familles en rupture de loyer pour cause de non versement de l'allocation logement ou tout simplement plus d'argent pour finir le mois ...

Ces familles ont pourtant droit aux allocations mais elles sont victimes d'un bug informatique.

Flashback. 2007

Avec la création de la DNCLF Sarkozy avait - enfin - réalisé l'un de ses fantasmes : mettre en oeuvre un grand service chargé de surveiller, notamment par des contrôles informatiques (vous avez dit CNIL ? :) que les "pauvres" ne touchent pas un centime de trop !!

Toutes les études prouvent pourtant que la fraude sociale est marginale en France. Elle représente quelques % des allocataires et elle provient principalement soit d'une négligence administrative des allocataires (qui ont oublié une virgule sur un formulaire), soit de l'investissement du grand banditisme qui trouve que l'escroquerie est moins risqué que les attaques de banques (ce qui est vrai :)

Mais dans l'imaginaire étriqué des petits bourgeois du type Sarkozy : les pauvres sont forcément des fainéants et des fraudeurs !!

(En revanche les riches qui magouillent en Bourse ou traficotent dans les paradis fiscaux sont de valeureux Zentrepreneurs devant lesquels les Administrations de l'Etat doivent s'agenouiller !! Deux poids, deux mesures)

Tel est le cadre idéologique de la grande catastrophe qui frappe la CNAF aujourd'hui.


Donc en 2007 après mures réflexions les grands esprits de la DLNCF, de la CNAF et quelques autres qui se reconnaitront ont mis en place un système de surveillance des revenus des pauvres.

Il s'agit de relier entre eux deux grands fichiers : le fichier des déclarations d'impôts et le fichier des allocataires de la CNAF.

Autant le dire de suite c'est mission impossible. Les dates de confection des fichiers ne coïncident pas, la population de l'un est différente de la population de l'autre, les systèmes informatiques sont différents, etc

Mais peu importe : Sarkozy l'a décidé et on l'a fait pour la première fois en 2009 !!

Le résultat était prévisible. Des dizaines de milliers d'allocataires se sont vus "éliminés" des versements de la CNAF auxquels ils ont droit.

L'article du Canard enchainé du 11 mars décrit quelques unes des ces situations kafkaiennes :

- jeunes à charge de ses parents (l'ordinateur prend le revenu des parents au lieu des siens !)
- négligents ayant mal rempli la déclaration d'impôts (ou en retard)

Bref selon le chiffre officiel ce sont 45000 allocataires qui se retrouvent dans le rouge avec des conséquences graves : loyers non payés, interdits bancaires, ... ou les restos du coeur ...


Que croyez qu'il adviendrait si d'aventure les riches bénéficiaires des subventions ou des exonérations de charges se voyaient pénalisés de quelques euros ?

La presse en ferait ses grands titres, ce serait le drame au JT de 20H et le présentateur nous ferait pleurer sur un patron millionnaire au bord de la crise de nerf ... peut être qu'il rajouterait "à cause de ces 10 euros manquants je vais devoir licencier ... mon jardinier !"

(Et prière de ne pas rigoler, le JT nous en a fait avaler des plus gros ! :)

Et quelques grands penseurs nationaux viendraient déblatérer en direct sur la faillite de l'Etat, l'archaisme des fonctionnaires tous incompétents et incapables ... et la nécessité des supprimer toute cette règlementation qui brime injustement les riches ...


Alors dans le cas des pauvres c'est beaucoup plus simple.

Le problème de la CNAF ayant été brièvement évoqué par quelques journaux, pas tous bien sur, on va en rester la.

Personne ne met en doute la nécessité de surveiller les pauvres et de les traiter comme des "coupables d'office"

Quand au règlement du problème du manque de personnel des CNAF, pour pouvoir résoudre rapidement ces dizaines de milliers de cas parfois dramatiques, rien ne presse !

Sans doute, si les salariés de la CNAF se mettent en grève, on va embaucher quelques intérimaires, mais pas beaucoup !


Cette affaire est le reflet de la réforme de l'Etat néolibéral.

Il ne s'agit pas tant de faire moins d'Etat, avec moins de fonctionnaires et moins de règlementations.

Il s'agit au contraire de faire toujours plus de règlementations dirigées contre les salariés, de remplacer les fonctionnaires par des intériméraires (loi mobilité article 10) et de supprimer toutes les contraintes pour les patrons et les nantis.

Un vrai choix de société.

Et qui devrait faire réfléchir ceux qui se laissent tenter par le discours libéral sur le soit disant "moins d'Etat" ...




12:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

14 mars 2009

L'intox europeennne.

Grande fête européenne à Lille : l'Europe XXL et de superbes spectacles en perspective.

Ce qui permet au chef du PS de lancer une campagne de grosse propagande :

1 - pour la promotion du PS et de la personne de Aubry

2 - pour débuter la campagne électorale des européennes

Sur les ambitions personnelles du chef du PS il y a peu de remarques utiles à faire. Actuellement au PS il y a quelques ambitieux(ses) en compétition, notamment pour 2012, et une foule d'aigris du PS qui ont rejoint l'UMP. De Besson à Lang en passant par tant d'autres. Le dernier en date étant Michel Rocard que Sarkozy va charger d'une "mission" écolo.

Les "traitres" ont au moins une bonne excuse : il n'existe quasiment plus de différences de programme politique entre le PS et l'UMP. Alors changer d'étiquette n'est pas un choix dramatique !

Mais revenons à l'Europe, et d'abord une assertion de simple bon sens :

Tout le monde est pour l'Europe !!

Certes il doit bien exister quelques extrémistes nationalistes pour exiger que l'on rétablisse les barrières douanières, voire la Ligne Maginot, du coté du FN par exemple !

Mais le Français moyen, de droite, de gauche ou du centre, est nettement en faveur du rapprochement des peuples, et parfois bien au delà de l'Europe ! Et il a bien raison ! Les guerres imbéciles ont déjà tué des dizaines de millions d'innocents !!

Mais la ou commence l'arnaque politique, c'est quand les ultralibéraux du PS ou de l'UMP manipulent les électeurs en leur faisant croire qu'ils construisent une Europe progressiste !

Or depuis les débuts du Marché commun, c'est une Europe des marchands qui se met en place.

Et depuis le tournant néolibéral des années 80 c'est une Europe capitaliste, ultralibérale, qui entend imposer sa loi sur tous les pays d'Europe, et même parfois plus loin !

En ce moment même les organes exécutifs de l'Europe mettent en place des lois qui imposent un type de société "à l'américaine", avec la marchandisation de tous les secteurs d'activité, la marchandisation de l'être l'humain, la destruction de tous les services publics et la mise en œuvre de lois anti sociales qui transforment le salarié en objet au service des capitalistes !

Or les lois votées (ou décidées !) par l'Europe ont la valeur juridique de Traités, elles sont donc supérieures à nos lois nationales et elles les remplacent obligatoirement !!

Le temps de travail en est un bon exemple, dès que l'Europe aura fixé le travail du dimanche, la semaine de 60H etc. il sera bien inutile de faire grève ... les lois françaises ne s'appliquent plus !!!


Or on constate que depuis la défaite du TCE en 2005, les ultra libéraux ont lancé des campagnes mensongères, y compris dans les écoles, pour tenter d'abuser les français et leur présenter la construction de l'Europe actuelle comme une grande œuvre humaniste !

La réalité est tout autre. L'Europe actuelle c'est l'Europe capitaliste qui impose l'exploitation des salariés au nom de la rentabilité et du Dieu dividende.

Et on constate évidemment que cette frénésie de l'ultra capitalisme nous conduit tous à la faillite. Ce qui est logique. La richesse étant concentrée entre les mains d'une poignée de nantis, les autres s'appauvrissent de jours en jours, la société toute entière ne fonctionne plus !

Mais malgré ce constat les défenseurs de l'Europe capitaliste entendent continuer dans la même voie, et encore plus vite !!


C'est pourquoi il faut dénoncer la propagande derrière les belles Fêtes de Lille.

Oui à l'Europe !!

Non à l'Europe capitaliste !!


Ce qu'on veut de l'Europe, ce sont des lois sociales qui limitent le temps de travail, qui imposent une règlementation du travail et qui instaurent partout un système viable de sécurité sociale !!


10:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

13 mars 2009

Au bal des faux culs !

Jamais on n'aura connu un gouvernement aussi social et aussi généreux. Et optimiste en plus.

A se demander si on n'a pas confondu, ils sont bien à l'UMP ou on s'est trompé dans l'isoloir ? :)

Je cite en vrac, inventaire non exclusif :

- le prix du gaz va baisser

- il n'y aura plus d'exclusion sans relogement

- les riches vont payer plus d'impôts

- les paradis fiscaux sont abolis

- les entreprises subventionnes vont être surveillées

Et j'en passe des meilleurs !!

Ca doit carburer dur dans les services de la "com" du gouvernement ! (des entreprises privées d'ailleurs :)


Parce tout ca c'est du vent, du bluff, du baratin, de la pure arnaque sarkozienne !!


1 - Commençons par le plus récent : fini les locataires a la rue !!

Désormais on leur trouvera une "solution de relogement". Comme c'est beau et comme c'est crédible !!!!

Et surtout quand on sait que le parc privé est inaccessible financièrement et que pour avoir un logement social faut parfois s'inscrire plusieurs années à l'avance ... ou avoir du piston UMP/PS par exemple.

Ceux qui connaissent un peu le social savent bien comment ca va se passer. Pour un célibataire la "solution" ce sera une place dans un foyer pour clochards, ou même les clochards ont peur d'aller ! Et pour les familles, un ticket de métro et l'adresse d'un hôtel miteux ou la chambre est payée pour une semaine ... et ensuite la rue !


2 - Un autre gag très rigolo aussi : le secteur automobile.

Grandes déclarations officielles du gouvrenement pour défendre les milliards donnés aux capitalistes de l'industrie automobile.

Sur le thème : en échange de l'argent les sociétés s'engagent à ne pas délocaliser, voire même à ne pas licencier !

Rodomontades de Sarkozy : "j'ai sauvé des milliers d'emplois"

Pas de chance ! Le Canard enchaine publie un texte du gouvernement envoyé aux autorités européennes qui s'inquiétaient de ce "protectionnisme"

Le gouvernement Sarkozy y explique, noir sur blanc, que oui il a donné des subventions mais que jamais il n'interdira les délocalisations. Bref les capitalistes européens peuvent respirer, ils empocheront l'argent ... et pis ils feront ce qu'ils veulent, comme d'hab !


3 - les riches vont payer plus d'impôts.

Ouais ! Sauf que c'est impossible !! A cause du bouclier fiscal !!

Si le gouvernement vous demande de verser 1 euro de plus et si vous êtes un millionnaire, alors le bouclier fiscal vous permet d'en demander le remboursement immédiat ...

Remarquez ca occupera des fonctionnaires et ca crée de l'emploi :)

Mais les riches ne payeront pas un kopeck de plus.

Alors un député UMP suggère : supprimons le bouclier fiscal, et puis on augmente tous les impôts (des pauvres) pour compenser.

Ajoutant aussitôt, mais sans augmenter les impôts des riches sinon ils vont partir, les pauvres riches ...

Celui qui comprend cette logique m'envoie un croquis, mais j'ai déjà ma petite idée sur qui va payer vraiment :)


4 - les paradis fiscaux sont supprimés.

La on est dans le collectif, au moins le G20.

Et on sait comment ca se termine : une liste de "vilains" et une liste de "recommandations"

Les paradis les plus indécents vont mettre en sourdine, les "recommandations" ne seront jamais appliquées ...

Et le fric circulera ou il veut quand il veut, sans souci des désastres provoqués



Etc. Etc. et bla et bla et bla ...

Et même que la crise elle va passer en 2010, c'est Lagarde qui le dit, une référence : elle avait déjà prédit 5% de croissance en 2009 !!

Mais comme on dit "les promesses n'engagent que ... les crétins qui y croient !"


Voila ce qu'est le gouvernement Sarkozy : au service des nantis pour les décisions concrètes, et des vendeurs de baratins pour les salariés !!




14:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

07 mars 2009

Provocation patronale.

Les évènements aux Antilles sont une vrai "leçon de choses" pour qui s'intéresse aux conflits sociaux.

En Martinique la grève générale se heurte de plein fouet aux patrons et au gouvernement.

Le patronat vient de tenter une provocation incroyable : en menaçant leurs salariés les patrons et les agriculteurs les ont forcé à prendre leurs camions et leurs tracteurs et à rouler en direction de Fort de France pour une opération de blocage.

Les "manifestants sous contrainte" sont évidemment passés devant les quartiers les plus modestes.

Ou non moins logiquement les grévistes ont commencé à les stopper avec des barrages.

Immédiatement - et sans doute était ce prévu depuis longtemps - les "forces de l'ordre" ont commencé à tabasser les grévistes et à utiliser les gaz lacrymogène contre les foules.

Ce qui a donné de bien belles images du genre "pneus brulés" pour nourrir la "réflexion" du JT de 20H sur les grévistes violents, les émeutes populaires et tout le désordre causés par ceux qui s'opposent à la liberté du travail !

Je conseille plutôt de lire le récit du Collectif du 5 février qui donne une tout autre version : site du collectif.

Et qui remarque finement que les grévistes n'ont pas été dupes : ils n'ont pas touché aux salariés contraints de manifester, mais ils s'en sont pris seulement aux patrons qui suivaient la manif tranquillement en 4x4 climatisé !!

Les évènements aux Antilles sont aussi l'occasion de voir ressortir les vieux clichés du langage des exploiteurs :

- la liberté du travail
traduction : vous devez retourner au boulot et continuer à crever de faim

- le retour de l'ordre républicain
traduction : on va tabasser et emprisonner les contestataires

etc.


Si les conflits aux Antilles sont si aigus c'est que l'exploitation capitaliste y est particulièrement sévère.

En profitant de leur puissance financière, une infime minorité de capitalistes dispose d'un monopole sur l'agriculture, l'industrie et le commerce.

Et par exemple augmenter les salaires ne sert à rien puisque ce sont les mêmes groupes qui donneraient 5% sur les salaires et qui reprendraient 10% en augmentant les prix de l'alimentation, de l'eau, de l'énergie etc

Dans ces iles, par certains aspects, on a vraiment l'impression d'un système économique encore esclavagiste

Ce qui explique la violence des affrontements.


En France la situation d'une grève générale serait surement différente. Enfin en tout cas en ce moment parce quand on sera à 10 millions de chomeurs (chiffre réel pas le chiffre bidon des Assedic) on peut imaginer une situation bien plus tendue.

Mais nous on y est pas encore si l'on songe qu'il a fallu un mois de travail aux guadeloupéens pour fédérer seulement 48 associations et 100.000 salariés ... alors en France avec nos milliers de syndicats et assos il va nous falloir 6 mois pour préparer un grève ... en admettant qu'on se décide à y penser :(

Soit dit en passant un rapport vient de sortir sur le patrimoine des francais (Documentation), on y apprend que plus de 50% des francais sont propriétaires ou encore que 10% de la population détient la moitié du patrimoine. On constate surtout que la statistique officielle n'existe beaucoup pas sur ce sujet (comme c'est bizarre :)


En attendant soutien aux luttes des exploités aux Antilles et à la Réunion !!

18:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

06 mars 2009

Tontons macoutes.

Très belle sortie du porte parole de l'UMP - que l'on devine fortement sympathisant avec les irréductibles capitalistes guadeloupéens -, le LKP emploierait des méthodes de "tontons macoutes" !!

Remarquable et fine réflexion d'un politicien dont le parti UMP au gouvernement vient d'envoyer 5000 CRS pour tabasser les grévistes en Guadeloupe !

Mais c'est vrai qu'un gréviste qui se laisse pas tabasser c'est de la rébellion - dixit le code pénal bourgeois - et au trou le rebelle !!

Je suppose que dans l'esprit d'un UMP on reconnait un salarié occupant son usine ou la rue par sa gueule ... cassée :)

Trois remarques sur cette énorme connerie UMP - mais le représentant du PS en Guadeloupe en a sorti des pas mal non plus, soyons honnêtes -

1 - d'abord il y a une erreur de vocabulaire car les "tontons macoutes" étaient le nom de la milice d'Etat du dictateur de Haiti, et si on veut parler de "tontons macoutes" aux Antilles alors il faut désigner les nervis envoyés par le gouvernement pour protéger le MEDEF antillais

2 - c'est la "sécurité" du LKP, imposante il faut le reconnaitre, qui a sans doute permis d'éviter que la grève de 44 jours se déroule sans incidents violents, excepté la mort bizarre d'un syndicaliste

Et pour remettre les choses au clair il faut préciser que sans la forte "sécurité" du LKP, ce sont probablement les "tontons macoutes" du gouvernement qui auraient provoqués de graves incidents en Guadeloupe

3 - si la grève est officiellement terminée pour les grévistes, le conflit n'est pas terminé pour le MEDEF et la CGPME antillais qui entendent bien ne pas respecter l'accord signé et revenir rapidement à la situation antérieure

Ce qui signifie que dans les grandes entreprises contrôlées par cette maffia patronale, les salariés doivent se mobiliser pour que l'accord signé soit appliqué

Ce qui entraine des arrêts de travail, des manifestations, et avec l'aide du LKP le blocage des patrons voyous

Voilà quelle est la réalité du macoutisme en Guadeloupe.

Et le gros mensonge de l'UMP montre clairement dans quel camp se range le gouvernement.



PS. Suite du "buzz" terroriste languedocien :

Un nommé Blanc aurait reçu deux fois de suite des lettres et des balles ?!

La police s'interroge : qui lui veut du mal ?!

Freche bientôt interrogé comme témoin assisté ?!

je m'interroge :)

mdr

(enfin ca meublera le JT de 20H pour éviter de parler du chomage :)



17:37 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)