Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 août 2008

RSA. Le retour !

J'ai déjà raconté dans ce blog ma surprise en constatant que l'aide fiscale pour les travaux à la personne bénéficient principalement aux entreprises et quasiment pas aux particuliers !

En effet quand un service coute 100 euros, l'Etat accorde un crédit d'impot de 50 euros au particulier. Mais sachant cela, l'entreprise facture 150 euros en faisant une grosse publicité basée sur la réduction d'impots !!

Bilan des courses : le particulier paie toujours 100 euros (150 - 50) et il ne gagne rien, tandis que l'entreprise touche 150 euros au lieu de 100, soit une augmentation de 50% de son chiffre d'affaires !!

Bref pour de nombreux "cadeaux fiscaux" accordés aux particuliers - a grand renforts de campagnes démagogiques - c'est l'entreprise qui empoche le pactole

Ce qui est bien la moindre des choses de la part du gouvernement du MEDEF :)


Eh bien, à mon avis, on retrouve le même schéma d'arnaque dans l'affaire du RSA.

Un article du journal Le Point résume le fonctionnement du système RSA prévu pour le 1er juillet 2009 : Article.

La première chose à noter c'est que le RSA remplace les anciennes allocations : RMI, API et certaines primes chômage.

La deuxième chose à noter c'est que le RSA viendra en déduction de la Prime pour l'emploi (PPE) accordée aux petits salariés.

Vu sous cet angle on commence à se dire que donner le RSA aux plus pauvres pour immédiatement retirer le RMI, l'API et la PPE aux plus défavorisés, ce n'est exactement la révolution socialiste ! :)

Et de fait le RSA est quasiment auto financé !

La manœuvre démagogique de Sarko - lui qui a commencé à liquider l'ISF - qui essaye de faire croire qu'il lance une taxe sur le "capital" ne trompera personne. Les grosses fortunes, protégées par le "bouclier fiscal" seront épargnées tandis que les salariés moyens qui ont un plan retraite ou une assurance vie seront taxés un peu plus ...


Mais il y a pire !

Prenons un chomeur qui touche le RSA, soit 450 euros par mois (ben oui Sarko a gardé le montant du RMI !) et qui retrouve un emploi payé 600 euros par mois, alors il va toucher une prime RSA de :

450 - 600 x .38 = 222

Et son salaire mensuel sera de 822 euros (soit 600 + 222)

Ce qui parait tout bénéfice pour le salarié, bien que l'année suivante on va lui réduire la PPE et donc reprendre d'une main ce qu'on lui a donné de l'autre.

Mais examinons maintenant le cas de l'entreprise, ce dont les médias se gardent bien de parler, et pour cause !

Sachant que le salaire de son employé va être majoré de 222 euros, il ne va pas falloir longtemps aux DRH pour comprendre que puisque le gouvernement paie une partie des salaires de leurs employés, eux mêmes - entreprises - peuvent donc proposer des salaires plus bas.

L'argument social des DRH est imparable : "Oui je vous verse un petit salaire, mais ... vous allez toucher un complément de salaire mensuel versé par la CAF !"

Et très rapidement le mécanisme du RSA va tirer vers le bas tous les petits salaires, ceux qui sont dans la fourchette des 0.8 à 1.2 fois le SMIC par exemple ...

Et on comprend mieux pourquoi la présidente du MEDEF a déclaré que le RSA était une "excellente idée" !

Le RSA ? Une baisse générale des petits salaires !

Que demande de mieux le peuple ... patronal :)

09:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

05 août 2008

Le Crime de l'été.

Un crime atroce, bien sanglant, qui crée de l'émotion, de l'agitation médiatique, des manifestations populaires.

Un de ces fait divers sordides comme les aiment les professionnels de la désinformation !

Sarkozy ne pouvait pas rater cela !

Parenthèse. Soit dit en passant si l'on montrait à la télé le cadavre d'un enfant massacré par un chauffard, on obtiendrait autant d'émotion, surtout vu l'état du cadavre après avoir été défoncé par un 4x4 aviné ! Mais non un bourgeois respectable, consommant des produits licites, ne fait pas un bon exemple de criminel expiatoire ... son cas se règlera discrètement, tandis que deux "marginaux" facon hipppies post mai 68, eux ils vont faire toutes les émissions de télé pendant un bon moment !!

Pour en revenir au "crime spectaculaire", les deux "suspects" à peine arrêtés - et même semble-t-il avant la conclusion des analyses ADN - la justice a donné les noms des coupables tandis que le président félicitait les policiers de les avoir trouvés !

La présomption d'innocence ?

Le secret de l'instruction (qui marche si bien pour les crapules financières) ?

Et les preuves enfin ?

A ce sujet il vaudrait mieux être prudent. Les policiers et les magistrats ne sont pas avares de détails sur les "coupables", mais ils sont d'un timidité de violette à propos des preuves ADN ...

Or le problème maintenant c'est que Sarkozy vient de nommer les coupableset aucun fonctionnaire de police ou de justice - qui tient à sa carrière - ne peut plus reculer !!

Désormais les suspects sont coupables ! C'est obligé !!

Les preuves et les aveux doivent suivre !

Tout le monde se souvient de la fameuse affaire des Irlandais de Vincennes ou pour se faire mousser les policiers d'élite avaient glissés des explosifs dans les bagages des "suspects-coupables désignés" ... leur chef avait même eu une promotion pour diriger la cellule des écoutes de Mitterrand :)

Sans parler de tous ces gens qui ont - presque - spontanément avoué des crimes imaginaires ...

Mais bon, je vais faire comme tout le monde : admettons qu'ils soient coupables !

Ce qui soulève un autre problème, non moins inquiétant pour la société.

Car visiblement les "coupables" sont d'authentiques barjots, leur entourage parle de "délire de persécution", qui peuvent être dangereux en liberté !

Alors que faisaient ils sur les routes au lieu d'être soignés ?

Eh ben je vais vous le dire ! (super ce blog ! non ? :)

Ils n'ont pas été soignés parce que la vague néolibérale a frappé la Sécu en général et les hôpitaux en particuliers. Sommés d'être sinon rentables (!) tout au moins les moins couteux possibles, les hôpitaux et les hôpitaux spécialisés disparaissent ou réduisent leurs nombres de places.

Désormais un grand nombre de malades mentaux - parfois des dangereux - sont livrés à eux même.

Et j'ai bien peur que ce soit la naissance d'une nouvelle forme de criminalité ...

Mais pas de panique, le néolibéralisme a réponse à tout - on ne va pas améliorer les hôpitaux mais on va lancer de bien belles campagnes de désinformation pour durcir la Loi (contre les petits délinquants), voire discuter du rétablissement de la peine de mort ...

En exploitant des crimes que l'on aurait pu éviter avec un système de santé mentale efficient !!

Seulement voila, financer un hôpital public c'est une "charge sociale" tandis que construire des prisons privées c'est bon pour "l'économie" - et surtout les petites économies des copains qui vont s'en mettre plein les poches avec l'argent public.

S'il y a bien un proverbe qui résume le néolibéralisme c'est bien : l'argent n'a pas d'odeur !

Le spectacle offert par Sarkozy, en exploitant à fond un crime sordide, est nauséabond.

21:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

12 juillet 2008

Capitalisme socialiste.

Ben oui ca parait antinomique, et pourtant non !

Le capitalisme le plus plus pur et dur sait se convertir au socialisme en cas de besoin (en $ !)

Exemple: Le Monde.

Bref quand une banque fait des bénéfices, elle fait le bonheur de ses actionnaires en leur versant de gros dividendes. (quant aux salariés payés une misère, ils n'ont évidemment aucun mérite ni aucun droit à une quelconque répartition équitable des profits !)

Et quand la Banque tombe en faillite, alors l'Etat la prend en charge et ce sont les contribuables qui vont payer les dettes de l'entreprise !

Imparable ! Ce mécanisme du capitalisme qui consiste dans tous les domaines à privatiser les profits et à socialiser les pertes me rappelle le célèbre jeu enfantin : pile je gagnes, face tu perds !

Et l'exemple cité n'est pas unique. aux USA depuis le depuis de la crise des "subprimes" on ne compte plus les banques renflouées par l'Etat.

Et la banque Indymac devenant la bande "Federale Indymac" et voila ...

Fréquemment à chaque crise financière, provoquée par la cupidité de quelques gros requins capitalistes, c'est l'Etat qui les indemnise ...

Généralement en prélevant des impôts sur les moins pauvres et en supprimant les aides sociales des plus pauvres ...

C'est la solidarité sociale qui joue à plein régime.

Ce qui me permet de dire que le capitalisme aime bien le socialisme !!

Enfin tant qu'il profite à une minorité !


Cela dit c'est déjà un acquis, il ne reste plus qu'a répandre l'idée que le socialisme peut profiter à tous - et pas seulement à une poignée de requins - et on aura avancé :)

14:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

11 juillet 2008

En vrac.

Il y a tellement d'évènements intéréssants en ce moment que je ne peux pas rédiger un article pour chacun, alors je vous fais un prix de gros. On voit que c'est les vacances !

1 - Le cambriolage de Ségolène.

Je ne vais pas m'apitoyer sur les déboires d'une politicienne aussi manipulatrice que peut l'être Sarkozy, quoique disposant de moyens financiers plus réduits.

Tellement réduits qu'elle n'arrive pas à sécuriser un petit appartement ... la vraie dèche quoi !

Cela dit Sarkozy utilise à fonds les ressources des services spéciaux policiers et militaires pour tenter d'écraser ses contradicteurs.

Benoitement il vient de créer la plus grande police politique que la France ait jamais connu depuis 1940.

Décret n° 2008-609 du 27 juin 2008 créant la DCRI.

Il serait donc tout à fait possible qu'un plombier travaillant pour la République (bananière) de Sarkozy se soit égaré dans l'appartement de Mme Royal. Tout le monde peut se tromper.

Et le gouvernement sent bien que sa position est limite sur ce sujet car les moqueries et les injures de l'UMP ne font que renforcer la protestation de Royal !

Alors il faut trouver un coupable à tout prix. Et on a trouvé. Je vous le donne en mille ! Une immigrée clandestine !

Coupable idéale puisque la police peut faire d'elle ce qu'elle veut ... et surtout lui faire dire ce qu'on veut entendre !

Le même procédé avait servi pour éliminer un "ami" de Sarkozy quand celui ci était ministre de l'intérieur. Mystérieusement une prostituée mineure - et immigrée clandestine - s'est jetée devant la voiture de "l'ami". Ce qui a permis aux policiers judicieusement en embuscade de le faire inculper pour détournement de mineur !

Finalement je vais finir par croire que les cris de victimes de Ségolène ont un fondement réel :)


2 - L'accident nucléaire de Tricastin.

Alors la que dire de plus. Depuis dimanche on a appris successivement :

- que l'accident s'était déclaré bien avant l'heure officielle de l'alerte

- que le nombre de kg d'uranium dans la nature augmente chaque jour

- que la société exploitante et son exploitation sont tellement délabrés que des avertissements multiples avaient été donnés ... et ignorés sans problème !

Actuellement une demande d'arrêt de l'installation est en cours. La vrai question c'est de savoir comment se portent toutes les autres vieilles centrales, bientôt privatisées et donc encore plus dangereuses !

Espérons que sur un sujet aussi grave, l'intelligence l'emportera sur la cupidité ... capitaliste.

Ce qui nous fait aussi une petite piqûre de rappel bien nécessaire depuis l'accident - absolument impossible - de Tchernobyl qui commence malheureusement à être oublié

Le nucléaire est une énergie très chère (sur le long terme à cause du démantèlement et des déchets) et surtout très dangereuse.

Il faut cesser de construire de nouvelles centrales, même EPR. La nous sommes en train de prendre des risques pour nous mêmes et de laisser des tonnes de pollution mortelle pour les générations qui viennent ...


3 - Les petites lois de l'été.

Et pendant qu'on se bronze ou qu'on farniente, nos vaillants députés UMP continuent à "modifier" la société dans un sens toujours plus ultra libéral.

La fameuse loi sur la mobilité (vers l'ANPE) des fonctionnaires est en train d'être peaufinée.

La loi sur la réforme de la 5ème République fait l'objet de tractations intenses et malsaines.

Au Parlement Européen Sarkozy magouille pour faire annuler le vote des électeurs irlandais.

La guerre mondiale en Iran se met en place tout doucement.


Et dans les ministères on tache d'éliminer tout ce qui pouvait encore être social ou de service public, notamment en s'attaquant de plein fouet à l'éducation nationale

Sans parler des décrets anti sociaux qui tombent en avalanche. Etre simple salarié va devenir franchement pénible et quand à ceux qui tenteraient - les innocents - d'être chomeur ou RMIstes ce sera l'enfer !

La société néolibérale avancée se met en place ...

13:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

09 juillet 2008

Sport.

Il y aurait beaucoup à dire sur le "sport", pas le bon exercice physique favorable à la santé, mais le "sport" médiatique, machine à fric, débauche d'agressivité, chauvin et nationaliste, etc.

Et les Jeux Olympiques concentrent tous ces défauts, les seringues en plus.

Comme si d'aller aux jeux olympiques de Berlin en 1936 avait pu favoriser la démocratie ou la paix ...

Les jeux de 2008 en Chine ne modifieront en rien la nature du régime chinois, une dictature impitoyable qui est en train de se convertir au capitalisme le plus ultra ...

Mais laissons Sarkozy aller en Chine, au pays des Goulags.

Ca correspond bien aux idées néolibérales, le business sans scrupules !


L'affiche ci dessous provient des affiches refusés par Amnesty France (cliquer pour agrandir).


7cd0478375dc46f22882ad2c0efbe128.jpg



Ou comment les chinois pourront se servir des installations des jeux olympiques :)

22:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)