Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 mai 2008

Catastrophes.

La situation en Birmanie est l'occasion de rappeler un fait dont peu de gens sont conscients :

Au 21ème siècle les progrès des sciences et des techniques nous permettent très largement de faire face, voire d'anticiper les catastrophes naturelles inévitables.

Le contre exemple Birman est frappant. Mais revenons au 21ème sicèle. Contre une catastrophe naturelle nous avons deux sortes de parades.


- l'anticipation et la prévention.

La prévention consiste à ne pas construire dans les zones à risques, comme les zones inondables du Gardon dans la région de Nimes ou bien encore à bâtir des immeubles pouvant résister aux catastrophes naturelles prévisibles.

L'anticipation consiste à mettre en place des systèmes d'alertes efficaces, et dans une certaine mesure on arrive à prévoir tsunamis, séismes, volcans, etc.

Par exemple le Tsunami de 2004 n'aurait eu que des effets très limités si l'on avait installé le réseau d'alerte en mer - que l'on a commencé à installer seulement après le désastre -

Et aux USA c'est clairement les carences du FEMA - dirigé par un incapable nommé par copinage par Bush - qui ont transformé un accident climatique prévisible Katrina en une catastrophe majeure. Les digues étaient vétustes, aucune mesure de prévention n'a été prise, et les secours ont été inexistants (vu que les victimes étaient surtout noires et surtout pauvres !)


- les secours après la catastrophe.

Aujourdhui nous avons tous les outils pour secourir les populations sinistrées. On se souvient de l'immense vague de solidarité après le Tsunami. Tellement immense qu'il arrivait trop de secours et que les organismes charitables n'arrivaient plus à gérer le flot de solidarité !

A l'inverse en Birmanie plus d'un millions de personnes sont en détresse, la solidarité internationale fonctionne bien, mais la dictature militaire préfère voir mourir les gens par milliers plutôt que de prendre le risque politique d'introduire des étrangers dans le pays.

Dans le cas des famines qui menacent actuellement certains pays d'Afrique nous avons un autre cas de figure. Les secours sont envoyés, arrivent aux pays sinistrés, mais sont majoritairement détournés par les dictateurs locaux !!


A ce sujet il faut donner une précision importante : au 21ème siècle les famines naturelles n'existent plus !!

La production mondiale alimentaire est de taille à nourrir absolument tous les terriens ! Lorsqu'une famine se produit c'est qu'il s'agit d'une pénurie qui a été volontairement crée par l'homme.

En général il s'agit de baisse de production - ou même de destruction volontaire des productions agricoles (on connaît bien ca en Europe avec le lait, les fruits et légumes) afin de faire monter les prix artificiellement.

Sans trop exagérer on peut affirmer que toutes les famines modernes sont le résultat direct de l'incurie et de la (mauvaise) gestion capitaliste !!

Alors qu'au 17ème siècle une famine pouvait avoir pour cause de mauvaises récoltes, au 21ème siècle nous avons les moyens de production et les moyens de transport qui permettent d'éliminer toutes les famines ... mais ils ne sont pas mis en oeuvre !


En ce qui concerne les catastrophes naturelles on pourrait avoir du mal à comprendre pourquoi les capitalistes ne se bougent pas puisqu'au fond ils pourraient être eux mêmes les victimes de ces catastrophes.

Mais, comme disent les sociologues, dans la société il y a d'un coté les acteurs et de l'autre le système (capitaliste) qui a ses propres règles.

Et les règles du système capitaliste sont malheureusement peu compatibles avec la survie de l'humanité !!

Et quand laisser mourir de faim des gens fait augmenter les profits ...



PS
En fait quand on examine la situation de certains pays, il est tellement évident que c'est le capitalisme qui est responsable et qui soutient des dictatures sanguinaires - comme Total en Afrique ou en Birmanie - que parfois on se dit que plutôt que des vivres (qui n'arriveront jamais aux victimes) on ferait peut être mieux d'envoyer des armes et des instructeurs qui aideront les populations à instaurer un minimum de démocratie ?!

11:23 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

11 mai 2008

Museler la presse !!

Grosse manœuvre, cousue de fil blanc, tentée par l'UMP ces derniers jours.

L'AFP aurait refusé de passer un communiqué de l'UMP. Et de plus c'était un communiqué diffamatoire contre S. Royal. Une affaire grave donc , alors maintenant l'UMP crie a la censure !!

Deux remarques en passant.


1 - Sarkozy et sa majorité contrôlent la quasi totalité des médias.

Groupes de presse détenus par des patrons bons amis de Sarko, radios et télévisions aux ordres du gouvernement ...

Et quand Sarko estime avoir une idée - fut-elle la plus saugrenue ou la plus stupide - c'est presque l'ensemble des médias qui s'en font l'écho en poussant des cris d'admiration !!

Alors dans ces conditions se plaindre d'être maltraités par les médias est vraiment curieux.

Et dans cette affaire le plus fort c'est que l'AFP a bien publié le communiqué de l'UMP. Son seul tort est d'avoir refusé de le diffuser une deuxième fois !!


2 - la critique de l'AFP est particulièrement mal venue.

En effet l'AFP est une agence de presse dont le rôle est de produire de l'information originale et non de répéter les communiques de l'UMP.

Ce sont les agences étrangères qui doivent rigoler des critiques de Sarkozy. Car depuis sa fondation l'AFP est régulièrement critiquée par les autres agences. Pourquoi ?

Parce que AP ou Reuters sont des sociétés privées et donc "indépendantes" de leurs gouvernements, des "vraies" agences avec des "vrais" journalistes !

A l'inverse, l'AFP - comme l'agence Tass ou l'agence chinoise - sont réputées être à la botte de leurs gouvernements et être des agences bidons remplies de fonctionnaires serviles !!


Et si l'idée vraiment idiote du ministre de la culture, qui propose de transformer l'AFP en agence de diffusion des communiqués du gouvernement, est adoptée c'est la cote mondiale de l'AFP qui va tomber en chute libre ...

Mais je crois que c'est exactement l'effet recherché par Sarkozy et ses amis.


Ils sont en train de chercher des boucs émissaires pour expliquer les sondages désastreux qui montrent que les francais ne leur accordent plus aucune confiance.

Et quel meilleur bouc émissaire qu'une agence de presse pas trop corrompue !!

Il ne leur vient même pas a l'esprit que c'est leur politique anti salariés et anti sociale qui mécontente la majorité de la population ...


Imperturbable, Sarkozy continue les "réformes" en faveur des nantis et continue sa politique de caniveau pour chercher à opposer les francais entre eux, museler la presse, réprimer toute opposition, et lancer des idées fantaisistes présentées (par les médias :) comme des avancées sociales !!

Décidément un an c'est déjà trop !!

17:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

10 mai 2008

Pathétique !!

Sarkozy a tellement besoin d'exister médiatiquement qu'il vient de prendre une décision fracassante :

L'histoire de l'esclavage sera enseignée dans le primaire !

Bien évidemment il n'est pas inutile de rappeler aux enfants que l'exploitation de l'homme par l'homme prend des formes effroyables.

Et j'emploie le présent puisque l'esclavage existe toujours au 21ème siècle, soit dans sa forme ancienne soit des formes plus modernes mais guères plus recommandables !

Mais les exploiteurs modernes ne sont pas un soucis pour les ultralibéraux et cet aspect des choses est pudiquement passé sous silence :)

L'initiative de Sarkozy frise le pathétique car l'histoire de l'esclavage est déjà enseignée dans les collèges et les lycées en classe d'histoire notamment.

C'est en tout cas l'expérience dont je me souviens, voila déjà bien des années, quand mes cours d'histoires et de francais évoquaient le trafic du "bois d'ébène" et le commerce "triangulaire" Europe/Afrique/Amérique ...

Et le trafic des êtres humains continuera même après la Révolution bourgeoise de 1789 ...

Cela dit, à ce jour, rien n'empêchait un instituteur disposant de sa "liberté pédagogique" - d'ailleurs de plus en plus menacée par les manœuvres de Darcos et Sarkozy - d'insérer quelques explications dans son cours d'histoire.

Le nouveau décret de Sarkozy va enrichir un fonds réglementaire déja pléthorique dans l'Education nationale (voir BOEN par exemple :) sans apporter d'autre utilité que de permettre à Sarkozy de faire un "coup" ...

Pathétique donc !!

Et pour rire je suggère que Sarkozy envisage de nouveaux décrets très médiatisables !!


Projet de décret sur les passages cloutés.

1 - Lors du prochain piéton écrasé par une voiture, faire un battage médiatique d'enfer avec interview de la veuve éplorée et des orphelins desespérés

2 - Rajoutez une déclaration tonitruante de Nicolas, les larmes aux yeux, proclamant qu'il faut en finir avec les accidents tragiques

3 - Ecrire un décret impitoyable prévoyant une amende colossale pour tout piéton qui traverse en dehors des clous.

4 - Et confier à la maréchaussée la charge d'appliquer sans faiblir la nouvelle réglementation - statistiques de résultats à l'appui - et de faire rentrer quelques sous :)


Et je fournis cette proposition à titre purement bénévole - sinon amical - et sans même demander une petite participation aux bénéfices ...

Je suis trop généreux moi, ca me perdra !

mdr :)

21:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

09 mai 2008

Tracabilité.

On parle souvent de tracabilité quand il s'agit des bovins, lorsque chaque animal doit être étiqueté et répertorié de manière à pouvoir suivre son parcours depuis l'étable jusqu'à l'assiette du consommateur.

La "tracabilité" dont je veux parler aujourdhui concerne les fichiers informatiques.

La dernière "affaire" politique provient de l'Express qui décrit l'espionnage de Besancenot par des détectives privés.

Le commanditaire présumé - qui dément officiellement - est la société américaine qui vend en France le fameux Taser, l'arme soit disant non mortelle qui vous foudroie avec plusieurs dizaines de milliers de volts.

Et les exécutants appartiennent à une de ces société de "détectives" privés qui emploient souvent d'anciens policiers et qui peuvent faire des recherches approfondies sur une personne afin de monter un "dossier" contre elle.

Dossier qui pourra être utilisé en justice ou bien servir dans une campagne de diffamation ... ou même servir de dossier "d'objectif" pour des actions plus musclées !!

Aux USA l'une des société les plus fameuses est l'agence Pinkerton ou encore, en matière économique, l'agence Kroll. Et malgré leurs engagements "éthiques" véhéments ces agences de police privées ne reculent devant rien.

Et on lit dans l'Express que les policiers privés ont établi la liste des comptes bancaires de Besancenot ainsi que de nombreux renseignements administratifs, ce qui prove qu'une entreprise privée a pu obtenir l'accès à de nombreux fichiers administratifs !

Or c'est ce dernier point qui me parait très inquiétant !!

Aujourd'hui, tout le monde le sait, nous vivons déjà dans le monde de 1984 imaginé par Orwell !!

Nous sommes fichés dans des centaines de bases de données - publiques ou privées - et surveillés de milles manières par des automates : caméras lisant les numéros des véhicules, émetteurs signalant la position des véhicules, compagnies de télécoms enregistrant tous nos appels, fournisseurs internet conservant toutes les pages web consultées et les emails envoyés ... etc

Parfois on croit rêver. Ainsi dans les derniers téléphones portables la fonction "espionnage" est carrément intégrée dans l'appareil et à l'aide d'un code spécial on peut appeler un portable qui ne sonnera pas mais qui se transforme alors en micro. ( Ce qui explique que dans les réunions de barbouzes - ou parfois de politiques - tous les téléphones sont débranchés par prudence :)

Bref le monde de Big Brother est la et il faut faire avec.

L'Etat sait tout - ou bien peut tout savoir - sur n'importe lequel d'entre nous.

Enfin presque sur n'importe qui. Car nombre de fichiers "sensibles" intègrent un code spécial qui protège les dossiers des VIP de toute consultation intempestive ... ils sont pas fous !!

Dans les années 70 la loi informatique et libertés était censée nous protéger de ces mésaventures et de garantir les droits à la vie privée et le respect des libertés. La CNIL devait l'appliquer.

Aujourdhui la CNIL est squelettique et presque en état de cessation de paiement faute de financements. Et la loi de 1978 apparaît complètement dépassée.

Et avec le néolibéralisme ce sont les entreprises privées qui prennent le relais des fonctions de surveillance qui devaient être réservées à l'Etat. Lequel Etat est en voie de démantelement.

Si on veut vivre encore un peu avec un semblant de démocratie et de libertés il va falloir passer à la vitesse supérieure. Il y a au moins deux mesures qui sont urgentes dans ce domaine :


1 - généraliser la "tracabilité" totale de tous les moyens de surveillance.

En pratique cela veut dire que toute personne qui consulte un fichier, n'importe lequel et quelqu'en soit le motif, doit être fichée à son tour !

Cela peut sembler lourd mais les progrès de l'informatique permettent de réaliser cette fonction sans aucun problèmes.

Toute personne qui consulte un fichier devra être prévenu que son nom, sa qualité, le motif et la date de la consultation seront enregistrées et pourront être utilisées contre elle le cas échéant !

Ficher les ficheurs ou comment l'informatique pourra nous délivrer de Big Brother :)


2 - généraliser l'accessibilité totale des données personnelles

C'est à dire que toute personne doit avoir accès à l'ensemble des données informatiques la concernant, sans aucune limitation à priori, et ce sera éventuellement au ficheur d'apporter la preuve devant le juge que la confidentialité lui est indispensable.

Et une garantie connexe, mais non moins nécessaire, c'est que toute personne doit avoir accès aux coordonnées des employés qui ont crée leur dossier ou qui l'ont consulté.

Après tout on impose bien aux fonctionnaires de décliner leur nom et leur grade - c'est maintenant une obligation légale pour toutes les opérations courantes.

Alors on ne voit pas pourquoi les ficheurs devraient rester lâchement dans l'anonymat !!


Une nouvelle Loi Informatique et Liberté est une urgence !!



PS
La société néolibérale nous envoie tout droit dans un monde ou une minorité de riches auront des libertés et des droits à la vie privée tandis que la majorité de la population sera condamnée à vivre sous le régime de "l'esclavage" informatique ...

19:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

04 mai 2008

160 euros par mois.

Une grande première en France : l'ANPE propose une offre d'emploi à temps complet pour 160 euros par mois. (Environ une moitié de RMI !!)

Cerise sur le gâteau le poste est situé en Inde !! (prévoir un emprunt pour payer le voyage !)

Extrait de la dépêche AFP.

PARIS (AFP) - Une offre d'emploi "low cost" à Pondichéry, en Inde, rémunéré en roupies indiennes l'équivalent de 160 à 320 euros par mois, a déclenché la polémique ce week-end entre l'ANPE, des syndicalistes et le PS, alors que le gouvernement s'apprête à durcir les obligations pour les chômeurs.

Révélée par Le Parisien, cette offre à prix cassé porte sur un poste d'informaticien niveau Bac+2 spécialisé dans la conception de sites web.

La connaissance de l'anglais courant et technique est requise, le salaire proposé à "10.000 à 20.000 roupies" pour "40H00 hebdomadaires", selon l'offre consultable dimanche sur le site ANPE. "Protection sociale et avantages à négocier", précise l'annonce, dont le PS a demandé le "retrait immédiat".


Hors au même moment le gouvernement s'apprête a durcir le régime des chômeurs, dont il faut rappeler que plus de la moitié ne touchent aucune allocations !!

Sarkozy a été très clair : si un chômeur refuse deux offres d'emplois il sera sanctionné !!

Or cette offre à 160 euros étant publiée par l'ANPE est considérée comme "une offre raisonnable" selon le vocabulaire des bureaucrates qui gèrent l'ANPE. Un chômeur ne pourra donc la refuser sans avoir un motif valable et un dossier solide ... sinon ...

Pour les fous furieux néolibéraux qui sont au gouvernement depuis que les français ont élu comme président un clown champion du "pouvoir d'achat", le marché du travail doit se mondialiser.

Plus rien n'est tabou pour les supporters du capitalisme. (Même les fonctionnaires vont bientôt aller pointer à l'ANPE :) Senat.

Selon le chef d'entreprise français - délocalisé - qui propose cette annonce :

"La globalisation du marché m'a amené à ce nouveau positionnement stratégique" afin de "continuer à apporter des solutions toujours plus innovantes, à des tarifs ultra-compétitifs", explique son site à l'adresse des clients, parmi lesquel des marques de cognac du groupe LVMH, collectivités, industriels... et l'ANPE elle-même.

En réalité l'Inde regorge d'informaticiens de haut niveau car leurs universités en forment suffisamment. La manœuvre du patron francais a essentiellement pour objet de monter une entreprise française avec des salaires de misère !

Et pourquoi se gêneraient ils ? Le gouvernement leur est tout acquis et chaque jour ce gouvernement de la droite ultralibérale "décomplexée" supprime un droit des salariés !!

A ce rythme la nous allons bientôt dépasser les USA et la Grande Bretagne en matière sociale !

Bien que l'Allemagne nous talonne !! Déjà les offres d'emploi aux enchères (décroissantes !) sont arrivées et l'ANPE locale propose sérieusement des emplois de prostitué(e)s comme des "offres valables" !!


Cette monstruosité à le mérite de rappeler que désormais Sarkozy ne trompe plus personne.

Rejeton de la bourgeoisie bien pensante, amis des capitalistes les virulents, et ennemi mortel des salariés !!

Et si on profitait du joli mois de mai pour le virer ?


- grève générale
- augmentation générale des salaires
- rétablissement des droits des salariés
- restauration de notre système social
- élections proportionnelles
- ouverture des livres de compte
(...)

17:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)