Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 mai 2010

Nous sommes tous grecs !!

Ou plus exactement nous le serons bientot tous !

La mondialisation du capitalisme a des consequences dramatiques qui deviennent maintenant tres visibles.

En particuliers, les Etats ne sont plus que vaguement des outils au services des citoyens. Ce sont a peine des instruments au service des bourgeoisies nationales, celles ci ne servent plus que de relais pour faire avaliser des decisions "communes" prises au niveau des capitalistes du monde entier.

On voit clairement, en tout cas pour un beotien comme moi, apparaitre des circuits de decision qui echappent a tout controle democratique.

1 - une maffia politicienne mondiale chargee de faire avaliser par les populations des decisions prises collectivement par les capitalistes et mises en forme lors de sommets, reunions, conclaves d'organisations internationales, etc ...

2 - des organisations financieres qui fonctionnent comme les veritables dirigeants du monde et qui imposent leurs decisions par mille canaux aux decideurs politiques des pays du monde entier

Tout ce petit monde, quelques dizaines de milliers de personnes, fonctionne selon un principe tres simple : s'en mettre plein les poches en faisant "travailler" son argent grace a la "loi du marche"

Le cas de la Grece rappelle irresistiblement ce que l'on a connu avec les pays du Tiers monde, en Afrique, en Amerique latine.

phase 1 : des dirigeants corromptus (tiens Papandreou est "socialiste" faudra s'en rappeler :) declarent que leur pays est en faillite ou que leur deficit est excessif etc.

Dans le cas de la Grece c'est la soudaine decouverte d'un deficit budgetaire qui aurait ete dissimule a Bruxelles pour faire admettre le pays dans la zone Euro. C'est quand meme plutot cousu de fil blanc dans la mesure ou tout le monde sait bien que la statistique publique grecque etait depuis toujours ... euh disons sommaire :)

phase 2 : le pays etant officiellement endette, il doit emprunter de l'argent sur le marche et surtout au taux du marche.

C'est la que l'arnaque est la plus evidente. Au lieu de se faire aider par les pays europeens (c'est interdit par les lois communautaires ... en principe) le pays va faire appel a des speculateurs. Lesquels bien evidemment vont ... speculer !

Les taux d'interets montent, proche des taux usuraires, et le pays consacre tout son argent non pas a se renflouer mais a payer les interets de la dette exorbitante qu'il vient de contracter. Et qui augmente sans cesse

phase 3 : comme prevu ce petit jeu ne peut pas durer longtemps et le pays est au bord de la faillite, mais il refuse de faire marche arriere et continue a emprunter

A ce stade il serait encore possible de limiter les degats et soit de cesser de rembourser (delicat mais realisable) soit d'imposer un moratoire des paiements et imposer une revision de la dette exorbitante

Mais ce n'est evidemment pas ce qui interesse les "marches", les capitalistes en fait (si si ca existe encore depuis Marx :)

Et donc les dirigeants politiques leur obeissent et continuent a emprunter ...

phase 4 : alors les chevaliers blancs du FMI et des Etats europeens arrivent a la rescousse, mais evidemment ils ont deux ou trois exigences modiques

Bref la pays doit liquider les acquis sociaux, baisser les salaires, augmenter les impots (des salaries uniquement :) voire supprimer des services publics, reduire les conges payes, etc

Voila comment on transforme un pays avec des salaires decents (enfin a peu pres) et des lois sociales en un pays capitaliste pur et dur, ou l'argent devient roi

Au final, et c'etait exactement le but recherche pas les "marches", le pays est devenu un veritable paradis pour capitalistes. Les salaries sont payes au tarif des ouvriers chinois, ils sont prives de droits et a la merci des employeurs, les impots des riches et les charges sociales ont quasiment disparus ...

A ce moment les capitalistes ramenent de l'argent etant assures d'un taux de profit record !!

Et oui tout ca pour ca. Le but du capitalisme est d'augmenter sans cesse les taux de profit, et a n'importe quel prix (en 33 ils ont prefere Hitler, en 36 Franco, en 73 Pinochet ...)

Dans une situation a peine differente, les Etats Latino americains et Africains ont deja vecu tout cela. Apres un choc financier volontairement cree par les capitalistes, leur pays est devenu un reservoir de matieres premieres gratuites et/ou de main d'oeuvre a prix casse ...

Le scenario grec etait previsible. Depuis les annees 80 le discours neoliberal ne cesse de repeter que nous ne sommes pas "competitifs"

Competitifs par rapport a qui ? Par rapport aux pays ou le salarie bosse 12 heures par jour pour un bol de riz.

Rabache par les medias, doctement discute par les "experts", ce discours debile est entre dans les tetes ...

Ensuite il est mis en pratique ... et n'en doutons pas notre tour viendra en France aussi !

 

La verite - celle qu'ont entend jamais dans les discours officiels - c'est que les pays peuvent democratiquement decider de leur avenir. En Europe tous les etats ont suffisamment de ressources pour negocier avec leurs partenaires economiques sans devoir ramper ..

Absolument rien n'oblige un pays a s'endetter a mort, sauf pour faire plaisir a une poignee de financiers vereux (pleonasme ?)

Si l'on n'y prend garde le cas de la Grece pourrait bien s'etendre, peut etre par l'Espagne ou le Portugal, pour imposer soit disant par necessite d'un cas de force majeure, la diminution des salaires, la destruction des acquis sociaux, des services publics,

En fait pour imposer toutes les "reformes" qui vont permettre de relever le taux d'exploitation des travailleurs et donc permettre d'augmenter subtantiellement les taux de profits des capitalistes.

D'ou l'interet pour nous, si nous voulons echapper a ce monde meilleur, d'exiger :

- la solidarite sans faille avec les travailleurs grecs

- des mesures autoritaires et anti speculation dans chaque pays europeen

 

PS

Et qu'on evite de m'assener l'argument de la dictature et de la democratie bafouee !

Parce supprimer les conges payes par simple decret c'est ca la democratie bourgeoise ?!

Parfois je me demande meme si mettre un banquier en prison ce ne serait pas sauver des enfants de mort de faim !

:)

21:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

30 avril 2010

Kipa et Burka ?

On apprend aujourdhui qu'un homme porteur de la kippa vient d'etre sauvagement agressé à Strasbourg.

Agression clairement anti semite et dont l'element declencheur est probablement la kippa, le symbole religieux juif.

Si le sujet n'était pas aussi grave, je serais mort de rire.

Nous assistons depuis des mois a une campagne massive de racisme anti arabe, deguisee en lutte contre les symboles religieux musulman.

Tout avait commence par la creation d'un ministere de l'Identite nationale, dont le titre evoque irresistiblement les plus belles heures petainistes des annees 40. Et ce n'est pas un hasard puisqu'il s'agissait de recuperer les voix d'extreme droite, dont on suppose qu'ils sont plus ou moins nostalgiques de l'ordre moral des annees 40 (voire des annees 30 en Allemagne :)

Ensuite on a continue par la stigmatisation des symboles religieux musulmans, en particulier avec le voile islamiste qui serait une atteinte aux droits de la femme.

Ce qui est d'ailleurs vrai mais l'argumentation laisse songeur.

Par exemple dans la belle ville de Lourdes ce sont des dizaines de femmes qui circulent tout aussi voilees que la plupart des musulmanes et personne n'a jamais songe que la religion catholique qui impose la "semi burqua" aux religieuses menace gravement les droits de la femme ?

En plus on se fout de nous en pretendant qu'une nouvelle loi est necessaire.

Car il existe deja une loi qui interdit de se promener avec le visage masque (ce qui d'ailleurs est une interdiction parfaitement legitime)

Il suffirait de legerement modifier la loi ou tout simplement d'appliquer plus rigoureusement la loi actuelle pour empecher definitivement les femmes en burqua  (en plus je crois que le port d'un masque c'est un delit donc correctionnelle etc. )

Mais la communication sarkozyste - la gesticulation politicienne - exige a tout prix un symbole.

Il y aurait une grave menace (contre l'identite nationale?) et donc il faut une nouvelle loi pour montrer que le gouvernement a resolu le probleme !

 

En realite rien n'est resolu et les religions qui oppriment les femmes ou limitent leurs droits continuent toujours a sevir (le Pape continue a maudire contraception et avortement en toute impunite ... et les islamistes radicaux a enfermer leurs femmes ...)

Mais le resultat est la : toute cette propagande raciste a finit par convaincre quelques simplets que la kippa n'est pas conforme a l'identite nationale ...

Merci Sarkozy pour ces magouilles imbeciles

Et en plus ca ne l'a meme pas empeche de prendre une raclee aux elections !!

 

Dissolution immédiate du Ministere petainiste de l'Identite nationale !!

21:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

23 avril 2010

Travailler plus longtemps ?

Dans le deferlement de la propagande destinée a nous faire croire que les retraites sont mortes, trop couteuses et autres niaiseries, il y a un argument dont l'imbécilité égale le cynisme.

Selon nos moralistes (qui sont en train de dépénaliser les délits financiers !) - du PS et de l'UMP cela va de soi - il paraitrait que l'etre humain vit plus longtemps et donc (donc ?) il doit travailler plus longtemps.

Alors certes l'esperance de vie est plus longue en 2010 qu'en 1945 mais ...

La moyenne est assez peu significative car il existe de grosses disparités entre les classes sociales. On ne meurt pas au même age selon que l'on est patron de PME ou ouvrier agricole.

Mais davantage que le détail des chiffres c'est un autre aspect du problème qui doit être souligné.

Les études montrent que le travail use les salariés et plus précisement l'usure est quasiment proportionnelle au niveau de subordination du salarié.

Ainsi un dirigeant d'entreprise, un petit patron, une profession libérale exercent des métiers dans une relative indépendance, généralement ils bénéficient d'une grande autonomie (les contraintes proprement métiers étant mises à part) ... et ils vivent vieux.

Meme phénomène par exemple chez les enseignants (qui jouissent de la "liberté pédagogique") qui statistiquement vivent très vieux malgré un métier exigeant

Et inversement les salariés à faible autonomie (employés de base, ouvriers) meurent plus vite et même quand leur métier n'exige pas une grosse dépense physique, ce qui prouve que le critere de subordination est la veritable "clé" de l'esperance de vie

On voit donc que l'argument sur l'allongement général de la durée de vie ne peut en rien justifier une réforme "équitable" des retraites.

Pour être équitable il faudrait allonger la retraite à 70 ans pour les patrons, dirigeants, rentiers etc. et au contraire diminuer l'age de départ en retraite pour les petits salariés, ouvriers, employés

Bien évidemment la réforme proposée (car le texte est déjà écrit à 90% n'en doutons pas) envisage de faire exactement le contraire !

L'équité bourgeoise à sa propre logique :)

 

Mais l'argument de l'allongement de la durée de vie est d'un cynisme absolu, venant justement des nantis de notre société qui exercent des métiers intéressants, autonomes, rémunérateurs ...

Président de conseil d'administration, par exemple, est un "metier" possible jusqu'a 80 ans voire plus

Serveur (10 heures par jour !), vendeur, guichetier a la Poste ou facteur c'est moins evident :)

Il faut vraiment se moquer des gens pour ne pas prendre en compte l'usure des salariés

 

On ne parlera meme pas de l'usure physique, indépendante du métier, qui fait qu'un salarié de 60 ans est toujours moins "rentable" qu'un salarié plus jeune

Ce sont la des réalités médicales qu'il est vraiment puéril de tenter de nier

Avec l'age la vue baisse (c'est automatique !), la résistance musculaire et nerveuse également, parfois meme les facultes intellectuelles ..

 

C'est d'ailleurs ce qui explique pourquoi la plupart des salariés ne trouvent plus de travail après 55 ans, malgré leur compétences, car un employeur préfere embaucher un plus jeune, plus résistant ... et payé moins cher mais c'est un autre problème ...

Et c'est la que le cynisme bourgeois est total :

- on propose aux salariés de continuer a travailler jusqu'a 65 ans, tout en sachant parfaitement qu'ils ne trouveront pas de travail

- on cree ainsi une categorie de salaries entre 55 ans et 65 ans qui ne pourront plus subvenir à leurs besoins, rappelons qu'actuellement 50% des chomeurs ne sont pas indemnises

- et quand enfin ils pourront acceder a la retraite, ils auront perdu 10 annees de cotisations et donc toucheront a peine de quoi se nourrir (?)

 

La réforme des retraites va donc créer à très court terme des millions de pauvres supplémentaires ...

Et si je parle de cynisme bourgeois c'est parce que les propagandistes UMP/PS de la "réforme" des retraites savent aussi bien que moi tout ce que je viens d'écrire ...

Ils s'en foutent ... et ils se foutent de notre gueule !

 

Mais il vrai que quand un député PS s'offre une montre (une !) à 300.000 euros et que d'autres honorables UMP "conseillent" les entreprises pour des sommes du meme ordre, on comprend bien que la lutte contre le paupérisme n'est leur priorité qu'à l'époque des discours électoraux :)

Cela dit la vie ne vaut elle que pour le travail ?

Sachant que la retraite a 60 ans sera possible en 2050, malgré la démographie, si on arrete les exonerations patronales de charges sociales, est ce que la societe ne serait pas plus humaine en prevoyant - apres 37 de travail - une periode de vie plus sereine, de temps choisi et non plus de temps contraint ?

C'est cela le progres social et c'est de cela que les neoliberaux essayent de nous "liberer" ...

 

PS

En attendant, la destruction de notre systeme de retraite est bien engagee, presque tous les syndicats apportent un soutien massif à Sarkozy en sabotant toute tentative de resistance des salaries

La palme revenant a la CGT qui lance un peu partout des greves bidons pour user les salaries et les empecher de tenir financierement en cas de greve generale pour la defense des retraites

Et tous les syndicats se retrouveront a la (aux) manif(s) traine savate du 1er mai, ayant pris grand soin d'apparaitre divises pour eviter tout mouvement collectif des travailleurs

Eh ben si Sarko ne les comble pas de medailles et de subventions ... c'est un ingrat !!

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

19 avril 2010

A droite toute !!

Depuis la déconfiture des élections régionales, Sarkozy a jeté bas les masques.

Ce n'était pas un brave type un peu humaniste, mais bien un enragé néolibéral aux service des capitalistes. Un conservateur "décomplexé" comme disent les magazines. Avec une mission claire : défaire tout le systeme des acquis sociaux des travailleurs.

Désormais c'est une politique de droite affirmée, antisociale et conservatrice dans tous les domaines.

Et d'abord se servir, et servir les copains !

 

Et pour commencer on va servir la soupe aux meilleurs : banquiers, assureurs, capitalistes de tous poils ...

Avec la liquidation des retraites, à peine dissimulée par un simulacre de conciliation, c'est un gros gateau de plusieurs centaines de milliards d'euros qui va tomber tout cuit dans les poches des plus riches capitalistes !

Car enfin, il ne faudra que quelques années aux salariés pour comprendre que devant travailler jusqu'a 65 ans pour ne pas avoir les 45 annuites necessaires c'est finalement ne rien toucher comme retraite

La retraite par repartition etant liquidee, les salaries n'auront pas d'autres choix que de cotiser a des fonds de pension

D'ou le pactole de centaines de milliards que vont empocher les banques et assurances ...

 

Sans d'ailleurs que les salaries obtiennent la moindre garantie d'avoir une retraite ...

Car des entreprises privées ca peut faire faillite, détourner de l'argent, perdre en Bourse, ... comme le savent bien les travailleurs anglais ou américains qui ont tout perdu lors des faillites ... ou de la crise financière !

 

Ensuite on continue sur le plan politique en éliminant l'écologie, meme la triste mascarade du Grenelle est liquidée.

C'était prévisible depuis Copenhague, désormais c'est officiel : "L'écologie ca commence a bien faire"

Les chasseurs vont pouvoir mitrailler sans entraves, les pollueurs continuer a polluer en toute impunité etc.

Exit le vert.

 

Enfin, et c'est plus préoccupant, le gouvernement va tenter de rattraper l'électorat d'extreme droite.

De superbes arrestations de "terribles délinquants" qui ont consommés 1 gramme de cannabis vont envahir nos écrans de télé

Les étrangers vont être expulsés à vitesse super sonique

Caméras omniprésentes, garde a vue arbitraires, justice aux ordres, vont devenir notre sinistre quotidien

Bienvenue dans l'ordre néolibéral !

 

Et pendant ce temps les salariés se rendent compte que plus rien ne peut être obtenus, sauf par la violence.

Ce qui fait que la moindre fermeture d'usine se traduit maintenant ... par une prise d'otage !

 

Ce qui a mon avis est un simple bricolage. Agir seul dans son coin n'est plus d'actualite.

Un mouvement d'ensemble est la seule solution.

 

Et c'est pas gagné. Des syndicats pourris commencent à saboter toute tentative de mobilisation de masse. On fera des "temps forts" bien limités, bien encadrés ... et bien inefficaces !  Rien d'autre. Sarkozy pourra distribuer prébendes et Légion d'honnneur, ils les auront bien méritées

Coté de la "goche" c'est pas mieux. Le PS commence à laisser suinter que finalement, les retraites c'est à "réformer" et pourquoi pas à 65 ans ... pour commencer. On peut imaginer l'appui qu'apportera la "goche" aux salaries qui se mobiliseront contre la liquidation des retraites ... quelques paroles de compassion assorties de quelques promesses

 

Quant a faire payer les riches, ou plus exactement à partager les richesses produites, pas question.

C'est pourtant une question essentielle.

 

Les chiffres donnent le vertige. Tel capitaliste encaisse plus de 10.000 fois le smic ... le gouvernement "trouve" 300 milliards pour les banquiers apres avoir versé 3 milliards aux restaurateurs nécessiteux et bien plus aux contribuables les plus riches (bouclier fiscal, exonerations, remboursements ...)

 

Il suffirait de seulement annuler les exonérations de cotisations sociales pour mettre la sécurité sociale en bénéfice !!

 

En attendant on pourra se dégourdir les jambes le 1er mai.

Mais en l'absence d'un parti révolutionnaire pour organiser la résistance des salariés, plus personne ne croit qu'on peut arreter Sarkozy et ses commanditaires ...

 

 

01:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

02 avril 2010

Retraites : A lire absolument.

Le débat sur les retraites se résume à peu choses. Pour compenser - financièrement parlant - l'augmentation de la population des retraités il existe deux solutions :

- soit on diminue les pensions versées (baisse des dépenses)

- soit on augmente les cotisations prélevées (augmentation des ressources)

Exactement comme le fait tout bonne ménagère en calculant son budget et en ajustant dépenses et revenus ...

 

Du coté de la gauche, c'est par exemple la proposition du NPA, on soutient qu'il est possible de s'adapter à l'évolution démographique en augmentant de quelques centièmes par an la proportion des cotisations retraites par rapport au PIB.

 

Du coté des néolibéraux, sur fond de campagne démagogiques visant à susciter la peur, on affirme que tout est perdu. Il n'y a pas d'autres solutions que d'augmenter l'age de départ à la retraite et de de diminuer les montants versés.

C'est la position officielle de l'UMP et al. et aussi la position officielle mais discrète du PS (Aubry renonce aux 60ans, Hollande veut allonger la durée de cotisations, etc.)

Bien entendu la position des néolibéraux de l'UMP et du PS est une pure arnaque.

Leur véritable motivation est simple : en supprimant ou en diminuant les prélevements sociaux qui touchent les capitalistes et/ou les grandes fortunes on réalise un double bénéfice :

- la richesse des plus riches augmente sans cesse (cf étude INSEE 2010)

- les salariés privés de retraite sont obligés de payer des retraites privées (les célèbres fonds de pension) et enrichissent les banques et les assurances ... dont les profits sont encaissés par les plus riches ...

Tout cela est très cohérent et je pourrais en parler longuement, mais je viens de trouver un article du Monde dans lequel un authentique spécialiste expose tout cela plus clairement que je ne saurais le faire.

Il faut savoir reconnaitre ses limites :)

Et donc je renvoie tous ceux qui sont intéressés par connaitre la vérité sur le problème des retraites sur l'article suivant :

Le Monde

A lire absolument pour comprendre les dessous de la sinistre magouille qui se prépare au sujet de nos retraites !!

 

Et en attendant il va falloir continuer à se battre pour éliminer les politiciens néolibéraux UMP-PS et autres verts centristes ...

Ce qui parait mal engagé, puisque les électeurs ont massivement écrasé l'UMP aux Régionales ... tout en oubliant leurs petits copains du PS qui défendent les memes idées néolibérales, notamment sur la question des retraites des salariés !!

Dur dur la politique !!