Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 septembre 2007

Travailler plus vieux !

Et après le discours guerrier cet été voila maintenant le discours social de Sarkozy. Pas triste non plus. Commençons par la partie comique : Sarkozy nous déclare - sans rire - qu'il s'agit d'inciter les travailleurs a bosser le plus tard possible.

Or pour tous ceux qui connaissent un peu la vraie vie (pas celle des yachts a 200.000 euros la semaine) il est évident qu'après 50ans la plupart des salaries ont du mal a se faire embaucher.

Tout simplement parce que le patronat recherche de la chair fraiche, mieux formée aux nouvelles techniques, moins exigeante sur les salaires, et plus malléable ...

Alors si l'on voulait combattre le chômage des quinquas il faudrait "inciter" les entreprises a les employer.

Et ben nan !!

Ce sont les salaries que l'on va pénaliser, après tout c'est de leur faute s'ils sont chômeurs a 55 ans (!), et Sarkozy nous annonce donc que les dispenses de recherche d'emploi pour les chômeurs de plus de 57 ans "seront progressivement supprimées".

Chômeur et age, dans la France d'apres Sarkozy, ca va donc etre chômeur, agé, et non indemnise pour les punir de ne pas trouver un emploi !!!


Et ca continue avec le plat de résistance : les régimes spéciaux !!

Depuis 20 ans - déjà - la grosse artillerie antisociale nous les présente comme des eldorados réservés à une caste de nantis. Pour un peu on imaginerait les cheminots et les électriciens prenant leur retraite sur les yachts de milliardaires des copains de Sarko ou bien dans les résidence privées américaines réservées aux copains milliardaires de la famille Bush !!

La réalité est plus prosaique. Certaines catégories de travailleurs - qui exercent souvent des métiers dangereux ou des métiers critiques - ont des retraites correctes - sans plus - et certains peuvent partir plus tot.

Et il bizarre que parmi ceux qui trouvent cela scandaleux, il n'y en a pas un seul qui pense à les comparer a certains régimes non moins spéciaux - et nettement plus avantageux - comme celui de certaines professions non salariées, de nos chers anciens députés, ministres, etc.

Mais derrière le discours haineux tenu contre certains salaries, le projet réel est cousu de fil blanc.

La destruction des retraites de tous les salaries ne peut se faire que morceau par morceau. En 1993 Balladur dégrade les retraites du privé. En 2003 Fillon - par souci de justice bien sur - dégrade les retraites des fonctionnaires. Aujourd'hui Sarkozy veut démanteler celle dEDF et de la SNCF. Demain pour une raison quelconque on grignotera encore sur les montants et la durée de cotisation ...

Jusqu'à arriver a cet eldorado véritable - mais pour les patrons - dans lequel la protection sociale sera entièrement financée par les salaries cotisant a des sociétés privées. Comme aux USA le modèle que nous propose Sarkozy ! (avec un zeste de charité et de compassion pour les plus pauvres :)

En regardant le parcours professionnel de nombreux politiciens de droite ou de gauche, de syndicalistes, recyclés comme dirigeant de banques, d'assurances ou de "consultants" dans ces domaines ... on comprend bien leur intérêt pour la privatisation du système social français ...

Des centaines de milliards de profit en perspectives pour une poignée de nantis, et la vie toujours plus dure et toujours plus precaire pour des millions de travailleurs !

Et maintenant Sarkozy annonce clairement la couleur : tout ce qui est social - santé, statut des salariés, temps de travail, SMIC - tout doit être discuté et réduit ! Voire supprimé !! (pour etre moderne bien sur :)

Les sponsors de Sarkozy dans la haute finance, l'industrie et les médias, peuvent être satisfait : on est dans la bonne voie, celle du libéralisme sauvage !

Mais qu'en penseront les salariés ?

Voila la bonne question. Allons nous laisser revenir un régime social qui prévalait au 19ème siècle ?!

19:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

14 septembre 2007

Temoin anonyme.

Nous y voila : le premier procès dont l'accusation repose sur un témoin anonyme "proposé" par la police.

Des gens vont aller en prison sur dénonciation anonyme, comme au bon vieux temps des années 40 !!

Nostalgie !

Le procès d'Evry, des 5 agresseurs présumés de CRS, ne repose évidemment pas uniquement sur le témoignage du courageux délateur mais quelle dérive !

D'autant que pour une première fois, la police et la justice ont décidé de briller : le délateur a reconnu - dans des conditions de visibilité limites - des tonnes de gens dont une bonne partie ont pu justifier qu'elles se trouvaient ailleurs au moment du délit !!

Autant dire que les accusations proviennent d'un témoin fantaisiste et qui n'a sans doute pas vu grand chose !!

Et pourtant son "témoignage" pèsera lourd dans la décision de justice.


A rapprocher avec les déclarations énergiques de Sarkozy condamnant avec véhémence les procédures basées sur des "dénonciateurs" anonymes.

Sarkozy jurant au MEDEF que plus aucun patron ne serait condamne sur délation, un procédé "indigne de la République" selon notre président

Plus aucun patron oui, mais pas les citoyens ordinaires !

Apparemment il y a deux républiques et deux justices dans l'esprit de Sarkozy.

Et il s'agit bien volonté délibérée de créer une police et une justice à deux vitesses, car la loi qui autorise la dénonciation anonyme a été crée par un certain ... Sarkozy !



PS. Coup de chapeau !

Puisqu'on est dans le judiciaire je tire mon chapeau aux désormais célèbres policiers de la CRS 7.

En quelques mois voila le deuxième procès dans lequel cette unite de CRS se distingue : d'abord en abritant une équipe de racketteurs qui détroussaient les automobilistes, notamment les taxis. Et puis en hébergeant une équipe organisant régulièrement le viol collectifs de prostituées.

Au total ce sont des dizaines de fonctionnaires qui ont été suspectés et pour un bon nombre mis en examen. Tous de la même unité, pendant la même période. J'ai du mal a croire qu'il s'agisse d'une simple coïncidence. (?)

Enfin soyons positifs : pour une fois que des fonctionnaires font preuve d'initiative et se montrent capable d'esprit d'entreprise :) mdr

14:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

31 août 2007

Repression zero !

Si j'avais ose prétendre que Sarkozy proposait d accorder l'impunité totale aux patrons fraudeurs, je me serais fais traiter de tous les noms !!

Or c'est exactement ce que vient de déclarer Sarkozy lors de la réunion du MEDEF a HEC: Video

Devant une assemblée de patrons (euh pardon, pas de gros mots - entrepreneurs !) qui l'a acclame plus de vingt fois. Et on comprend pourquoi. Ce fut une longue série de promesses de cadeaux sociaux divers.

- les licenciements qui deviendront des "séparations" (comme c'est poétique !) sans que l'on soit toujours embêté par une législation archaïque

- le temps de travail qui sera dereglemente y compris les dimanches (ou chacun pourra pourra venir travailler plus pour que son employeur gagne plus !)

- la disparition du service public de l'emploi (et des autres aussi, ne soyons pas modestes !)

- la suppression des impôts, taxe professionnelle, taxe sur les salaires versés, etc.

Mais c'est sûrement sur le plan de la reforme fiscale et pénale que Sarkozy a gagne le plus gros des applaudissements (peut être meme des syncopes dans l'assistance, l'emotion ?!)

En matière pénale plus de la tolérance zéro. Désormais ce sera la "dépénalisation du droit des affaires".

On peut difficilement être plus clair. Le pénal des entreprises c'est la corruption, les détournements de fonds, abus de biens sociaux, blanchiment, ententes illicites ... et j'en oublie des meilleurs !

Que des broutilles ! Les magistrats - cette bande d'incapables qui en veulent aux riches - devront se contenter de filer de la prison ferme a des voleurs de scooters et des ivrognes du samedi soir a Argenteuil ! (ou encore a des grévistes trop remuants)

En matière de fraude fiscale idem. Apres tout c'est la faute des impôts - encore des fonctionnaires incapables - si les lois sont trop complexes et si parfois des patrons font une légère méprise (a propos c'est a combien de millions d'euros la méprise cette année ? :)

D'ailleurs dans le souci de bien se faire comprendre les dénonciations anonymes (seul moyen pour un salarie d'informer les autorités sans se faire massacrer !) seront interdites.

A ce sujet je rappelle la loi votée cette année par un certain Sarkozy qui autorise les témoins anonymes. Des gens vont aller en prison sans même savoir qui les a dénoncé. Si c'est pas ca le retour aux années 40 je n'y connais rien !

Mais il vrai qu'il est peu probable que cela s'appliquera a des patrons tordus. Et qui ont les relations suffisantes pour connaître et faire taire les témoins éventuels ...

On savait déjà que dans les prisons il existe deux sortes de detenus : les VIP dans des petits salons prives et les détenus ordinaires dans des conditions infra humaines.

Désormais c'est officiel : il y aura une justice pour les patrons et une autre pour les salaries.

Très simplifiée d'ailleurs :)

18:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

24 août 2007

Incitations fiscales.

Le concept d'incitation s'est beaucoup développé depuis les années 80. C'est particulièrement vrai des incitations fiscale et il ne se passe plus une année - que dis je un mois ! - sans qu'une nouvelle mesure fiscale ne soit annoncée pour inciter les gens a faire telle ou telle chose, à acheter tel ou tel produit, etc.

Alors voila une anecdote qui devrait faire réfléchir et dont je suis le héros (ou la victime c'est selon :)

En 2004 je fais appel a l'entreprise X pour installer un élément de mon ordinateur. L'employé se déplace, effectue le travail et me facture le déplacement et la main d'oeuvre soit au total 35 euros.

En 2007 bis repetita je fais appel a la même entreprise pour installer exactement le même élément de mon ordinateur. L'employé se déplace, effectue le même travail et me facture déplacement et main d'oeuvre pour un total de 94 euros.

Ce qui revient a dire que pour exactement le même travail, la même société a plus que doublé son tarif entre 2004 et 2007 !!


Etant d'un naturel curieux j'ai pose quelques questions et voila la réponse.

Entre 2004 et 2007 la société de réparation a modifie sa forme sociale de manière a entrer dans le champ de la réduction fiscale pour travaux a domicile.

Ce changement permet désormais au client de récupérer 50% de la dépense sur ses impôts de l'année N+1.

En conséquence de quoi l'entreprise a tout simplement double ses taris et tient au client le discours suivant :

"oui c'est cher mais les impôts vous en remboursent 50% !"


La morale de cette historiette c'est que la réduction fiscale soit disant accordée aux particuliers pour les "travaux a domicile" est intégralement détournée par l'entreprise de réparation !!

Et on peut raisonnablement supposer qu'il en va de même pour un grand nombre de déductions fiscales dont les particuliers sont supposés être les bénéficiaires.

En ce moment c'est le grand boum médiatique du "Sarkozy Circus" sur la réduction d'impôt accordée aux particuliers qui achètent un logement à crédit. (déduction des intérêts de l'emprunt immobilier)

Mais réfléchissez deux minutes.

Vendeurs, promoteurs et professionnels de l'immobilier ont déjà intégré l'idée de la réduction fiscale et ils vont calculer exactement le montant de la réduction du prix d'achat dont bénéficiera le particulier, disons x%.

Et donc logiquement ils vont majorer les prix de x% afin d'empocher la déduction fiscale des particuliers !

Et connaissant les tensions sur le marché de l'immobilier on imagine mal l'acheteur imposant sa loi et refusant de subir cette combine ... qui est d'ailleurs difficilement décelable.


Alors il serait tout de même plus juste de changer les termes et de parler de "réduction d'impôt pour les entreprises" plutôt que de dire faussement "réduction d'impôt pour les particuliers"

Évidemment "réduction d'impôt accordée aux particuliers" c'est mieux du point de vue électoral :)

Mais c'est encore un mensonge !!

10:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

20 août 2007

Sarkozy et l'Irak.

Les belles déclarations "pacifistes" de Sarkozy ne résistent pas davantage au temps qui passe que ses autres promesses.

On se souvient tous des déclarations de Sarkozy approuvant la non intervention de la France en Irak.

Mais a peine arrivé au pouvoir le ministre des affaires étrangères est Kouchner, une "grande gueule" arriviste qui s'était surtout illustre par son soutien a Bush lors de l'invasion de l'Irak en 2003.

Hélas entre 2003 et 2007 Bush a eu le temps :

1 - de permettre aux entreprises américaines de rafler tout ce qu'elle pouvait rafler, en terme de contrats pétroliers, de marches industriels, et meme ... de ventes de mercenaires (près de 150.000 en Irak !)

2 - de provoquer une grosse guerre civile mettant le pays a feu et a sang et soit dit en passant en le transformant en terrain d'entraînement pour les activistes islamistes

3 - de se fourrer dans un pétrin politique innommable aux USA ou même certains républicains rejoignent les démocrates contre la guerre en Irak

Bref l'affaire de l'Irak, si l'on excepte les profits fabuleux de certaines firmes genre Haliburton (et des proches du clan Bush), est devenu un échec retentissant, qui fait penser au Vietnam !

Et la bonne question c'est : comment se sortir de ce guêpier sans trop de casse ??


Et alors Sarkozy - admirateur inconditionnel des USA et de système économique américain - vient de rencontrer (sans doute par le plus grand des hasards :) la petite équipe de Bush.

Enfin ce qu'il reste de l'équipe de Bush, car les démissions se succèdent a un rythme accéléré depuis que les conseillers de Bush ont compris que la situation était désespérée !

Mais Sarkozy ne mange pas de ce pain la !

Plus pro américain tu meurs !!

Il est parti s'engager ("We need you !" :) pour trouver un moyen de sauver son ami Bush et de restaurer la grande amitié franco américaine mise à mal quand Chirac a refusé de nous fourvoyer dans la boucherie irakienne.

Et pendant que Sarkozy travaille dur a transformer notre société française, pas si mal que cela après tout, en une pale copie de la société américaine, c'est Kouchner qui s'y colle.

Ses premières déclarations ne laissent planer aucun doute :

Depeche AFP - 19 aout 2007
Interrogé sur la possibilité d'une assistance de la France aux Etats-Unis, embourbés dans un Irak en proie à la guerre civile, M. Kouchner a souligné que sa visite était une mission d'information et que "la solution est entre les mains des Irakiens". Mais il a également déclaré que Paris était "prêt à participer" et à "être utile".


Si l'on rapproche cela des déclaration répétées pour suggérer que la France serait prête a s'engager en Irak a condition que l'ONU (dominée par les USA) "couvre" leur action ...

Le pire n'est jamais inévitable mais on peut déjà prévoir quelques sacs plastiques pour nos forces armées, sans préjudice - si j'ose ecrire - des conséquences sur nos ressortissants ...

Le néo libéralisme c'est non seulement la généralisation de la précarité et de la misère pour le plus grand nombre, mais c'est aussi la guerre pour défendre les intérêts financiers d'une poignée de privilégiés.

Ceux qui ont votés pour Sarkozy imaginait ils vraiment cela ??

19:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)