Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25 mai 2007

TCE : Le Retour !!

Immediatement apres les elections Sarkozy a entrepris de contacter les partenaires europeens pour relancer le projet de Constitution europeenne sous une forme pretendument "soft" et pouvant etre adoptee sans referendum.

Car les commanditaires de Sarkozy qui sont des groupes internationaux, financiers et industriels, (dont en France les sieges sont souvent a Neuilly ou a la Defense - le monde est petit pour ce petit monde :) sont tres presses !!

C'est que la liberalisation de l'Europe pourrait susciter des profits colossaux. Songez par exemple aux centaines de milliards provenant de la liquidation des retraites par repartition transformes en fonds de pension juteux ou encore aux enormes marches des services ou de l'education !

Et donc on comprend bien qu'une fois elu Sarkzoy doit renvoyer l'ascenseur a ses sponsors !


En 2005 le projet de traite europeen ultraliberal, le TCE, avait ete massivement repousse par les electeurs neerlandais et francais. Malgre une propagande intensive, qui avait envahie meme dans les ecoles, les populations ont refuse de voter ce traite ultraliberal et antisocial.

Alors cette fois plus question de vote. Avec un Sarkozy la democratie connait ses limites !

On va reecrire un texte plus concentre, le munir d'une declaration d'intention bien pompeuse et le faire voter en catimini par les deputes d'une chambre bleu horizon !

Exit le vote populaire. Bienvenue dans la nouvelle europe ultraliberale.

Liberale oui, mais pas democratique au point de faire voter directement ses sujets :)


Nous allons donc bientot entendre parler du TSE (Traite simplifie europeen)

Quel va etre le nouveau TSE ? Eh bien nous n'en connaissons que des bribes puisque le TSE est actuellement negocie secretement. Voir par exemple Le Monde.

Ce processus rappelle un peu celui de l'elaboration du TCE qui s'etait effectue clandestinement pour plus de 90% du texte. Puis le texte avait ete volontairement redige sous la forme d'un pave juridique incmprehensible par les non juristes, puis diffuse aux electeurs 15 jours avant le vote !

Tandis qu'une campagne mediatique intense nous vantait, de droite et de gauche, le monde merveilleux et ultraliberal qui nous etait promis !

Ca n'a pas marche car l'Europe capitaliste sevit deja depuis des decennies et les gens commencent a se mefier. C'est que la propagande aussi connait ses limites.


Malgre le secret prudent qui l'entoure le TSE est savamment "fuite" par les autorites.

Et l'on sait maintenant que l'emballage promotionnel qui entourera ce traite pourri sera base sur la Charte des droits fondamentaux qui figurait en preliminaire du TCE original. On reprendra probablement le meme texte, c'est toujours du temps de gagne !

Alors j'invite donc tout le monde a relire la Charte du TCE. C'est un catalogue edifiant de bonnes intentions et voeux pieux sans aucune portee concrete ...

Exemples :

Art II-69. Tout le monde a le droit de se marier (OK pas de souci :)

Art II-75. Tout le monde a le droit de travailler (OK mais il n'est pas ecrit "tout le monde a droit a un travail" ce qui est tres different juridiquement !!)

Art II-95. Tout le monde a le droit de se soigner (OK pas de souci, mais il n'est pas ecrit "les soins sont un droit", ce qui est un droit c'est de payer le medecin si on a de l'argent !!)

etc.

Et une parodie de democratie : si un million de personnes signent une petition, eh bien le Conseil et le Parlement europeen .. ont le droit de ne pas en tenir compte :)

Bref cette "Charte", qu'on va tenter de nous refourguer, sent le foutage de gueule a plein nez !!


Mais le TCE avait un deuxieme volet, bien plus interessant pour les industriels et les financiers.C'est celui qui organisait le fonctionnement economique, social et monetaire de l'Union.

Et la il ne s'agisait plus de vagues souhaits. C'etait des mesures claires, precises et imperatives.

On rappellera sommairement quelques perles.

En matiere monetaire la BCE se voyait confier le soin d'encadrer les politiques des Etats qui ne seraient pas conforme avec les exigences du "marche": stabilite des prix, baisse du cout du travail, deficits strictements limites, interventionnisme reduit, etc.

Les services publics, devenus SIEG (services d'interet economique general), etaient strictement soumis a la logique du marche. C'est a dire en pratique virtuellement liquides par les articles III-6, 122, 166, 167 notamment.

Les politiques sociales etaient subordonnees aux lois du marche. Et meme l'article III-172 faisait interdiction de toute avancee sociale europeenne telle que SMIC, reduction temps travail, etc

La defense de l'environnement se voyait transformee par l'article II-97 en "developpement durable", au sens ultraliberal, et soumis a la regle de l'unanimite. Autant dire liquidee.

Pour les details voir les archives: Europe.


Et bien c'est ce traite pourri qui va degrader nos conditions de vies, nos conditions de travail, nos services publics et notre systeme social - trop avance au dire du patronat - qui fait son retour par la fenetre apres avoir ete ejecte par la grande porte !

Outrageusement maquille et impose sans vote.

Citoyens circulez il n'y a rien a voir !!


S'il subsistait encore quelques doutes sur la "rupture" sarkozyste en matiere de democratie et de societe ultraliberale cela devrait ouvrir les yeux de ceux qui n'ont pas encore tout compris !!

11:53 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

24 mai 2007

La Lettre.

Recemment Sarkozy vient de prendre une decision qu'il estime importante : faire lire la lettre d'adieu de Guy Mocquet dans toutes les ecoles de France. A priori rien de contestable.

Et je n'ai pas d'objection de principe si Sarkozy souhaite faire la promotion des Resistants communistes :)

Et pourtant apres avoir lu la lettre en question j'ai ete vraiment etonne !!

D'abord voila l'original afin que chacun puisse se faire une opinion.

"Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré,
mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c'est d'être courageuse. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j'aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que ma mort serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Jean. J'ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas ! J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui je l'escompte sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t'ai fait ainsi qu'à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.

Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien pour être plus tard un homme.

17 ans 1/2, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageuse et de surmonter ta peine.

Je ne peux en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, en vous embrassant de tout mon cœur d'enfant. Courage !

Votre Guy qui vous aime.

Guy

Dernières pensées : Vous tous qui restez, soyez dignes de nous, les 27 qui allons mourir !"



Cette lettre est emouvante, courageuse, mais elle est creuse !!

Le vide !! Le neant !!

Elle ne porte aucun message politique.

Elle ne parle pas de la Resistance.

Elle n'evoque pas le Nazisme.

Elle ne cite pas la France envahie.

Rien. C'est une lettre vide. Un pur moment d'emotion.

Et pourtant on ne peut rien reprocher a l'auteur de cette lettre. Il ecrivait depuis la prison et il n'a pu ecrire que ce que la censure autorisait : des banalites !!

Le lecteur non averti, et c'est le cas des enfants qui subiront ce pensum, ne saura pas que la France etait envahie par des nazis, que des Francais collaboraient tandis que d'autres resistaient, que l'auteur de la lettre etait communiste et qu'il a ete denonce a la police par des Francais ...

On espere evidement que les enseignants interpreteront ce texte. Bien que commencer un cours de mathematiques par une longue discussion sur les annees 40 soit plutot inhabituel, pour ne pas dire hors de propos :)

Et si j'etais mauvais esprit je dirais meme, qu'a l'exception peut etre de la toute derniere phrase, que cette lettre aurait pu etre ecrite dans les annees 50 par un assassin au seuil de l'echafaud !! Nul ne peut s'en rendre compte.

Alors il faut revenir un peu sur le geste de Sarkozy.

Quel interet de donner comme modele une lettre emouvante mais vide de sens ?!

Surtout qu'il existe tant de beaux textes issus de la Resistance, tous aussi emouvants, mais aussi porteurs de messages de luttes et porteurs de valeurs, celles qui ont fondee la France d'apres 45.

Par exemple les textes du CNR, le Conseil de la Resistance, dont le "Manifeste" est entre dans l'Histoire ...

Et Sarkozy est tout sauf un amateur en politique.

Son choix nous revele une partie de sa strategie a destination des "masses" : faire de l'emotion, de l'affectif, de la sensiblerie, du coeur et supprimer toute pensee. Car toute pensee est critique par definition.

Alors il faut emouvoir, faire pleurer ou faire rugir, mais surtout empecher de reflechir !!

On l'a vu dans sa campagne toute axee sur l'emotion : Jaures, Blum, la denonciation des patrons exploiteurs (sic), les ouvriers qui souffrent, etc.

Et cela de la part d'un type qui envoie les flics arreter un enfant dans une maternelle ou qui demantele des familles socialement integrees au nom de lois iniques et pour faire de la statitique a usage electoral.

On l'a vu egalement dans les premiers jours du gouvernement dont les membres ont recu une consigne claire : se montrer, s'agiter, faire du bruit, etre visible, faire du spectacle !!

Et en ce moment les medias ne nous epargnent aucune inauguration ministerielle de pissotiere :)

Et derriere les fumees du spectacle, les commanditaires de Sarkozy avancent leurs billes. Le contrat unique - qui donne tous pouvoir au patronat - est imminent. Le droit de greve des services publics (prives ou publics !) va etre grignote. Les retraites et la secu vont recevoir de grosses baffes en septembre. etc.

Mais tant qu'on pleure dans les chaumieres tout va bien ...

Etonnant ! Non ?

22:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

19 mai 2007

Solidarite et Charite.

Il y a deux facons de traiter le probleme de la misere et de la pauvrete, deux fleaux qui sont inevitables dans la societe capitaliste ou le chomage impose, les bas salaires et la precarite mettent en peril des couches de plus en plus larges de salaries.


1 - La premiere c'est la solidarite nationale, financee par l'impot et organisee par l'Etat.

Et contre cette methode de redistribution de la richesse en faveur des plus pauvres, la propagande bourgeoise n'a pas de mots assez durs, ni de manoeuvres assez ignobles. Exemple.

En 2006 l'hebdomadaire le Point publiait un article d'intox sur l'histoire, pretendue vraie, d'un certain Thierry F. de Roanne, chomeur professionnel qui vivait luxueusement des aides sociales, 600 euros par mois de l'ASS, lunettes a 500 euros payes par la CMU, logement gratuit bien sur, etc

Exemple type de la propagande bourgeoise antisociale. Car bien evidemment tout l'article du Point est truffe de mensonges. Et ceux qui connaissent un peu le social etaient morts de rire en lisant cette prose !

Un dossier Acrimed liste tous les mensonges : Acrimed

Et on reste ebahi devant l'impudence des "journalistes" osant mentir a cette echelle !!

On aurait pu penser que cet lamentable affaire aurait ete etouffee. Mais c'est mal connaitre la propagande bourgeoise qui ne recule devant rien quand il s'agit de lutter contre les acquis sociaux des salaries !

Debut mai, la chaine TF1 diffusait un reportage choc qui reprenait sans aucune critique tout l'article du Point sur Thierry F. Et de nouveau une longue serie de mensonges decrivant un "chomeur et parasite professionnel", vivant largement des Assedic, roulant en voiture de luxe (sic), loge gratuitement bien sur, tous frais payes par la CMU, etc.

On peine a croire qu'il soit possible de mentir a ce point, mais peu importe l'essentiel c'est que TF1 arrive a convaincre des millions de telespectateurs que les aides sociales sont trop genereuses et que les pauvres sont des profiteurs !

Et on arrive donc a la conclusion logique qu'on espere voir adopter par le Francais moyen : il faut supprimer les aides sociales ! CQFD

Ce qui nous amene a la question par quoi les remplacer, puisque profiteur ou pas, on ne pourra pas laisser mourir trop de gens sur les trottoirs. (c'est salissant et anti ecologique :)


2- L'autre methode c'est le recours a la charite.

C'est la voie adoptee depuis longtemps par les pays liberaux du type USA et GB, et qu'on retrouve presque identique depuis l'epoque Victorienne et les romans de Dickens.

Dans ce schema l'Etat assurant un socle minimal d'aides sociales. Et les plus pauvres sont incites a se tourner vers des organismes charitables, souvent religieux, style Armee du Salut, Secours catholique, Emmaus etc.

Et cela fait une difference notable. D'abord en terme d'efficacite. Car le manque de moyens des organismes caritatifs les incite a ne secourir que les vraiment "plus demunis", les simples "affames" doivent se debrouiller par eux meme (mais comment ?)

Et puis on passe d'une aide officielle qui est un droit, a une aide charitable et discretionnaire, degradante et humiliante humainement ..


C'est bien cela le projet des reformes "sociales" du gouvernement Sarkozy.

Depuis des annees, en attisant habilement les haines entre salaries et RMIStes ou chomeurs, on martele qu'il faut en finir avec la societe d'assistes (lire en finir avec la solidarite !)

Desormais ce sera chacun pour soi, l'Etat veillant a mettre en prison les deviants, et les organismes de charite s'occupant des pauvres. Ce qui nous donnera une societe d'une violence extraordinaire, dont on a un apercu en examinant la societe americaine.

Soit dit en passant cet egoisme forcene que l'on essaye d'imposer a toute la societe ne vaut que pour les travailleurs :) Dans les milieux de l'elite rien n'est trop couteux quand il s'agit de leur distribuer de l'argent public, des privileges economiques, exonerations, etc ... (eh oui la solidarite c'est que pour les patrons :)


La nomination d'un Haut commissaire au social confirme le projet de s'attaquer aux droits sociaux des salaries.

Le RMI semble etre en ligne de mire et serait remplace par un revenu qui obligera son beneficiaire a travailler benevolement.

Or c'est une fausse bonne idee ! Car en obligeant une partie de la population a travailler gratuitement ou presque, on cree une serie de consequences, benefiques pour le patronat, mais dramatiques pour les salaries :

- chaque RMIste prendra la place d'un salarie, contribuant ainsi a augmenter le chomage general

- les salaires seront tires vers le bas par le travail gratuit

- les RMIstes auront encore moins de chances de se former et de chercher un travail


Et si on adopte la meme reforme pour les chomeurs c'est carrement une escroquerie. En effet le chomage, du moins pour les 50% de chomeurs indemnises, c'est juridiquement une assurance. C'est a dire qu'ils ont cotise pour pouvoir etre indemnise !

En remettant en cause leur indemnisation c'est comme si vous prenez une assurance voiture et le jour ou vous avez un accident, la compagnie vous oblige a bosser gratos pour elle, si vous voulez etre rembourse !!


D'une facon generale le projet de Sarkozy va reduire a peu pres tout les acquis sociaux en matiere de soins de sante, de retraite, d'aides sociales, ... et des franges de plus en plus nombreuses des salaries vont tomber dans la misere en quelques decades ...

Le choix entre solidarite et charite est donc bien un choix de societe fondamental.



Et comme on le voit la decade qui vient promet d'etre un age d'or pour le patronat.

Et aussi un veritable enfer pour une bonne partie des salaries.

Sauf si une force 100% a gauche voit le jour ... aux legislatives pour commencer !

10:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

18 mai 2007

Sarkozy sauve EADS !

Sarkozy etait en representation aujourdhui et voici le resultat de ses gesticulations mediatiques :

"Nicolas Sarkozy renouvele sa "confiance" au président d'Airbus et co-président d'EADS Louis Gallois sur le plan Power 8, jugeant qu'un "plan social était nécessaire" dans l'entreprise."

"Je vais prendre mes responsabilités", "j'ai toujours dit qu'un plan social était nécessaire" chez Airbus, a déclaré le chef de l'Etat. "

"Ce n'est pas à l'actionnaire de gérer le plan social", a-t-il justifié. "C'est aux dirigeants de l'entreprise de créer les conditions du dialogue social sur la rémunération, sur les primes, sur Power 8" et "je fais confiance à M. Gallois".

"Les décisions de M. Gallois sur le plan salarial, sur le plan de l'intéressement, sur le plan social, il a la confiance des actionnaires, ce sont ses décisions, je n'ai rien à en dire", a conclu Nicolas Sarkozy."



Rappelons que l'Etat est actionnaire a hauteur de 15% et que 10000 licenciements sont prevus.

Et pendant la campagne electorale, avec une grande habilete, Sarkozy avait declare "je ne suis pas tenu par le plan Power 8" et que tout cela etait "discutable et negociable".

Maintenant que ces cretins de salaries l'ont elu president le discours a change :)

Aujourdhui Sarkozy "n'a rien a en dire" ...


Sarkozy decouvre soudain que les actionnaires et la direction d'EADS sont les seuls maitres a bord, ils font ce qu'ils veulent.

Mais que pouvait on attendre d'autre du candidat prefere du MEDEF ?!

Ah si quand meme, peut etre une derniere subvention deguisee en recapitalisation.

Allons y c'est l'argent des contribuables qui paiera pour la gabegie patronale !!


Je pense que plus le temps passera et plus les salaries francais, et surtout ceux qui ont ete abuses par le discours populiste de Sarkozy, vont comprendre qu'ils ont ete dupes !!

18:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Gouvernement MEDEF-UMP-PS

Le gouvernement nouveau est arrive. Et ce ne sera pas un bon cru pour les salaries !!

1 - La premiere remarque c'est que les ministeres de l'agriculture et de la culture ont sauve leur peau. En fait au moment ou le CRAV menace Sarkozy et sachant que nombre de regions rurales ont vote UMP, la suppression de l'Agriculture aurait ete une provocation inutile ! Et puis le futur traite europeen que l'on va nous imposer se chargera de regler le probleme agricole, a sa maniere.

2 -La deuxieme remarque c'est que le choix du premier ministre Fillon et du numero deux Juppe est une veritable provocation pour les travailleurs !

Non seulement il s'agit de vieux chevaux de retour (et repris de justice pour l'un !) mais en plus ils se sont tous les deux illustres par leur volonte de detruire le systeme de retraite par repartition des Francais. Juppe les regimes speciaux en 95 et Fillon en 2003 : on peut dire qu'ils se completent parfaitement.

Le sens politique de ces nominations est clair : il s'agit de "moderniser" le pays en le ramenant un siecle en arriere sur le plan social quand la sante etait un luxe, l'education reservee aux privilegies et les rares retraites provenaient de regime par capitalisation.

A ce sujet certains doivent se frotter les mains par anticipation. La suppression de la retraite par repartition (parce qu'il a trop de vieux et que les patrons sont trop pauvres pour payer :) represente un marche enorme pour les regimes par capitalisation commercialises par les societes financieres, de l'ordre de centaines de milliards d'euros ... et la on comprend le pourquoi de certains gros cheques qui arrosent UMP et PS ...

3 - Quand a l'ouverture a gauche elle n'etonne guere.

Dans le regime bipartiste que l'on essaye de nous imposer il n'y a pas deux partis partis politiques (UMP / PS) mais un seul parti politique, qui represente le MEDEF et les autres nantis, et qui est compose de deux clans !

Chaque clan ayant sa propre clientele qui peut etre tres differente en terme de repartition geographique, de categories socioprofessionnelle et de tranches d'ages.

La regle du jeu du bipartisme est la suivante :

- les deux partis appliquent la meme politique economique et sociale favorisant les nantis
- chaque parti adapte son programme en fonction de son electorat cible
- le parti dans l'opposition soutient le parti au pouvoir tout en critiquant son action

Et on alterne selon les evenements et les circonstances. Quand le parti au pouvoir est vraiment trop impopulaire l'autre le remplace pour continuer dans la meme direction ... en faisant la "rupture" dans la continuite !

Par exemple aux USA les democrates soutiennent la guerre en Irak (en laissant passer le budget) mais ils harcelent les republicains de critiques et de manoeuvres politiciennes pour recuperer l'opposition populaire a la guerre et se faire elire en 2008. Subtil mais efficace.

En principe un homme(femme) politique choisit son clan et y fait sa carriere car la loyaute est une valeur reconnue (meme dans le "milieu" ca compte :) Mais cette regle morale est allegrement transgresse quand certains politiciens pensent que c'est leur interet. Pour des gens qui pensent etre l'elite, le cynisme est la norme.

D'ailleurs le nombre des recrues PS est surement superieur aux trois tetes d'affiches presentees, par exemple Jouyet travaillait avec Delors et les nominations ne sont pas toutes connues ...


De tout ceci on peut tirer deux lecons.

La premiere c'est que la situation va s'aggraver dans notre pays pour les petits salaries et les defavorises en general. La destruction des solidarites sociales ("l'assistanant") va creer de nouvelles pauvretes, de nouvelles miseres.

Et le foutage de gueule cynique de Sarkozy va jouer a plein. Vous etes pauvre ? Vous voulez un logement ? une place en creche ? Faites nous un proces !! (C'est cela oui .... :)

Si on veut defendre ce qu'il reste d'un siecle d'acquis sociaux, parfois durement gagnes, il ne reste plus que le "tous ensemble" dans la rue !


Et l'autre conclusion c'est que tout reste a faire pour construire une gauche en France en dehors de l'axe UMP PS.

Et c'est pourquoi aux legislatives il faut voter pour ses idees. Le vote utile n'aurait pas d'autres consequences que d'engraisser une "opposition respectueuse" qui nous abreuvera de discours incantatoires tout en preparant les prochaines elections qui lui permettront de mener la meme politique !!

Le vote utile c'est le vote pour ses idees, afin de commencer a construire politiquement une force 100% a gauche qui regroupera tous ceux qui veulent une politique en faveur des salaries et qui refusent le "toujours plus" pour les nantis !

Et quand on se dit que plus de 10% de l'electorat vote a gauche de la "goche" ...

12:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7)