Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 septembre 2009

Le coup de la CSG.

Quand j'ai entendu parler de la "taxe carbone" tout de suite je me suis demande pourquoi il ne suffisait pas d'augmenter la TIPP pour augmenter le cout des carburants et dissuader - soit disant ! - l'utilisation des energies fossiles !

Techniquement il n'y avait guere de difficultes et tout cela aurait ete bien plus simple que de pondre une nouvelle usine a gaz fiscale !

La reponse tient en un mot : la TIPP est un impot, et plus precisement un impot impopulaire dont chaque automobiliste connait le pourcentage exorbitant sur sa facture d'essence, de 50 a 90% selon les crus ...

Augmenter la TIPP, c'etait pour le gouvernement etre oblige de reconnaitre qu'il avait besoin d'augmenter les impots et accessoirement reconnaitre que les milliards distribues sans compter aux financiers et autres capitalistes avaient fait plonger le budget national ...

Par contre instaurer une "taxe carbone", nommement une "contribution climat energie" ca pouvait passer pour une bonne action ecologique tres avantageuse politiquement, du moins le croyaient ils :

- c'etait faire semblant de faire un geste ecologique pour "sauver la planete", qui peut bien etre contre ?

- c'etait s'attirer eventuellement les votes ecologistes qui se sont affirmes aux elections europeennes

- c'etait aussi faire oublier que c'etait une hausse des impots en vue de taxer un peu plus les salaries

 

Las ! Les choses ne sont pas deroulees exactement comme prevu. D'abord les francais en ont marre de voir les gros pollueurs (genre Total) totalement exoneres de leurs responsabilites (une petite amende de temps en temps et puis on continue).

Ils ont en marre aussi du "business vert" qui, sous pretexte d'ecologie, envahit tout. Cela va de la couche culotte ecologique a la centrale nucleaire "bio" (!!) en passant par une veritable maffia politique "verte" prete a tout pour obtenir des postes ... et/ou du fric ...

Bref 75% des francais, tous sondages confondus, s'opposaient resolumment a la "taxe carbone"

La confusion du gouvernement etait telle qu'on a assiste a des scenes comiques.

Alors que tout etait boucle depuis longtemps, Sarkozy a fait semblant de lancer un round de concertation avec toute sortes de gens qui s'interessent plus a leur avenir personnel qu'a l'avenir de la planete.

Et de desavouer son ministre qui avait naivement avoue que tout etait deja prepare d'avance ...

 

Et alors une solution a ete trouvee : Sarkozy nous a refait le coup de la CSG.

A se demander si l'idee n'a pas ete souflee par Rocard, le redacteur du rapport sur la "taxe carbone" et aussi l'inventeur de la CSG !

Flashback.

En 1991 le gouvernement Rocard (PS) entreprend d'augmenter les impots, mais plus precisement de commencer a baisser les impots des plus riches et d'augmenter les impots des salaries.

Bien evidemment il ne peut pas presenter les choses de cette facon, politiquement suicidaire.

Alors il invente un impot "social", destine a financer uniquement la Secu, et un impot "juste" puisque tout le monde, meme les detenteurs de capitaux seront taxes.

Habilite supreme, le taux de la CSG sera minuscule et l'impot sera indolore ... au moins au debut :)

Bon je n'insiste pas sur le resultat de la CSG, impot injuste car non progressif et paye a plus de 90% uniquement par les salaries, car je pense que tout le monde se rend compte de ce qu'est vraiment la "gauche" PS ...

Mais il suffit de dire que 20 ans plus tard, l'impot sur le revenu ne frappe plus les riches et rapporte seulement 50 milliards par an tandis que la petite CSG "socialement juste" frappe lourdement tous les salaires et pensions et rapporte plus de 60 milliards par an. CQFD

 

Maintenant revenons a la taxe carbone et remarquons l'etonnante comparaison :

1 - officiellement ce n'est pas un impot de plus, mais c'est soit disant un geste ecologique pour sauver la planete !

2 - le taux de la taxe est tres bas, de l'ordre de quelques centimes par littre d'essence en 2010

3 - et en plus, de quoi se plaint le peuple, la taxe que vous aurez payee va vous etre remboursee, si si !


Ce dernier point etant un peu limite car c'est pas possible de prendre autant les gens pour des cons !

Soit on paie un impot, soit on en paie pas. Mais de payer un impot et ensuite de toucher un cheque en compensation, meme un gosse de cinq ans peut deviner l'arnaque :)

 

Nous en somme  la. Une taxe imbecile, des ecolos heu-reux (non moins imbeciles) et des salaries qui vont devoir payer un impot supplementaire ... dont le produit servira a tout sauf a diminuer la sur-consommation imposee par le capitalisme.

 

NON A LA TAXE CARBONE !!

TAXATION IMMEDIATE DES GROS POLLUEURS !!

 

13:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

12 septembre 2009

Assassinat patronal !

Le discours du neoliberalisme, sous des formes tres intellectuelles, se ramene toujours à "travailler plus !" (pour les salaries uniquement !)

Nostalgie des bons vieux preceptes du 19eme siecle quand l'ouvrier etait considere comme une sorte de machine a faire travailler toujours plus, a "exploiter toujours plus"

Au fil des annees et des luttes sociales ponctuees de meurtres de salaries (d'ou la couleur rouge sang des drapeaux socialistes) les mouvements sociaux sont arrives a mettre quelques maigres regles de conduite : limitation de la journee de travail a peu pres a 8H par jour, limitation du travail le dimanche, conges payes, ...

Plus d'un siecle plus tard les neoliberaux remettent tout en cause.

Le discours de Sarkozy et des neoliberaux nous ressort sans cesse les vieilles lunes du 19eme siecle (au nom de la modernite d'ailleurs, ce qui est croustillant :)

- travailler plus d'heures par jour   (pour gagner plus bien sur, ben tiens !)

- travailler le dimanche  (sans forcement gagner plus !)

- travailler apres 60 ans, voire 65 ans, peut etre meme 70 ?

 

Mais le second volet de l'exploitation des salaries ce n'est pas seulement d'augmenter la duree du travail, mais c'est aussi d'augmenter l'intensite du travail !

Des armees de theoriciens de l'organisation du travail (lointains descendants de Taylor et du Fordisme), aides par des bataillons de psychologues, sociologues etc ont mis au point des procedures tres sophistiquees pour faire "rendre" toujours plus de travail aux salaries pendant leurs heures de presence au boulot.

Les tres grandes entreprises de services comme les operateurs telecom ou les centres d'appel - ou meme les pseudo administrations comme la Secu ou l'ANPE ont developpe un nouveau concept : "stresser le salarie pour le rendre plus productif"

Pour bien comprendre le principe, il faut se rendre compte que le patron, quand il paie 8H de travail, veut en obtenir pour plus !!

Toujours plus !!

L'une des techniques classiques, mais il en existe de plus subtiles, consiste a imposer au salarie une quantite de travail dont on sait qu'elle est impossible a realiser pendant le temps de travail, ce qui a deux consequences :

1 - le salarie est surcharge, il n'a plus une minute de libre et donc on est sur qu'il ne "volera" pas quelques parcelles de temps pour son usage personnel (machine a cafe, jeux internet, WC ...)

2 - la surchage de travail l'oblige a rationaliser sont travail, a ne plus faire que le necessaire, sans fioritures, et meme peut etre a travailler au dela du temps de travail legal (donc offrir du temps de travail gratuit au patron !)

Par contre la consequence accessoire de cette methode c'est qu'elle perturbe gravement la sante mentale des salaries, le stress permanent a des consequences sur leur vie sociale, familiale, voire sur leur etat de sante

Et logiquement les salaries les plus fragiles craquent !

 

C'est exactement ce qui vient de se passer chez l'ex France Telecom ou la transformation d'une administration en societe privee se fait en utilisant de telles methodes de "gestion des ressources humaines"

Depuis un on a constate 23 suicides, quasiment tous en relation avec le stress au travail.

Circonstances aggravantes, il semble que le harcelement des salaries soit une strategie deliberee de l'employeur pour obliger les salaries qui ont garde le statut de fonctionnaire a partir ...

Le "mobbing" c'est le nom des methode de harcelement au travail pour faire partir un salarie ...

Et c'est certainement l'une des explication de la vague de suicides dans certaines entreprises, dans d'autres societes comme chez Renault ou des ingenieurs se suicident on devine plutot la politique patronale du travail "sur contraint" ...

 

Dans tous les cas, les methodes patronales tuent !!

 

Le slogan  "capitalisme assassin !" me parait tout a fait justifie !

 

Et eliminer ses complices UMP PS Modem ... semble maintenant etre une condition de simple survie pour nombre de salaries !

 

 

 

09:36 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

06 septembre 2009

Sur la question de l'unité à gauche.

Il y a en ce moment une "enaurme" campagne, provenant de la "gauche", contre le NPA sur le theme :

- le NPA est isole et refuse toute alliance

- ce sont des integristes qui refusent de discuter

- la gauche perdra les elections a cause du NPA

- etc. et j'en passe des plus vicelards

 

Personnellement je ne suis pas sur que ce soit le refus du NPA de passer toute alliance avec le PS qui leur pose tant de problemes. Car la plupart de ceux qui donnent des lecons de morale "unitaire" defendent generalement la these de l'alternance :

- un coup le camp UMP au pouvoir, un coup le camp PS

Leur seul horizon indepassable c'est de mener la meme politique neoliberale pendant une certaine periode, puis lorsque cela commence a chauffer ils passent le relais a leur partenaire. Ils appellent cela le "changement"

Soit disant, la politique du PS serait plus "douce" pour les salaries, celle de l'UMP plus dure ...

C'est un raisonnemement qui se tient mais qui n'a plus aucune credibilite politique depuis que nous avons pu constater "de visu" ce que donne l'alternance (plusieurs fois depuis 82) entre la "droite" et la "gauche"

Je pense que tout le monde est fixe : il n'y a aucune difference, sauf cosmetique ...

(ceux qui ne me croient pas devraient relire les programmes du PS et de l'UMP aux presidentielles de 2007, si vous arrachez la page de garde vous aurez du mal a distinguer le programme de "droite" et le programme de "gauche" :)

 

Non ce qui leur pose vraiment probleme c'est que le NPA est porteur d'un programme de "rupture" avec le capitalisme, et rompre avec le capitalisme, cela ils n'en veulent absolument pas ...

Tant pis si maintenant la plupart des salaries se rendent bien compte que la crise actuelle du capitalisme nous mene a la catastrophe sociale, avec une acceleration des politiques ultra liberales contre les salaries : multiplication des chomeurs, degradation des maigres droits des salaries, suppression des services publics de sante, des retraites,

La "gauche" du type PS n'entend pas operer differement de l'UMP, on continue ... contre les salaries et tout pour les capitalistes que l'on doit bichonner puisque c'est eux l'alpha et l'omega de la societe (!)

La presence du petit NPA leur fait craindre - a juste titre - qu'une partie des salaries commence a reflechir aux propositions popularisees par le NPA pour tenter de limiter les degats de la crise.

A ce sujet les comptes rendus instructifs de l'universite d'ete sont en ligne NPA et il faut bien reconnaitre que leur contenu est sensiblement plus interessant (pour les salaries :) que les propositions du PS ou des Verts (qui proposent de taxer les pauvres !)
A lire en particulier les exposes economiques qui sont extrement interessants.

 

Donc la campagne de calomnie anti NPA va se poursuivre, les politicards de droite et de gauche disposant de moyens de propagande sans aucune commune mesure avec ceux du NPA (et je parle pas des moyens financiers, on n'est plus sur la meme planete :) et cette campagne va s'intensifier a l'approche des regionales.

Il ne fait pas l'ombre d'un doute que le refus du NPA de participer a une alliance avec le PS va etre denonce dans les termes les plus extremes : diviseurs, complice objectif de Sarkozy, etc.

Cela dit il y a un detail qu'il faut preciser. Il nous disent "le plus important c'est l'unite", "allions nous au PS et nous allons gagner" ...

Certes l'unite est la base de tout en politique.

Mais dans le cas des regionales, ce serait pour gagner quoi au juste ?

Car actuellement pratiquement toutes les regions sont deja dirigees par le PS !!

Et les salaries ont gagne quoi ?

Par contre les patrons, eux, ont abondamment beneficie des largesses socialistes, y compris ceux qui licencient ou delocalisent (comme en Poitou !)

 

A priori la position du NPA parait raisonnable : pas d'alliance avec les partis qui ont un programme de droite (UMP PS Modem ...)

Mais justement les "accusateurs" du NPA ecartent toujours soigneusement la question du programme !!

De programme ils n'en ont pas d'autre que celui du PS dont ils deviendront les satellites et les "obliges" en termes de bon postes sinecures et de subventions juteuses ... c'est la tradition !

Aux regionales le "bon choix" c'est de voter d'abord pour un programme de gauche !

Et tant mieux s'il y a beaucoup de partis qui reussissent a s'entendre sur un programme de rupture avec le capitalisme, sinon on continue dans le "grand bond en arriere"

 

 

PS

Et pendant ce temps Sarkozy poursuit la farce du couplet anti banque et anti trader !

Le refrain etant repris aussi bien par l'UMP que par le PS

Alors pour la nieme fois il faut le redire : les bonus des traders ne sont pas un scandale en eux meme. Le vrai scandale c'est la speculation organisee et qui fonctionne maintenant avec les centaines de milliards d'argent public (d'ou la liquidation necessaire des retraites et de la secu !)

Pour information les salaries d'une grande salle de marche ont publie leurs bonus : moyenne = 3000 euros par an !!

Eh oui, dans une banque financiere il y a beaucoup de salaries. Ceux du front office (traders) et ceux du back office (les soutiers),  les premiers ont des formations pointues et empochent souvent des bonus a 5 chiffres, les autres sont des salaries avec un petit bonus

C'est peut etre injuste (?) mais il faut tout de meme remarquer que si la banque tire un trait sur les gros bonus, les meilleurs traders iront ailleurs ... et la banque pourrait perdre de l'argent

Bizarrement les imprecateurs anti bonus "oublient" de citer les chiffres des revenus des patrons de banques et des actionnaires ... chiffres pourtant bien plus scandaleux, surtout quand il s'agit de rentiers qui ne travaillent meme pas !!

Mais chut, les riches ils faut les proteger, c'est notre richesse nationale  .... mdr

 

Et le G20 de mettre en place des bonus etales sur deux ou trois ans et des malus (la c'est le foutage de gueule complet : en cas de mauvaises affaires forcement il y a un malus, ca s'appelle un petit bonus ...

Mais tant que le cirque mediatique tourne autour du mechant H1N1 et du terrible bonus, ca evite de causer des reformes anti sociales que Sarkozy met en place ces mois ci ...

Notez tout de meme que malgre notre don de centaines de milliards, Sarkozy n'a toujours pris aucune sanction, ni meme aucune mesure de controle contre les speculateurs .... mais du baratin il en a !

20:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

03 septembre 2009

Taxe Carbone.

Pour une fois Segolene a raison :)

La taxe carbone est une vaste ... fumisterie !!

 

1 - Sans grand effet au plan ecologique.

La premiere demarche pour lutter contre la pollution de l'air, puisque c'est de cela qu'il s'agit, consiste d'abord a stopper les pollueurs !

Comme le dirait La Palisse ...

Or la confusion est sciemment entretenu entre les "petits" pollueurs et les "gros" pollueurs (les vrais pollueurs en fait)

Actuellement non seulement on ne lutte pas serieusement contre les "gros" pollueurs (et l'exemple de Total est presque une caricature de la soumission totale des gouvernements envers les industriels) mais en plus la pollution est devenu un "marche"

On vend et on revend du "droit a polluer" (sic) dans le monde entier ...

Si une usine polluante ferme, elle revend son "droit a polluer" pour etre bien sure que la pollution continuera meme apres sa fermeture (re sic) ... et aussi pour se faire un peu de sous

On marche completement sur la tete et les Heraults de l'Ecologie ne denoncent jamais ce type de scandale ...

Il faut dire qu'ils en vivent ... et plutot bien.

 

2 - Une culpabilisation indecente des travailleurs.

Pour bien comprendre l'inanite de ces grandes campagnes de culpabilisation des simples salaries on peut citer l'exemple des ordures :

Voila la statistique brute :

- dechets menagers : 20 millions de tonnes par an en France

- dechets industriels : 600 millions de tonnes par an en France

Bref meme si l'on contraint tous les francais a ramasser toutes leurs ordures, on n'aura pas resolu plus de 3% du probleme !

Or il en va de meme avec la pollution de l'air. La pollution des menages est une goutte d'eau dans la masse de la pollution atmospherique, dont par ailleurs il n'est pas prouve a 100% qu'elle menacera la vie sur la planete dans 50 ans car la Terre est un systeme complexe.

Songez que les scientifiques actuels sont incapables de vous indiquer le temps qu'il fera dans une semaine ...

Et les memes pretendent etre certains de la temperature dans un siecle !

(Comme dirait un Coluche moderne : "ca sent l'arnaque !" :)

 

3 - Un impots inique pour diminuer les impots des plus riches.

D'autre part, si c'est possible, il faut cesser de nous prendre pour des imbeciles !

La Taxe carbone c'est juste un impot de plus dirige principalement contre les travailleurs, ceux qui sont obliges d'utiliser une voiture et de se chauffer l'hiver, bref tous les salaries ordinaires

Le ministre de l'economie vient de vendre la meche en declarant : "il n'y aura pas de hausse des prelevements" !

Maizalors si on augmente d'un cote et que ca reste constant c'est que d'un autre cote on diminue quelque chose ?!

Bingo !

Justement on vient de supprimer une grosse partie de la taxe professionnelle et faire cadeau de plus de 5 milliards aux capitalistes !

Et la taxe carbone va rapporter ... environ 5 milliards.

+5 -5 = 0

Certes le ministre n'a pas menti :)

Il a juste oublie de preciser que l'operation s'analysait comme un transfert d'impots des plus riches vers les plus pauvres !

 

C'est d'ailleurs la politique fiscale et sociale de sc gouvernement : alleger les "charges" des nantis et tout transferer sur les epaules des salaries ...

Vaste programme neoliberal dont la mise en oeuvre a commence depuis vingt ans et que le clan Sarkozy est cense parachever brillamment

Mais ces "voleurs" n'avaient pas prevu que leur politique ultraliberale provoquerait une crise plus grave que les autres, des millions de chomeurs et la pauvrete

D'ailleurs vous remarquerez que Sarkozy ne lance plus ses "vannes" eculees contre les chomeurs du style "tous des feignants" et "ceux qui ne travaillent pas c'est ceux qui ne veulent pas !!"

Avec au moins 10% de la population en precarite extreme ... ca finirait pas chauffer ...

 

Il faut ajouter que la crise actuelle explique le besoin d'argent frais du gouvernement. Pour eviter le naufrage du capitalisme, les dirigeants des grands pays ont deverse l'argent public dans le circuit financier ... ce qui a provisoirement ralenti les pertes des capitalistes, mais maitenant les caisses sont vides et il faut puiser dans les depenses sociales (sante, education etc) et creer de nouveaux impots

 

En attendant l'urgence c'est de mobiliser contre la taxe carbone, soit disant ecolos (le genre d'ecolo qui multiplie les centrales nucleaires quand ils sont ministres :) et qui va frapper encore un fois les salaries

A BAS LA TAXE CARBONE !!

MOBILISATION CONTRE LA TAXE CONTRE LES SALARIES !!

 

PS

Et pour tout dire une enorme petition anti taxeurs, un site web (ou plusieurs) anti taxe carbone et quelques manifs ne seraient peut etre pas superflu si on ne veut pas se faire avoir comme avec la fameuse vignette des annees 50 :

"on vous jure que c'est uniquement pour sauver les vieux"

Version moderne :

"on vous jure que c'est pour sauver la planete"

C'est cela, oui  :)

20:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

30 août 2009

Grand Bluff Fiscal !

C'est officiel le gouvernement renonce à l'idée même de supprimer les "niches fiscales".

Qu'est qu'une niche fiscale ?

Un bon exemple vaut mieux que cents discours : supposons que vous soyez riche, très très riche, et que vous pressentez que malgré le "bouclier fiscal" qui vous protège soigneusement (merci Sarko !) vous allez devoir payer un gros impôt sur le revenu.

Allez vous baisser les bras et donner votre bon argent, si chèrement gagné par le travail de vos ouvriers, au gouvernement qui va surement s'en servir pour distribuer des 50 et des 100 euros mensuels de RSA ?  (Sans parler des allocations pour entretenir les gosses des pauvres et payer leurs études !?)

Eh ben non !! Il y a des solutions !!

Par exemple, exemple vécu par le publicitaire Seguelas dans les années 80, il suffit d'acheter un gros yacht et de l'enregistrer dans une ile des Caraibes (Martinique, Guadeloupe, etc)

A  ce moment la votre achat devient un "investissement dans les DOM" ce qui le rend fiscalement déductible.

Le mécanisme exact est un peu compliqué, mais ca marche super bien (enfin pour les gens friqués :). Au final, au lieu de payer des impôts vous avez acheté un bateau.

Dans le cas du publicitaire Seguela, plein d'humour, il avait baptisé son yacht personnel - financé par le Trésor public - le "Merci Béré", en signe de reconnaissance pour le ministre qui avait inventé cette déduction fiscale, Beregovoy ... ancien ouvrier devenu socialiste et ami des riches ...

Alors il faut préciser que ca marche aussi avec plein d'autres choses. Par exemple au lieu de payer des impôts, vous pouvez préférer vous offrir un hotel touristique en Martinique ...

Pas de problème. Si vous deviez allonger des millions d'impôt, le système de la déduction fiscale vous permet de vous offrir un hotel dans les Iles plutot que de perdre votre argent en le donnant betement au Trésor public !

Je pourrais multiplier les exemples. Globalement les "niches fiscales" permettent aux plus riches contribuables d'économiser des milliards d'impôts chaque année (74 milliards d'euros selon un rapport parlementaire !)

Et bien évidemment il n'a pas nécessaire de sortir de l'ENA pour se rendre compte que c'est ignoble !

Tellement ignoble que l'impôts sur le revenus, un impôt dit "progressif" (plus on gagne plus on paie) est devenu un impôt "dégressif" (plus vous êtes riche moins vous payez d'impot !)

Seulement il s'avère que s'attaquer a ce scandale qui dure depuis plus de 20 ans c'est risquer de facher les "amis de Nicolas", ceux qui sont dans le triangle Paris Neuilly Rueil

 

Cet evenement se situe au moment ou le gouvernement envisage de lancer un nouvel impot, qui va prelever sur tous les francais - en particulier sur la majorite des salaries - quelques centaines d'euros par an sous le nom de Taxe Carbone !

Je n'insiste pas sur l'aspect ecologie-bidon. De nos jours parler d'ecologie rime constamment avec connerie ... on laisse les industries polluantes massacrer la planete et on lance une chasse au gaspi chez les pauvres et les moins riches ...

Mais a defaut de sauver la planete la Taxe Carbone va rapporter quelques dizaines de milliards qui serviront a combler les trous dans le budget provoques par les cadeaux aux banques (300 milliards de prets gratuits ca coute !) aux entreprises (meme celle qui licencient) et notamment a eponger la diminution de taxe professionnellee.

 

Et ce gouvernement qui nous prend vraiment pour des imbeciles en rajoute dans la propagande.

Aujourdhui tous les medias glossent (gloussent ?) sur la fameuse liste de 3000 noms de detenteurs de comptes en Suisse.

Tous des fraudeurs ! Mais on leur laisse un chance de se denoncer (sic) avant le 31/12 !

La on est dans la "communication", il s'agit de faire croire que le gouvernement sévit contre les plus riches qui fraudent les impots

En meme temps on leur laisse les "niches fiscales" grace auxquelles ils sont legalement exoneres d'impot ...

L'affaire des listes de noms est completement bidon :

1 - d'une part les detenteurs de comptes en suisse sont simplement les salaries frontaliers ou les personnes ayant des interets personnels en suisse, les soupconner de frauder est tout simplement idiot

2 - les vrais fraudeurs utilisent d'autres paradis fiscaux - officiellement agrees par le G20 (mdr) - par exemple les iles Normandes ou des grandes banques de pays industriels (USA GB)

3 - en admettant que l'on trouve un fraudeur parmi les 3000, il va falloir le prouver et faire une verification fiscale, sauf que c'est impossible si les operations sont reparties sur plusieurs pays

La liste des 3000 est donc seulement un coup mediatique pour faire diversion.

 

Car le gouvernement sait tres bien ou il va prendre l'argent, conforment au slogan cynique des liberaux "prendre l'argent la ou il est, chez les pauvres"

Nous aurons la taxe carbone (impot veritablement imbecile) et une diminution des services publics et des aides sociales.

D'ailleurs ca commence bien, l'avantage retraite des meres de famille est dans le collimateur ...

 

La seule facon de sortir de la crise c'est decidement de faire payer les grosses fortunes et pas le contraire !

 

 

 

 

 

 

13:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)