Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 avril 2007

Congés payés.

De retour d'une semaine de vacances, oui j'y ai droit depuis 1936, cela m'a fait penser a un aspect bien peu connu du programme economique et social propose par le MEDEF et par Sarkozy son porte parole a peine officieux.

Travailler plus pour gagner plus ?

En bon francais cela veut dire, en effet, que les salaries qui veulent un salaire decent devront travailler plus.

Mais tout le monde pense immediatement a une reforme qui modifierait l'actuel regime des heures supplementaires.

Certes, Sarkozy, l'exaspere au karcher, n'a pas invente la poudre !!

Cependant, et meme si Sarkozy n'a jamais ete reellement un salarie, il doit bien se douter que les heures supplementaires ont deja ete inventees !!

Alors que peut signifier la proposition "Travailler plus" ?

Pour bien comprendre il faut revenir aux bases du discours sarkozyste : les propositions du MEDEF, dont le programme s'intitule joliment "Besoin d'air", car on est tres poete chez les patrons :)

Et la on voit bien que ce qui interesse vraiment le patronat c'est la suppression de toutes ces lois tracassieres et inutiles qui grevent les charges des entreprises et qui empechent les "zentrepreneurs" de donner toute leur mesure.

Ainsi pourquoi obliger, car c'est odieux, les salaries qui veulent travailler le dimanche a respecter le "Jour du seigneur" ?

Alors qu'ils pourraient travailler plus, bien plus, et aussi gagner plus. Enfin au moins au debut, car ensuite quand le travail le dimanche deviendra la norme la petite incitation financiere ne sera plus vraiment utile !

Maizalor pourquoi obliger, car c'est encore plus odieux, les salaries qui accepteraient de travailler pendant leux conges payer, a respecter un mois de conges payes !!??

Diantre !!

C'est que travailler un mois de plus par an cela peut vous rapporter pres de 10% de salaries en plus !!

Ce qui n'est pas negligeable quand on sait que le salaire moyen tourne autour de 1500 euros par mois ....

Alors pourquoi ne pas donner de l'air aux entreprises et un peu plus d'argent aux salaries qui renonceraient, librement, a leurs conges payes ?

N'est ce pas que c'est une bonne idee que nous proposent Sarkozy et ses petits camarades du MEDEF ??

Vraiment je ne comprends pas pourquoi ils n'en font pas davantage de publicite ?!

De grands timides peut etre ??

Ou alors de petits espiegles qui nous reservent des surprises ??

mdr :)


PS.
Et pour eliminer les surprises, notamment les plus douteuses, on fait le "bon choix" : Besancenot.

01 avril 2007

Thatcheriser la France ?

Citation attribuee a Franck Tapiro, conseiller en communication de Sarkozy : (video)

"On n'a pas besoin de karcheriser la France, on a besoin de thatcheriser la France"

Remarquons en passant que l'un n'empeche pas l'autre. Thatcher a reellement "karcherise" les droits des salaries, les syndicats et l'ensemble du systeme social britannique.

Avec des trouvailles, comme la Poll Tax : l'impot local egalitaire pour tous. Que vous soyez proprietaire d'une masure ou d'un chateau sur plusieurs hectares vous payez exactement le meme impot !!

Voila la realite du neoliberalisme.

Et d'ailleurs c'est exactement ce que propose Sarkosy dans ce domaine.

Comme le fait remarquer le blog Rassembler a gauche, il existe en France trois impots progressifs : l'impot sur le revenu, l'ISF, les droits de succession.

Sarkozy propose de "karcheriser" les trois a la fois !!

Mais c'est le volet social qui est le plus redoutable. Sous couvert de denoncer les "profiteurs", mais uniquement parmi les plus pauvres, c'est l'ensemble de notre systeme de protection sociale qui est remis en cause.

Les retraites :

- trop cher pour les patrons (pour eux, payer pour aider les vieux a survivre c'est une "charge"),
- et puis il y aurait des profiteurs dans les entreprises publiques comme EDF ou SNCF (bizarrement les retraites monstrueuses des elus ne sont pas un abus)
- bref il faut remettre en cause tout cela et remplacer tout par une assurance vieillesse (privatisee)

La secu :

- trop cher pour les patrons (pour eux, payer pour soigner leurs salaries c'est une "charge"),
- et puis il y aurait tant d'abus comme les arrets maladies injustifies (bizarrement les arnaques des industriels de la pharmacie ne sont jamais citees :)
- bref il faut tout remettre en cause et faire cotiser les malades a des assurances privees

Et c'est un discours bien rode, repetitif, demagogique, visant a diviser les salaries et a les exciter les uns contre les autres, s'acharnant haineusement contre les plus fragiles

Et tous les aspects de la societe, education, droit du travail, vie familiale, devraient etre reorganises en fonction des interets des patrons et des financiers !

Pour memoire apres une decennie de ce traitement - pour le bien des travailleurs - certaines banlieues britanniques ressemblaient à Beyrouth apres une visite des avions israeliens :)

Et ce sera la France d'apres si l'excité au karcher est elu !!

Parfois j'ai vraiment l'impression que certains electeurs, emportes par leurs emotions, ne realisent pas bien ce qui les attend !

A trois semaines des elections, et comme en 2002, sous une avalanche de propagande anti-pauvres, anti-sociale, et "securitaire" il faut encore et toujours expliquer comment c'est vraiment le neoliberalisme dans les pays qui en sont victimes. Avant qu'il ne soit trop tard !

26 mars 2007

Sarkozy : un bilan accablant.

Sarkozy quitte le Ministere de l'interieur : quel bilan ?

Comme Borloo, Sarkozy est le type meme du politicien qui brasse beaucoup de vent, multiplie les declarations et les lois inutiles, et finalement ne fait rien d'efficace.

Sa culture des statistiques oblige les fonctionnaires de police a travailler sur les apparences, quitte a se detourner de la veritable lutte anti criminalite peu payante en terme de resultats statistiques.

La population est elle mieux protegee ? Meme pas ! Les crimes les plus graves ont augmentes sous le regne de Sarkozy et de sa culture de l'esbrouffe !

Le site anti sarko fait un bilan : Video

Alors continuons a aligner les etrangers sans papiers, meme non expulsables, ou les fumeurs de cannabis, dont on bousille la vie pour une pecadille, pendant ce temps les barons de la drogue prosperent et les criminels d'Europe de l'Est investissent dans notre economie !

Pas grave, les medias n'en parlent pas :)

Mais il y a pire : Sarkozy a outrageusement abuse de ses fonctions pour mener sa campagne personnelle. Utilisant les moyens de la police dans ses deplacements ou pour proteger son QG de campagne. Et conformement aux traditions anti-republicaines, faisant enqueter la police sur ses adversaires politiques ...

Un bilan finalement accablant. Ce qu'il a fait en quelques annees au ministere de l'interieur il se propose de la faire pendant 5 ans pour la France entiere !

Stoppons le !

Votez a droite, a gauche, au centre ou ailleurs mais virez Sarkozy !!


Pour conclure un journaliste nous dit tout le bien qu'il pense du candidat Sarkozy :

Plenel


(Pub) Antisarko.net

25 mars 2007

Electorat.

Savez vous que la plupart des sondages politiques sont en ligne et leurs donnees sont partiellement consultables :

IFOP
LH2
TNS-SOFRES
BVA
IPSOS

On peut voir par exemple qu'il existe reellement un vote de droite et de gauche au niveau des motivations du vote, pour simplifier :

- gauche : chomage, pauvrete, environnement, services publics

- droite : insecurite, impots, immigration

C'est frappant à une epoque ou l'on parle de ni droite ni gauche !


Mais la question qui me tracasse, on s'en doute, c'est de savoir comment nous en sommes arrives a donner 50% des intentions de vote a un candidat qui vous regarde droit dans les yeux et qui vous dit qu'il va precariser toute la population ... mais que c'est dans votre interet !

Et dans le cas ou vous n'auriez pas bien compris le messsage il rappelle regulierement qu'il est le candidat qui se propose de "karcheriser" la "racaille". Ce qui ne veut pas dire qu'il fera disparaitre la delinquance mais qu'il se donnera les moyens, tous les moyens, pour mettre au pas les travailleurs !

Et ca marche ! L'argument de la securite et du changement radical est le socle du vote Sarkosy !

Et beaucoup attendent de Sarkozy un veritable changement social qui irait dans le sens de leurs interets.


Plus precisement la candidature Sarkozy recueille l'adhesion de deux composantes de la societe francaise:

- d'une part la droite traditionnelle, conservatrice et reactionnaire, qui recrute chez les rentiers, industriels, commercants, cadres, ... et qui fait bloc derriere le candidat ultraliberal

- d'autre part une fraction des couches populaires qui est touche par le discours compassionel et muscle du candidat de l'ordre et de la discipline

Et la on mesure toute l'imposture de Sarkozy. La nouvelle societe promise ne profitera qu'a une infime minorite de la population, les 10% qui detiennent la majorite des richesses du pays !

Dans toutes les autres couches sociales, ce sera encore plus de chomage, de bas salaires, de precarite et de misere, sur fond de repression sauvage !

Ca fait reflechir quand on voit une partie de la societe se jeter ... dans le vide neoliberal !!

D'ou l'interet de le rappeler encore et encore, votez a droite, a gauche, au centre, aux extremes (ou pour mon candidat Besancenot :) mais eliminez le candidat de l'ultraliberalisme à l'americaine !!


PS.
Vu le programme carrement anglo-saxon de Sarkozy, moi je vais finir par blasphemer et crier "la France aux francais" si ca continue .. mdr

24 mars 2007

Sarkozy : La tentation totalitaire.

Mars 1933 : Hitler est massivement elu par un peuple allemand epuise par la crise economique et humilie par les consequences de la defaite de 1918.

On connait la suite mais deja le succes de Hitler reposait sur des idees simples et fortes : une reforme economique radicale, le retablissement de l'ordre et la stigmatisation des etrangers (les immigres de l'epoque s'appelaient des juifs ...)

La situation politique de la France est sans doute differente mais les memes causes ont tendance a produire les memes effets.

Aux salaries francais deboussoles par le chomage massif, la vie chere et tous les inconvenients du deferlement ultraliberal, des politiciens "providentiels" proposent toujours les memes vieilles fausses solutions:

- reprimer les etrangers
- retablir l'ordre et la discipline
- changer les regles du jeu social et economique

La France a deja connu une premiere alerte en 2002. A la stupefaction generale, un candidat, qui d'ailleurs cache a peine ses sympathies pronazies, a reussir a passer le deuxieme tour de la presidentielle.

Cette fois la nous n'avons du notre salut qu'a la mobilisation generale du pays "reel" qui s'est massivement oppose a l'aventure autoritariste !

En 2007 rebelote. Un autre petit roquet brun surfe sur les inquietudes sociales de notre pays et propose sa solution "radicale". Et radicale elle l'est, mais pas dans le sens espere par les salaries desorientes qui se laisseront tenter.

- la rupture economique proposee c'est en realite la generalistion des solutions ultraliberales dont on peut voir les effets sociaux devastateurs dans les grands pays qui l'ont adoptee (USA, GB, Argentine, ..)
- c'est la fin du droit qui protege les salaries, la generalisation de la precarite
- et sur le plan social la destruction et la privatisation de notre systeme de securite sociale
- quant au retour de l'autoritarisme, appuye sur le communautarisme religieux, il nous reserve une societe barbare ou les droits de l'homme deviendront une grossierete et l'arbitraire un mode de (sur)vie
- et finalement la repression des etrangers ne fera meme pas disparaitre les immigres, dont le patronat a besoin, il creera simplement une nouvelle couche inferieure dans le sous proletariat !

C'est donc bien une catastrophe politique, sociale, economique, qui nous attend si sur sur un coup de desespoir les Francais decident de voter pour le nabot enrage !!

Heureusement des signes de bon sens commencent a apparaitre. Ainsi selon un sondage recent, un duel Sarkozy Bayrou verrait la victoire du candidat de la droite classique. Signe que les electeurs commencent a reflechir et a se ressaisir !

Mais il faut continuer la mobilisation et denoncer sans repit le danger mortel que fait courir a notre pays le candidat Sarkozy, le bien surnomme "neoconservateur americain avec un passeport francais" !

Il y a urgence, la France est en danger !!


Aux armes, etc :)