Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26 février 2007

Entracte comique.

Eh oui ca parle de Sarkozy, mon idole :)

25 février 2007

Sarkozy : 5 ans ca suffit !!

Il est amusant d'entendre Sarkozy faire sa campagne sur le theme de la rupture et du changement.

Car depuis 2002 la politique de notre pays est menee par Chirac, Raffarin/Villepin et Sarkozy !

Ministre de l'interieur, Ministre des finances, President de l'UMP, Sarkozy est responsable du bilan accablant de l'actuel gouvernement.


Mais pour se faire elire, Sarkozy nous promet qu'il a change, que ce sera la rupture et que demain il fera le contraire de ce qu'il a fait pendant 5 ans !!

Ce discours grotesque est il credible ?!


Aujourdhui choisir la rupture c'est choisir de virer Sarkozy !!




PS.
Des fois il faut penser a rappeler quelques evidences :)

Et pour situer le bilan accablant de Sarkosy, par exemple en matiere de securite, malgre ses coups mediatiques, des chiffres epoustouflants (25000 expulsions) et des lois liberticides a la pelle (LSI, DAVSI, Prevention delinquance, ) onpeut consulter le chapitre securite du livre : Les inquietantes ruptures de Sarkozy.

24 février 2007

Sarko mange son chapeau !!

Paris (AFP) - Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy a confié récemment une mission sur la police à un groupe d'experts dont plusieurs membres ont indiqué qu'elle visait à jeter les bases d'une "police de quartier"
Selon des informations recueillies auprès de plusieurs membres de ce groupe, l'idée est de réfléchir aux moyens de mettre en place une "police de quartier"

Bien entendu le ministre dément formellement sa conversion soudaine a la police de proximité ! D'autant que sa rivale socialiste l'a inscrite a son programme électoral. Mais ca ne trompe personne.

Le credo de la bourgeoisie française, imitant servilement une mode née aux USA, c'est de résoudre les problèmes de sécurité par le tout répressif : sanction des la première infraction ("tolérance zéro"), alourdissement des sanctions (prison), justice expéditive, etc..

On connaît le résultat de cette politique aux États Unis : 1500 prisons et 2 millions de prisonniers, sans compter les centres clandestins de détention et de torture. Et aussi la regression des libertes et des droits de l'homme. Sans que la délinquance ne baisse significativement ...

Et c'est ce modèle la que Sarkozy veut introduire en France. Retour sur quelques années d'esbroufe politique et de mensonges médiatisés.

En 2002 Sarkozy est nomme ministre de l'intérieur. Pour le futur candidat aux présidentielles il s'agit de rompre avec la politique "laxiste" des socialistes. Finie la prévention, désormais ce sera le tout répressif. Avec quelques idées simplistes empruntées au Café du Commerce et aux neoconservateurs américains :

- suppression de la police de proximité
- multiplication des interpellations
- culture du résultat statistique
- emprisonnement systématique des délinquants
- justice expéditive

Comme toujours avec Sarkozy il sort une "invention" mediatisable. Ce sera la création des GIR en 2002, qui s'avèrent parfois utiles, mais qui sont devenus un gadget sans aucun intérêt pour la sécurité publique.

Autre coup médiatique en février 2003 a Toulouse, une déclaration fracassante du ministre :

«La police n'est pas là pour organiser des tournois sportifs, mais pour arrêter des délinquants, vous n'êtes pas des travailleurs sociaux»,

Et pour bien marquer le coup le directeur de la DDSP de Toulouse est mute d'office. Pas assez répressif !

Inutile de préciser qu'après quelques exemples de ce type, dans toute la France, la police s'est mise a bosser ... ses statistiques !!

Ce sera le règne de la chasse au "crâne", des quotas d'arrestations imposes. Et si un jour il manque du délinquant c'est pas grave on arrête deux trois vendeurs a la sauvette, quelques immigres en situation irrégulière et quelques jeunes que l'on provoque (motif: "outrage et rébellion")

On pourra se faire une idée des meilleurs procédés en écoutant ce témoignage effrayant : Temoignage.

Sarkozy étant parti sévir dans les finances publiques en 2004 (remerciements au passage pour les petits arrangements financiers avec les bons amis :), c'est a partir de juin 2005 que l'agite de la répression reprend du service.

On se souvient tous de ses nouvelles provocations médiatiques.

- Argenteuil : ou il traite ouvertement les jeunes de "racailles"

- La Courneuve : ou il se propose de "nettoyer" la cite des 4000 au "karcher"

Ces injures et ces provocations, volontaires et calculées, ont pour but de rétablir la posture "securitaire" du candidat Sarkozy en vue des présidentielles.

Objectif rate. Car en octobre 2005, lors du drame de Clichy sous bois, le ministre de la République montre son vrai visage en n'hésitant a mentir effrontément aux Français.

Aujourd'hui les faits sont connus ; les jeunes victimes n'étaient pas des délinquants, il n'y a jamais eu de tentative de cambriolage, il y a bien eu une course poursuite a l'issue fatale ... et Sarkozy était un menteur !

Au final la politique securitaire appliquée par Sarkozy depuis 2002 s'est révélée un échec patent. Un échec que les émeutes urbaines de novembre 2005 ont souligne d'une manière spectaculaire. Segolene Royal faisait justement remarquer que sur certains postes la delinquance a augmente de 80% ...

Car le tout répression est une imbécillité. Les sociologues, les policiers, les travailleurs sociaux, savent que la prévention est nécessaire. Mais pas Sarkozy. Au passage on notera que cette politique imbécile se traduit par une augmentation impressionnante des bavures.

D'ou la déclaration de Sarkozy a Marseille en juillet 2005 : « l’augmentation des plaintes (pour des bavures), ça ne veut pas dire qu’il y ait une augmentation des bavures » Ben voyons !!
( et alors la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'aluminium ... :)

En ce moment Sarkozy essaye de se refaire une image dans les banlieues. Il faut dire que le flot des inscriptions electorales dans les "quartiers" doit commencer a lui faire peur. Le staff de Sarkozy avait envisage une visite symbolique a Argenteuil. Helas quelques jours auparavant la police découvrait un stock de cocktail molotov !

Sarkozy a donc renonce a Argenteuil. Pour un candidat dont la simple présence déclenche une émeute c'est un trop gros risque électoral. Le plus discrètement possible Sarkozy s'est donc invite dans une cite calme de Perpignan, ou même la, il a été pris a partie par la population ... c'est dur parfois d'être un neoconservateur borné :)

Aujourd'hui la police de proximité apparaît comme une nécessité. A la fois pour des raisons de sécurité - faire reculer la délinquance - et pour des raisons sociales - casser les ghettos, promouvoir l'égalité des chances -

Il faudra donc remettre en place un volet prevention en parallele avec le necessaire travail de repression.

Et reparer les conneries de Sarkozy qui a tout faux, une fois de plus !!


PS.
Et il faudra aussi remettre du service public dans les quartiers, retablir les commissairiats et les effectif de la police et de l'education nationale que Sarkozy a supprime ... au nom d'un liberalisme economique ("moins d'Etat") qui cree toujours plus d'anarchie ... mais c'est un autre sujet.

21 février 2007

Le Rebond !?

Gros soulagement chez les socialistes, la tendance baissiere s'essoufle :)

Lundi l'emission de TF1 avec Segolene Royal a rassemble bien plus de telespectateurs que lors du passage de Sarkozy (8.8 millions contre 8.2 millions) ce qui indiquait clairement que le programme de la candidate socialiste etait vivement "espere" par les Francais.

La hausse inexplicable de Sarkozy ne provenait que du silence du parti socialiste. C'est donc prouve.

Et puis le dernier sondage voit Segolene Royal depasser Sarkozy au 1er tour, ce qui est le gage d'un second tour serein.

Car les elements de programmes de Sarkozy, voir par exemple le "paquet fiscal" propose pour juillet, sont tellement ineptes et dangereux que lors d'un second tour, exactement comme pour Le Pen en 2002, les Francais feront masse pour barrer la route au "candidat americain neoconservateur a passeport francais" !!

Cela dit rien n'est joue. Et si la candidate ne prend pas soin a chaque intervention, comme a Rennes, d'associer Sarkozy au bilan du gouvernement Chirac Villepin auquel il appartient, certains electeurs risquent de se faire prendre au piege de la soi disant rupture de Sarkozy ...

En attendant le petit candidat qui monte, Bayrou, a publie ses elements de programme. Du sous Sarkozy comme on pourra s'en convaincre en lisant le texte :

Bayrou

Il faut bien reconnaitre que si on se doit d'eliminer Sarkozy a tout prix a cause du risque mortel pour notre democratie, sur la question des programmes difficile de distinguer entre PS UMP UDF ... c'est a peu pres le meme regime economque et social ...

Le liberalisme sauvage comme seule solution ?!

Ben non. Il existe des alternatives. Besancenot par exemple

(Pub entierement gratuite ! mais pas franchement desinteressee :)

17 février 2007

Un p'tit coup d'anti Goebbels.

Il est bien connu qu'un gros mensonge, suffisamment repete, finit par acquerir le statut d'une verite.

Il y en a au moins deux enormes que j'ai repere dans la campagne politique en cours.

1 - La France n'a plus d'argent.

En fait "ils", les penseurs autorises, veulent dire par la que notre pays n'a plus assez d'argent pour en redistribuer aux salaries. Parce que des qu'il s'agit de donner au patronat l'argent coule a flot ...

Encore recemment nous devons a la sagesse de nos partenaires europeens d'avoir echappe au taux de TVA à 5.5 pour l'hotellerie. Rappelons que cela signifiait pour les interesses un abondement de leur chiffre d'affaire de 14% paye par l'Etat.

Et pour l'ensemble des contribuables un fardeau annuel de 4 milliards d'euros.

Mais la France n'a plus d'argent quand il s'agit de recruter des infirmieres, de maintenir des ecoles ou des hopitaux, de secourir les "plus demunis", etc.

Sur une annee les dons au patronat, sans aucune contrepartie serieuse, representent 65 milliards d'euros.

Et si on examine la situation financiere des entreprises importante c'est encore plus flagrant. On a beaucoup parle du benefice de Total (12 milliards d'euros en 2006) mais les seules entreprises du CAC40 depassent allegrement les 100 milliards d'euros

Voila c'etait notre rubrique : on n'a plus de pognon en France :)


2 - Les entreprises creent la richesse.

Sur ce coup la on joue sur les mots. Car il est exact que la richesse se cree dans les entreprises, entreprises privees ou entreprises publiques soit dit en passant !

Mais dans les entreprises ce sont les salaries qui creent la richesse !!

Pourrait on me dire a quoi servirait une usine neuve, des machines de pointe et une production super optimisee ... si derriere le beton et la ferraille on en trouvait pas des ingenieurs, des techniciens et des ouvriers ??

A rien !

Conclusion : la richesse est cree par les travailleurs.

C'est tellement evident et pourtant les "penseurs" autorises n'accepteront jamais de le reconnaitre !!


3 - Variante des deux precedentes, un mix en quelque sorte.

Nous devons d'abord agrandir le gateau avant de songer a le partager. Et donc il faut que les salaries se serrent la ceinture et que les entreprises se goinfrent de subventions.

Faux ! Depuis les annees 70 le gateau a grossi sans cesse (en terme de croissance et de PIB) mais plus le gateau grossissait et plus la part des salaries diminuait !!

Le gateau est toujours plus gros voila la verite. Ce qui est normal car la productivite s'accroit d'annee en annees. Mais le ratio salaires/production diminue sans cesse, -10% en trente ans (ce qui fait des sommes en milliards qui ont ete detournees des salaries)


Moralite :

La France n'a plus d'argent.
Les entreprises creent la richesse.
Le gateau est trop petit.

Quand vous entendez ces phrases bidons ayez le reflexe Goebbels !!

:)