Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 septembre 2012

Marseille: capitale de la culture ... criminelle !

Comme chacun le sait c'est en 2013 que Marseille sera sacrée "Capitale de la Culture" avec son cortège de manifestations et de cérémonies.

Pour la culture, en effet, Marseille est une ville carrefour, entre le Nord et le Sud, et un lieu d'intenses métissages.

Mais au vu des événements criminels de ces dernières années, il ne serait pas inexact de parler de "Capitale du Crime organisé". 

Assassinats, vols avec violence, réglement de comptes entre voyous, trafics en tous genres ...

Certes ce n'est Chicago !  Car Chicago est quand même une ville plus calme :)

Il y a quantité de choses à dire sur la criminalité marseillaise.

D'abord elle est ancienne. Le Borsalino des années 30 n'est pas une invention cinématographique.

Historiquement les voyous Corses ont toujours plus ou moins fait la loi dans le "milieu" criminel marseillais. Désormais concurrencés par les bandes d'origines noires ou arabes.

Ceux qui m'accuseraient de racisme sont invités à visiter le tribunal ou la maison d'arret !

On parle aussi de la "misère", terreau du banditisme. Mais c'est un peu facile.

Il existe à Marseille une véritable "culture de l'incivilité". Depuis les ordures jetées sur le trottoir jusqu'aux combines et autres fraudes.

Exemple: faites venir un artisan pour une réparation et dans 80% des cas, spontanément il vous proposera soit une facture, soit un paiement au "black" sans TVA et non déclaré au fisc ...

Fraudes sociales, fraudes aux assurances, arnaques ... tous les jours un fait divers plus étonnant que les précédents est signalé !

Alors je n'ai pas de solutions infaillible. Instaurer une dictature temporaire et éliminer - définitivment - la frange criminelle la plus active serait une solution tentante, hélas impraticable ...

Sarkozy avait proposé sa solutions: les GIR !

Toute rigolade mise à part, ca consiste à regrouper deux gendarmes et trois policiers assistés d'un expert financier, puis tel Don Quichotte, à partir en guerre contre l'économie criminelle ...

A part l'effet de communication, dont Sarkozy est un spécialiste (moi je !) il n'y a eu évidemment aucun résultat durable. Comme en témoigne par exemple l'essort sans précédent du trafic de drogue !

Hollande a mis ses pas dans ceux de Sarkozy, et son ministre de l'intérieur - le sinistre Valls - a pondu sa solution de la mort qui tue: les ZSP !

Bravo ! Cette fois on rajoute 100 policiers, une poignée de juges et ca va barder  mdr :)

Ouais ca a bardé: aujourdhui même une policière est blessée par balles !!

Ces pitres politiciens ne font même pas l'effort d'une réflexion globale.

Un plan d'action sérieux commencerait par remettre tous les délinquants, et pas seulement ceux qui ont des AK47, dans le droit chemin !

Mais il faut avoir le courage de s'attaquer très durement aux fraudeurs - souvent des patrons voyous - et de sanctionner les délinquants routiers, les pollueurs, les jeunes voyous en début de "carrière" etc

Et je sens que je ne vais pas me faire des amis, mais franchement vous croyez vraiment que les policiers de Marseille s'investissent à 100% ?  Moi j'ai des doutes sérieux !

Ensuite bien sur il faut traiter le problème social, éliminer les sdf, donner des TIG aux nécessiteux de bonne volonté, revoir le logement social ..

Mais ce seraient des réformes trop couteuses que les "marchés financiers" (lire les "capitalistes") refuseront et sanctionneront en spéculant sur notre budget national !

 

Bref le problème est compliqué, et ne concerne probablement pas que Marseille !

En attendant les GIR sont éteints, et vive les ZSP !!

Et que le Cirque continue :)

 

PS.

Aujourdhui le ministre de l'intérieur et celui de la justice font leur tour de piste à Marseille !

Et on vient de nommer le nouveau préfet de police de Marseille: c'est meme pas un spécialiste du bandistisme !!  Trop fort le ministre de l'intérieur :)

Mais on devine que les candidatures ont du manquer :)

16 août 2012

Amiens: L'ordre neoliberal !

Comme tout le monde le sait maintenant, le liberalisme n'a jamais fait bon menage avec les libertes publiques.

Les gouvernements liberaux soutiennent les dictatures sans etat d'ame: de Pinochet aux dictateurs africains, des maffieux russes a leur collegues chinois, tant que c'est bon pour le business ...

Et le role de l'Etat n'est jamais que de permettre aux exploiteurs de faire leurs profits tranquillement tandis que la police (ou l'armee !) s'occupe des perturbateurs !

Le cas des quartiers pauvres dans notre pays, alias zones sensibles, est caricatural.

Au lieu d'imposer une collaboration population-police pour neutraliser les quelques voyous inevitables dans ce contexte de misere et de chomage massif, nos gouvernements misent tout sur la violence aveugle.

Descentes massives de policiers violents, interpellations arbitraires y compris d'enfants, perquisitions de masses, gazages sans necessite, tazers, flashball ...

Il ne manque plus que d'eriger une cloture electrifiee autour des "quartiers" ...

Les evenements d'Amiens en sont en exemple: la cause n'en est pas une rebellion des jeunes ou une poussee de delinquance

Au contraire, a Amiens il ne s'est rien passe qui puisse conduire a un affrontement

Les emeutes ont ete provoquees par les exces de la police !!

(A propos, on est en democratie, se faire controler 20 fois par jours est ce encore acceptable ?! Quand va venir cette loi sur le recipisse des controles d'identite effectues ??)

 

Et loin d'en tirer les lecons, et de revenir a la mise en place d'une action population -police afin de pacifier ces quartiers, les gouvernements Sarkozy puis Hollande en rajoutent dans la violence gratuite !

Et pour faire des exemples, ils prennent quasiement au hasard des "coupables" qui seront condamnes a la prison "pour l'exemple" et qui transformeront a coup sur des jeunes rebelles en criminels chevronnes !

La solution est pourtant bien simple. Des commissariats de quartier, des comites d'habitants et un travail de renseignement serieux et dans la duree ..

Mais non ! Trop cher, selon les "marches financiers" qui regissent nos vies !!

Il faut el-im-in-er les voyous (c'est a dire en fait les enfants pauvres !) a moindre cout.

Tant pis pour les bavures.

Et si ca derape c'est pas grave, on est organise pour cela, la justice couvre les exactions, la police redouble de violence ...

 

Ce n'est pas un probleme de morale, juste de choix politiques (neoliberaux).

L'argent on prefere le distribuer aux banques plutot que pour ameliorer la vie des citoyens.

Un choix de societe ... mais le mauvais  !!

22 juillet 2012

Sur l'interdiction des armes.

On sait que tous les Etats essayent de restreindre la vente des armes a leur citoyens. La raison en est bien simple: l'Etat veut desarmer les citoyens et conserver le monopole de la violence. (police et armée)

Notons que sur le plan securitaire ce n'est pas une strategie optimale. Dans les beaux quartiers la police fait regner l'ordre et la securite. Dans les quartiers populaires la police est absente ou demissionnaire.

Les quartiers pauvres sont souvent abandonnes a la "police" des voyous. Et ne croyez pas que j'exagere, dans certaines cites sensibles les trafiquants verifient les vehicules entrants et controlent les mouvements des habitants !

Pour en revenir a l'interdiction du port d'arme, cette mesure merite une discussion serieuse.

Examinons par exemple la tragedie de l'Aurora aux USA ou un detraque attaque un cinema a la mitraillette et fait des dizaines de morts. 

Il y a deux interpretations des faits, totalement contradictoires:

 

1 - c'est la faute des lois americaines qui permettent aux citoyens d'acheter des armes (2eme amendement de la Constitution)

Moralité: Il faut interdire les ventes d'armes aux citoyens.

 

2 - la tragedie est causee par les lois americaines qui restreignent le port d'armes dans l'Etat du Colorado.

En effet si le port etait legal, plusieurs spectateurs auraient ete armes et le tireur fou aurait ete rapidement neutralise. Bien avant d'avoir pu tuer 14 personnes au moins !

Moralite: il faut permettre aux citoyens d'etre armés.

 

La deuxieme explication ne me parait pas du tout ridicule. Cette semaine encore un bijoutier a ete braque par un voyou arme d'un pistolet. Le bijoutier etant arme il a pu tuer son agresseur. (et il n'est pas dit que son geste d'auto défense ne soit pas condamné par la justice, qui le prefererait sans doute mort mais non armé !)

A ce sujet je voudrais faire remarquer que la criminalité en France est toujours réduite dans les zones rurales. Pas seulement en raison d'une faible population, mais surtout parce que les voyous qui voudraient tenter un mauvais coup dans une exploitation agricole savent qu'ils trouveront en face d'eux des chasseurs ... et leur balles a sangliers !

 

Mon opinion c'est que l'interdiction des ventes d'armes est nocive. Elle laisse le monopole des armes aux fonctionnaires ET aux voyous (parfois les memes d'ailleurs !)

Tout en laissant desarmés les citoyens honnetes !

 

Il serait utile d'adopter en France un 2eme amendement !!

Et il faudra l'imposer !!

L'Etat ne renoncera jamais, de lui meme, a ses prerogatives exorbitantes !!

02 juin 2012

Surveiller la police !

Dans tous les pays démocratiques le prétexte du terrorisme d'abord, puis de "l'insécurité" ensuite, nous a amené dans une situation lamentable: les forces de police auraient tous les droits !

Ne parlons meme pas des services secrets tels que DGSE ou DCRI dont il est carrément interdit de parler sous peine de sanctions pénales ... Un peu comme l'ex KGB sous les staliniens :)

Justement on vient d'apprendre que DSK a bien été piégé par les sbires des services secrets de Sarkozy: notre plus célébre queutard national était sous surveillance constante et étroite, dans l'attente - certes bien prévisible - de "l'affaire" qui l'éliminerait des présidentielles 2012.

Un petit monde glauque, dont meme les parlementaires arrivent à peine à controler quelques vagues faits et chiffres.

Mais revenons à la police.

Personnellement, en tant que fils de pauvre et habitué des HLM, je suis très choqué par les "opérations" coups de poings initiées par Sarkozy, qui consistent à débarquer dans une cité, à briser toutes les portes des appartements privés et à fouiller jusqu'a trouver le détenteur d'une dose de haschich ... que la presse présentera comme le chef de réseau international etc. etc.

Et encore récemment, la police s'offusque que l'on s'interroge lorsqu'un délinquant a été abattu d'une balle dans le dos ... savent ils au moins que la peine de mort est abolie en France ?!

Car ce que demande la police c'est un permis de tuer tranquillement. Car la fameuse "présomption de légitime défense" existe deja dans nos lois, puisque tout mis en cause est présumé innocent jusqu'a preuve du contraire ..

Telle est la loi de la République.

Toute autre loi qui présumerait innocent un type qui en abat un autre dans le dos, au mieux ferait double emploi et au pire elle donnerait à chaque policier un "permis de tuer"

Mais l'insupportable est atteint aujourdhui avec des protestations contre la délivrance d'une attestation de controle d'identité. Comme cela se fait dans de nombreux pays.

Un controle d'identité est reglementé. Que les policiers refusent de noter ce qu'ils font est grave !

Les controles abusifs, les controles au faciès, les brimades ... sont des pratiques policières avérées et totalement impunies faute de preuve !

L'attestation de controle permet au moins au citoyen d'avoir un élément tangible à présenter. Mais c'est trop demander à certains policiers dont l'argument est risible: "on ne pourra faire qu'un controle par jour" ... qui est tout simplement un mensonge !

Tout doucement nous allons vers le système américain, mais en pire. Avec une justice payante, excluant les plus pauvres, et une(des) police(s) agissant hors de tout controle ...

 

Esperons que les élus PS qui ont eu la bonne idée de nous aligner sur la reglementation des pays voisins tiendront bon !

Mais je ne sais pas s'ils auront ce courage !!

31 mai 2012

Le vrai scandale du vote étranger en France !!

J'ai bien cherché sur Internet, et n'y a pas de doute: des centaines de milliers d'electeurs vivant à l'etranger ont votés aux dernieres elections et vont le refaire bientot !

La statistique officielle fait etat d'un million d'electeurs à l'etranger (1.000.000 voix !!)

Soit dit en passant, 130000 ont votés par Internet dans des conditions telles que la securite et pour tout dire l'integrite du scrutin devrait logiquement etre remise en cause. cf Le Monde.

Mais passons et revenons au vrai scandale.

Non seulement ces electeurs ne vivent plus en France, mais en plus ils ne paient pas d'impots en France !!

Et dans les faits il y en a un certain nombre qui ont volontairement quitté la France pour ne plus payer d'impôts !!

C'est le cas par exemple de commercants ou d'industriels qui ont "delocalisés" leurs activités pour rejoindre des pays à faible fiscalité (ou a gros taux de fraude :)

Ces pourvoyeurs de Pole Emploi doivent ils encore etre considérés comme des "citoyens" ??

Et à ces braves gens qui estiment ne pas devoir contribuer financièrement à la vie de leur pays, on demande de désigner les élus et de de déterminer la politique du pays !!!

Il est vraiment urgent trouver un moyen d'empecher le vote de "citoyens" qui ont volontairement désertés la France  !!

 

Certes rien n'empeche d'accorder le droit de vote a un jeune qui etudie a l'etranger ou a un salarie expatrie ... mais il faut barrer la route aux profiteurs du systeme qui veulent le beurre (le droit de vote) et l'argent du beurre (le zero impot)

 

A contrario, la loi est ainsi faite qu'un etranger qui paie des impots en France (et donc qui contribue reellement a la richesse du pays, lui !) se voit refuser le droit de vote (avec vehemence) ...

Et pendant ce temps on fait voter des fraudeurs professionnels !!

Allez comprendre !!

On prefere favoriser les "patrons voyous" et autres delocalises/defiscalises - qui se foutent de notre pays - et on refuse de faire voter des gens qui travaillent pour la France ...

 

Voila le vrai scandale du vote de l'etranger.

 

Mais ce scandale les partis de l'UM-PS-FN ne le dénonceront jamais. Leurs dirigeants bourrés de fric ont trop d'amis chez "delocalisés"  et/ou sont souvent les premiers à en profiter ...