Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 décembre 2009

Grippe.

La grippe ne va plus tarder, comme chaque annee a la saison froide, et malgre la propagande gouvernementale inspiree par des motivations diverses autant que nauseabondes, elle ne fera guere plus de victimes que d'habitude.

Rappelons que l'annee derniere, chiffre officiel Pasteur, il est mort environ 2000 personnes pendant la periode grippale, c'est a dire de novembre a avril, soit une moyenne de 300 morts par mois. Mais oui vous avez bien lu :  10 morts par jour en 2008 !!

Le virus de cette annee est nettement plus contagieux mais il est aussi nettement moins dangereux, ce qui ne devrait donc pas modifier sensiblement la mortalite.

En revanche le vaccin special H1N1 est lui nettement moins evalue que ceux des annees precedentes. On trouvera les details techniques a cette adresse et en lisant la fiche du principal vaccin on se rend compte que l'evaluation repose sur les essais effectues lors de la creation du vaccin H5N1 (celui de la grippe aviaire) ...

D'ailleurs les labos pharmaceutiques ont obtenus une autorisation a titre exceptionnel. Et en cas de gros pepins ils ont obtenus d'etre exoneres de toute responsabilite (c'est l'Etat qui paiera :) ... ce qui en dit long sur leur confiance dans le vaccin !

Donc il est preferable de ne pas ceder devant les campagnes mediatiques visant a instaurer une peur collective.

La prise d'un vaccin est toujours une evalution cout/risque. Pour quelqu'un qui est en bonne sante et sans problemes particuliers, attraper la grippe est tout a fait anodin, bien qu'ennuyeux (!)

Or le vaccin H1N1 presente des risques non negligeables. Une evaluation tres tres rapide, des adjuvants imparfaitement testes et surtout - ce dont on ne parle pas - l'adjonction d'un conservateur au mercure, le thiomersal, qui a ete suspecte d'etre neurotoxique.

 

Tout ceci me fait penser a donner ma recette personnelle et naturelle pour soigner la grippe quand on n'a pas de probleme particulier de sante :

- repos et chaleur

- se nourrir correctement (et supplement en vitamine C)

- paracetamol (uniquement si la fievre est genante)

- usage de fumigations, au thym par exemple (ben oui la chaleur tue le virus !!)

 

Cela dit une grippe c'est toujours quelques jours d'indispositions et c'est a chacun de faire son propre bilan :

risque du vaccin / inconvénients de la grippe

C'est un choix personnel !

Le mien est fait et definitif (en fait j'ai attrape la grippe dimanche et suivi le programme cite plus haut :)

 

 

PS

Quand au motivations de la grande campagne de peur conduites par le gouvernement et les medias, elle repose sur une evaluation du bilan cout financier / sante publique et on devine quel plateau de la balance a fait la decision !

On peut lire cet article pour avoir une idee des dessous politiques de cette sinistre affaire.

Clairement le gouvernement a fait le choix de sacrifier la sante publique en faveur des profits des capitalistes :

- en tentant de diminuer les arrets de travail par une vaccination intensive (faire passer en premier l'entreprise !)

- en achetant des millions de doses de vaccins mal evalues et a des conditions insensees

 

Et cerise sur le gateau, le gouvernement compte bien utiliser la grippe pour accelerer sa politique anti salariés !!

On lira avec interet la circulaire format pdf modifiant (provisoirement ?) les droits des salaries, il faut le lire pour le croire !!

Page 13 : autorisation des journees de plus de 10H de travail, suppression des conges, suppression du droit de retrait des salaries si les conditions de travail les mettent en danger, etc.

Decidement la grippe, c'est une veritable aubaine pour l'ultra capitalisme !!

Brave virus :)

 

 

 

 

 

18:18 Publié dans Pratique | Lien permanent | Commentaires (0)

06 juillet 2009

Vive Wikipedia !

Il y a deux sortes de services sur l'internet, ce qui est un jugement relativement subjectif je l'avoue, d'abord les services dont on pourrait se passer (ou dont on devrait se passer :) et les services vraiment utiles.

Dans la premiere categorie on trouve des services comme Facebook ou Twitter qui permettent a la Terre entiere de savoir que vous portez des chaussettes grises et que vous etes en train de prendre l'apero dans un bar de votre ville ... ebouriffant en effet !

Et il y a les services vraiment utiles, par exemple les commerces en ligne fiables (il y en a pas tellement :) qui permettent de trouver un truc qui nous sera vraiment utile ou encore les services qui utilisent la puissance de la teleinformatique pour nous donner acces a des masses d'informations ... penser a l'annuaire telephonique par exemple !

Eh bien justement WIKIPEDIA (et sa variante anglophone) appartiennent a la seconde categorie, mais ils ont quelques particularites qui meritent d'etre soulignees :

1 - ils distribuent une masse de connaissances virtuellement infinie

2 - ils sont totalement gratuits

3 - ils fonctionnent par cooperation (et non selon la competition "libre et non faussee" :)

 

1 - Des la creation de l'internet il apparaissait evident que le systeme du Web et des annuaires et moteurs de recherches permettait de partager les connaissances dans tous les domaines a une echelle que l'humanite n'avait encore jamais connue

Et pour memoire le Web est ne dans les annees 1995 ...

Moins de 15 ans plus tard nous sommes dans la situation suivante : si nous nous posons une question necessitant l'acces a des connaissances que nous n'avons pas, alors grace au Web et dans 99% des cas nous sommes en mesures de reunir une masse d'informations (vraies ou fausses, c'est un autre probleme) qui nous permettent de "cerner" le probleme

Pour mesurer le chemin parcouru il faut se souvenir de ce qui se passait AVANT.

Desireux d'obtenir un renseignement historique, technique, etc. il fallait se tourner vers LE support de la connaissance : le Livre !

Et pour completer son information il fallait recourir - telephoniquement ou pedestrement - aux services d'un Expert : professeur, professionnel, opérationnel etc

La situation a change radicalement.

Aujourdhui, si vous connaissez les rudiments de la recherche d'information (bien definir sa recherche, savoir trouver les sources, analyser et trier ...) l'outil internet permet de repondre a peu pres a la totalite des questions que l'on peut se poser ...

Pour faire court, je que je veux souligner c'est qu'en une quinzaine d'annee c'est le statut (social) de la connaissance qui vient de faire un bond en avant ...

Pour les consequences (sociales) je ne connais pas ce qui se passera mais intuitivement je crois que nous passons a une autre etape dans le developpement des societes humaines ...

Et meme si l'on remarque que le controle total de l'internet comme en Chine se developpe a grande vitesse partout dans le monde, c'est un changement radical de societe qui se prepare (en version techno-Barbarie certes, mais un changement radical de societe :)

 

2 - Le principe de gratuite qui est a la base du fonctionnement de Wikipedia est aussi une petite revolution.

Rappelons que selon la doctrine ultraliberale (celle de Sarkozy par exemple) le dogme c'est qu'il n'existe rien qui soit gratuit. Im-pens-able !! ("There is no such thing like a free lunch" disait Friedman, leur theoricien idole !)

Le mode de pensee capitaliste - qui accessoirement est aussi le mode de pensee dominant dans nos societes - repose uniquement sur la cupidite !!

Cupidite et rapacite sont les seuls moteurs de l'etre humain ... bien entendu sous des formes socialement acceptables, ce qui inclus mensonges, tromperies, hypocrisie et autres magouilles ...

Dans ce sens Wikipedia est une gifle donnee au neoliberalisme !

Et les interesses le ressentent bien comme tel, puisqu'une intense campagne mediatique vise a discrediter Wikipedia en multipliants les calomnies et les attaques de bas niveau ... mais je vais y revenir

 

3 - Enfin il y le principe de cooperation qui est la base du developpement foudroyant de Wikipedia.

Dans la doctrine neoliberale, la cupidite est le principal moteur de l'etre humain, alors tout simplement Wikipedia ne peut pas exister !

Si je dispose d'une connaissance, une connaissance qui peut avoir de la valeur, je ne peux pas la donner !

C'est par exemple le raisonnement de l'artisan (l'archetype du capitaliste) que vous faites venir chez vous et qui sait parfaitement ou se trouve la panne et comment la reparer, et qui se gardera bien de vous le dire afin de vous imposer des travaux inutiles et couteux ...

Si je dispose d'une connaissance je dois en profiter, l'exploiter a mon avantage, la vendre, etc...

Eh bien dans Wikipedia des milliers de personnes ont repondu NON !!

Ils reconnaissent, eux, que la vie en societe est fondee sur le partage et l'echange !

Sont ils communistes ?! Non evidemment mais ils defendent des principes "deviants" par rapport au capitalisme ...

Et ces principes sont d'une extraordinaire fecondite !

En quelques annees, ces milliers de benevoles ont fabrique une "encyclopedie" dont le niveau est largement comparable aux encyclopedies commerciales ...

(Ce qui a mon point de vue, prouve que les principes de cooperation, de partage et d'echange conduisent au progres de la societe tandis que les concepts neoliberaux de cupidite et de competition n'ont jamais rien donne d'autre que des guerres et de la misere generalisee !)

 

Alors le succes de Wikipedia, et surtout l'interpretation que l'on peut faire de ce succes, ont declenche d'abord le mepris, puis la colere et enfin les agressions des supporters du capitalisme ultraliberal ...

Au debut les "experts" se sont ouvertement moques de la qualite des articles de Wikipedia. Comment comparer les connaissances apportees gratuitement par un anonyme et le "savoir" officiel des "experts" ?  Cela paraissait invraissemblable.

Assez rapidement ces attaques ont cesse, car la quantite et la qualite des articles de Wikipedia etaient telles que toute critique sommaire n'etait plus credible !

Alors on est passe a un autre registre, plus proche de la calomnie que de l'analyse. En examinant les biographies on s'est apercu que des details etaient faux ou discutables. De meme des articles litigieux ont visiblement ete reecrit dans le sens d'une manipulation des lecteurs ...

Les campagnes mediatiques anti Wikipedia raffolent de ces faits, par exemple une personnalite vivante est marquee "decedee" :)

En fait ce type de choses est inevitables dans notre societe, il parait meme que des grandes entreprises, des gouvernements ou meme des sectes, entretiennent des "services" destines a manipuler les donnees de Wikipedia, notamment ...

Bizarrement ceux qui s'insurgent violemment contre le caractere "inexact" des articles de Wikipedia sont muets quand tous les soirs au 20H un presentateur vedette est en train de mentir ouvertement a quelques millions de telespectateurs ...

Esprits critiques contre Wikipedia, mais godillots envers les medias "officiels", voila qui en dit long sur ce que valent ces "attaques" ...

 

Cela dit, l'utilisateur de Wikipedia doit faire preuve d'un minimum d'esprit critique !

Comme toute source d'informations, l'encyclopedie nous permet d'acceder a une masse d'informations, mais c'est tout de meme le role du lecteur de traiter ces informations.

Parfois, les "theoriciens" font la difference entre l'information et la connaissance.

Wikipedia est une source d'informations, et bien sur il faut toujours utiliser plusieurs sources et recouper les informations.

La connaissance c'est le resultat du traitement de ces informations, et c'est la un travail hautement subjectif.

Le lecteur de Wikipedia acquiert des informations mais il contruit ses connaissances !

Et pour tout dire, disposant des memes informations je ne suis pas sur que deux personnes en tireront les memes connaissances

Mais on aborde la un sujet autrement plus vaste et plus delicat que Wikipedia ...

 

En attendant je crois qu'il faut adopter - pour moi c'est presque fait - le reflexe Wikipedia !

 

PS

Et pour rester dans le meme domaine je signale quelques trouvailles sur internet :

les cours videos sur Canal U comme celui la, etonnant :   Video

ou encore les cours du CNED

ou de l'Universite

 

Profitez en, ce sont les restes du service public !!

Bientot ce sera privatise, payant et sans doute de moindre qualite :)

 

14:13 Publié dans Pratique | Lien permanent | Commentaires (0)

06 septembre 2008

Arnaques médicales et autres.

L'excellente revue Que Choisir - Santé publie ce mois ci une étude édifiante sur le test de dépistage du cancer du colon, qui me donne l'idée de résumer quelques arnaques médicales.


1 - Commençons par le test Hemocult, qui consiste a prélever un échantillon d'excrément et à le faire analyser pour dépister la présence de sang. En cas de test positif, un examen endoscopique de l'intestin - une coloscopie - est pratiqué pour vérifier la présence du cancer.

En dépistant plus tot le cancer les chances de survie sont évidemment bien meilleures.

Alors globalement c'est vrai, mais un problème survient quand on regarde les chiffres de plus près. sur 100 personnes testées on trouvera 2% de positifs, dont seulement 10% (donc des 2%) ont un cancer.

Sauf que le test loupe la moité des cancers et d'autre part que 80% des positifs subiront inutilement une coloscopie qui est tout sauf un acte anodin : sur 1000 coloscopies il se produit 5 "accidents"

Au final, si l'on regarde uniquement l'intéret du patient, la test Hemocult est d'un intérêt extrêment limité pour ne pas dire plus car il existe encore d'autres problèmes. Pour les détails voir Que choisir Santé numéro 20 de septembre 2008, p4.

Par contre sur le plan économique on comprend facilement que toutes ces coloscopies, peu utiles voire dangereuses, n'en sont pas moins une véritable rente pour les centres médicaux publics ou privés.

Et à l'heure ou la Sécu dérembourse des médicaments vraiment utiles, soit disant pour cause de SMR (service médical rendu) insuffisant ca donne à réfléchir sur le lobby administrativo médical ...


2 - Justement, avec ma curiosité mal placée, l'une de mes lectures de vacances c'était le livre écrit par Patrick de Funès, le fils de Louis, intitulé "Medecin malgré moi".

Visiblement le personnage a complètement "pété les plombs" expliquant qu'il est devenu médecin uniquement pour faire plaisir à son père, et que d'ailleurs il a eu son diplome "dans une pochette surprise", incompétent au point de ne pouvoir rien faire d'autre que radiologue.

Et tout le livre est un immense règlement de compte. Cela dit, les faits qui sont révélés apparaissent tout à fait crédibles et à la lecture du livre on est bien persuadé que la "maffia médicale" n'est pas seulement une invention de cinéastes iconoclastes.

Au hasard, un exemple parmi mille, j'ai retenu le récit que fait de Funès de son premier poste de radiologue dans une clinique sont le directeur le sommait de "réinterpreter" légèrement les clichés radios de manière à justifier des interventions chirurgicales, certes inutiles mais combien lucratives ...

Un livre qui donne à réfléchir.


3 - Comme il n'y a pas de raison de taper seulement sur les médecins, il faut aussi examiner certains aspects
étonnant du métier de dentiste. Une arnaque peu connue concerne la prévention.

En fait un dentiste réalise la majeure partie de son chiffre d'affaires dans les prothèses, achetée 10 euros et revendues 500 euros par exemple.

A l'inverse les actes de prévention n'ont aucun intérêt, financièrement parlant. Et c'est particulièrement vrai pour deux prestations : le détartrage et l'apprentissage de l'hygiène.

Un détartrage complet prend au moins une heure, voire plus, et ne peut être tarifé que pour quelques dizaines d'euros. Aucun dentiste ne pratique plus le détartrage complet. Il est de même pour l'apprentissage de l'hygiène dentaire (brossage, fil dentaire, etc) qui prend des heures pour un rendement financier minime.

Alors la profession a trouvé une solution, elle sous traite le détartrage et l'hygiène (rebaptisé motivation :) à des spécialistes : les parodontologistes.

Prenons un exemple simple - du vécu - d'un patient ayant les gencives irritées par des dépôts de tartre. Le dentiste ne pouvant - financièrement parlant - procéder au détartrage envoie le patient chez le parodontologue. Lequel spécialiste facture 100 euros la séance d'apprentissage de la brosse à dent et au moins 500 euros le détartrage salvateur ...

Et la tout de suite c'est une solution plus avantageuse ... sauf pour le patient :)


4 - Enfin il y a le secteur de la recherche médicale qui donne lieu à des arnaques tellement grosses que parfois elles font la "une" des journaux.

Prenons en exemple la célèbre affaire de la "mémoire de l'eau" qui date des années 80 (mais on fait bien mieux depuis je vous rassure :)

Il s'agissait de redorer le blason de l'homéopathie, cette "médecine" qui soigne le patient avec des comprimés composés exclusivement de sucre ou d'excipient !

Pour fabriquer un médicament homéopathique type CH12, on utilise un procédé qui consiste à verser une goutte de médicament dans un volume d'eau supérieur à celui du Lac Léman, puis on agite (on "dynamise") et on extrait du "Lac" une goutte d'eau que l'on dilue dans les pastilles homéopathiques.

Bref le médicament homéopathique est ce qu'on appelle un "placebo", un faux médicament mais qui guérit quand même de 30 à 40% des malades !!

Alors en France le marché est trusté par un seul laboratoire qui vers 1980 a eu l'idée de financer un chercheur très célèbre, pour prouver que le procédé que je décris est quand même actif, même si la pastille ne contient plus de produit actif.

Comment ? Et bien c'est l'idée géniale du chercheur "sponsorisé" il a montré que l'eau gardait la mémoire du médicament qu'elle a rencontré ...

Idée un peu hardie, car si on pense à l'eau des WC qui garderait trace de tout ce qu'elle rencontre ...

Bref le chercheur vénal a vu sa carrière décliner, car quand même c'était un peu gros, mais le laboratoire en a profité pour lancer de grandes campagnes sur le thème : l'efficacité de l'homéopathie est prouvée !!

Et encore aujourd'hui, nombreux sont ceux qui pensent que l'homéopathie est efficace


5 - Evidemment une si bonne idée ne pouvait rester orpheline. Une dizaine d'années plus tard, l'une des associations des "pinardiers" français soudoyait un professeur de médecine pour trouver une "preuve" des effets bénéfiques du vin !

Et - gros chèque à l'appui - il trouva !!

Une statistique à peine torturée qui montrait que la consommation d'un verre de vin par jour protégeait contre un certain type de maladie cardiaques.

Quand on connait les méfaits de l'alcool en général, et même simplement de la consommation régulière d'alcool, sur la santé publique cela fait rire ... jaune !

Mais cette fois personne n'a réagi, les pinardiers sont puissants et ont des lobbies solides dans notre pays !!

Depuis on ne compte plus les "découvertes scientifiques", favorisant telle ou telle industrie agro alimentaire, depuis l'huile d'olive en passant par le bifidus "bio" ou le "bon" cholestérol et les "bonnes" graisses oméga (dont le numéro varie selon les années :) ...

Dans l'industrie on parle désormais des alicaments, ces aliments construits d'après des "travaux de recherches" subventionnés, et que des campagnes de pubs massives vendent aux consommateurs comme "bons pour la santé"

Parenthèse. Compte tenu de l'état de nos connaissances scientifiques en nutrition, le meilleur conseil que l'on puisse donner c'est de ne pas abuser des sucres et des graisses et "de manger un peu de tout et de tout un peu"

Manger un peu de tout pour éviter les carences et de tout un peu ... pour éviter le gros bide !


L'inventaire un peu hétéroclite que je livre la est seulement destiné à faire réfléchir sur un aspect important de la science au 21ème siècle. Plus que jamais les scientifiques passent de la recherche publique à des partenariats, et plus que jamais dans le passé ils deviennent dépendants de leur financement.

Dans le capitalisme c'est celui qui paie qui a raison.

Et donc plus que jamais nous devons rester méfiants, et parfois faire confiance au simple bon sens plutôt qu'a de grandes campagnes pseudo scientifiques ...



PS.

Exercice d'application. (pour voir si vous avez suivi :)

En ce moment le secteur de l'eau minérale est en chute libre, pour différentes raisons qui tiennent à la diminution du pouvoir d'achat et à des campagnes de pubs vantant l'eau du robinet (merci Veolia :)

Or le secteur des eaux minérales est puissant (Nestlé par exemple) et va réagir. Or il ne peut le faire qu'en réduisant sa production ou en contre attaquant commercialement et "scientifiquement"

Bientôt un "résultat scientifique" éminent qui prouvera que l'eau du robinet est nocive, ce qui relancerait les ventes d'eau en bouteilles ?!

Au siècle du néolibéralisme, tout est possible :)

18:09 Publié dans Pratique | Lien permanent | Commentaires (0)

17 novembre 2006

Comment chercher ?

Je viens de terminer un petit travail consistant a chercher sur le net des informations sur les pensions et allocations accordees aux invalides.

Autant le dire de suite, la societe - et la societe liberale avancee en particulier - n'est pas moins chiche avec les malchanceux de la vie qu'avec les pauvres en general !

Mais ce n'est pas mon propos. Je veux simplement decrire la methode utilisee pour chercher des informations.


1ere etape : definir l'objet de la recherche. Cela peut sembler idiot mais quand on ne connait rien a un sujet il vaut mieux se renseigner un peu avant de se lancer.

Les professionnels recommandent de voir les "usuels" c'est a dire les livres de references : ce sont les dictionnaires, les encyclopedies, annuaires, etc. qui permettent de cerner rapidement le sujet. (penser aussi a fr.wikipedia.org)

Je note sur un papier les principaux concepts, les intervenants, les sigles, les mots principaux utilises dans le domaine. Ca me donne deja une idee plus precise sur la maniere d'orienter la recherche.


2eme etape : chercher les sources d'informations. Cela peut encore sembler idiot mais avant de chercher il faut d'abord "chercher où chercher" :)

S'agissant d'un probleme institutionnel et social une bonne idee consiste a recenser sommairement les sites des grands ministeres concernes.

On peut avantageusement se tourner vers les "annuaires" internet (comme www.aef-dmoz.org) qui contiennent des listes d'adresses par themes. Des listes d'adresses comme celle de la BNF (signets.bnf.fr) ou la mienne perso (notules.free.fr). Penser aussi que la plupart des sites specialises ont leur propre liste de sites.


3eme etape : la recherche (enfin !). En realite a ce stade on va chercher surtout des documents plutot que des informations.

En explorant les adresses que l'on a selectionnees on repere les pages qui semblent contenir des informations et on les collecte afin de les exploiter plus tard.

A ce stade le chercheur a le choix entre plusieurs methodes :

- enregistrer les adresses dans les "favoris"
- enregistrer la page utile sur son disque dur
- voire imprimer sur papier la page entiere (couteux !)

Personnellement j'utilise un logiciel collecteur de texte, il en existe beaucoup. Aujourdhui j'ai utilise Treepad Lite, un freeware disponible sur www.treepad.com et qui est simple et leger.

Le piege de cette etape c'est de surfer de site en site et d'y perdre des heures. En pratique il faut se limiter imperativement et de sonner une limite de temps par exemple.


4eme etape : le traitement des documents. Comme j'ai pris la precaution de classer les textes par themes (Treepad cree des dossiers) je me plonge donc dans une bonne heure de lecture et de prise de notes pour comprendre ce dont de quoi il s'agit :)

Et la recherche se termine par la redaction d'une note synthetisant a peu pres ce que j'ai compris du domaine. En principe a cette etape j'ai pu repondre a la plupart des questions que je me posais et je suis assez content de moi ...


Aux etapes 1, 2 et 3 on peut utiliser bien sur les moteurs ou metamoteurs, je me limite a quelques valeurs sures (www.google.fr - www.live.com - fr.search.yahoo.com - www.exalead.fr etc. )

Il faudrait aussi mentionner l'indispensable esprit critique qui permet d'ecarter les adresses et les documents douteux mais cela nous entrainerait trop loin.


Mais ca me plait bien d'exposer une methode rationnelle de recherche. Sans doute si vous cherchez le telephone du cinema du quartier (annu.com :) il est inutile de deployer une telle methode.

En revanche pour toute recherche un peu plus compliquee c'est sans doute la seule solution pour arriver a ses fins, sans y passer des journees.

J'espere que ce recit sera utile a l'eventuel lecteur (trice) !!

(Un jour ou l'autre ce blog aura une visite, c'est sur :)


PS. Pour ceux qui veulent en savoir plus.

http://www.ebsi.umontreal.ca/jetrouve/projet/index.htm
http://docinsa.insa-lyon.fr/sapristi/
http://formist.enssib.fr/
http://sistem.gemtech.fr/cours.php?Id=21&menu=1
http://repere.enssib.fr/frontoffice/index.asp
http://www.bibliotheques.uqam.ca/InfoSphere/

20:31 Publié dans Pratique | Lien permanent | Commentaires (0)